Un Lituanien condamné à 1 an et demi de prison pour trafic de stupéfiants

Un Lituanien condamné à 1 an et demi de prison pour trafic de stupéfiants
Lyonmag.com

Mardi, un Lituanien de 35 ans a été condamné à un an de prison ferme pour trafic de stupéfiants.

Les faits se sont déroulés la semaine dernière, lorsque d’un chien des douanes a marqué la voiture d’un Lituanien qui revenait d’Espagne au péage de l’autoroute A7 au niveau de Vienne. Le véhicule a aussitôt été immobilisé, et après démontage de l’auto, les douaniers ont découvert une trappe derrière les sièges donnant accès au réservoir GPL où était entreposé 12 kilos de cannabis.

Le conducteur a d’abord raconté aux policiers qu’il effectuait un transport pour un commanditaire lituanien, avant d’avouer que l’achat de cannabis était pour sa consommation personnelle.

Ce mardi, il a été condamné à un an et demi de prison ferme pour trafic de stupéfiant tandis que le tribunal avait prononcé un mandat de dépôt avec interdiction du territoire national pendant cinq ans, une amende douanière de 11 000 euros et la confiscation de son véhicule.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
marre de ces interrogations de lecteurs le 02/09/2015 à 20:04
Simple question a écrit le 02/09/2015 à 13h11

Pourquoi précisez-vous dans cet article en particulier la nationalité de la personne ?

Sérieusement ? ça fait environ 15-20 ans que presque plus aucun journal n'ose citer la nationalité, le nom ou les origines des délinquants arrêtés de peur de se faire traiter de raciste. La France a d'ailleurs perdu une bonne vingtaine de places dans le podium de la liberté d'expression, bien, bien avant le drame de Charlie Herbo. On devrait plutôt se féliciter quand un journal ou un site d'information appelle un chat un chat. Quand on parle d'un pédophile français ou belge qui s'appelle Pierre, je ne vois jamais, ô grand jamais, quelqu'un s'étonner sur le fait qu'on le nomme ou dise ses origines. Pire, si on balance sa photo ou son adresse, personne ne dit rien... Arrêtez un peu svp avec ce genre de remarques.

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 02/09/2015 à 17:38

pas d'amalgame

Signaler Répondre

avatar
totocaca le 02/09/2015 à 14:38

cette histoire est deja perimee depuis plusieurs semaines!

le transporteur reside en suisse, et de forts soupcons de la police helvete avaient été transferés aux autorites francaises

pour info, apres sa peine, il sera interdit de territoire francais pendant 5 ans....

si il avait été intercepté en Espagne, le proces et la sentence se serait effectués .. en Espagne...
... un peu comme l'affaire Air-Cocaine....

Signaler Répondre

avatar
Simple question le 02/09/2015 à 13:11

Pourquoi précisez-vous dans cet article en particulier la nationalité de la personne ?

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 02/09/2015 à 12:12

Certes il a été arrêté en France, mais il ne faisait que passer. Alors pourquoi ne pas l'envoyer purger sa peine dans son pays, nous n'avons plus de place dans nos prisons.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.