Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Piratage de données personnelles à Lyon 3 : un ancien étudiant à l’origine d’un nouveau hack

DR

Après avoir été piraté en décembre et en février dernier, le site internet de l’université Lyon 3 est de nouveau la cible d’un hacker.

Cet ancien étudiant de la fac lyonnaise a confié au Monde un échantillon de documents confidentiels de l’année scolaire 2015-2016. Sont accessibles les noms, prénoms, téléphones, nationalités, dates de naissance, adresses ou encore situations familiales et relevés de notes des étudiants de Lyon 3.

Ce dernier entend ainsi dénoncer le manque de sérieux des responsables informatiques, accusés de colmater les diverses failles signalées depuis décembre 2014 au compte-goutte.

Lors des derniers incidents, un audit complet de la sécurité informatique de Lyon 3 avait été ordonné. Des mesures portant notamment sur la détection de logiciel pirates doivent être installées prochainement, selon la direction de l’université.
Le responsable numérique de l'université avait estimé en février que le fichier hacké par des pirates malveillants concernait "exactement 2 190 étudiants" et que l'erreur venait d'une "boulette" d'une secrétaire en remplacement.



Tags : lyon 3 | piratage |

Commentaires 2

Déposé le 08/10/2015 à 21h16   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lyon3hack Citer

C'est inadmissible de la part d'une faculté proposant une formation "audit et gestion de la sécurité des systèmes d'informations" je parle en connaissance de causes étant moi même dans la sécurité informatique

Déposé le 07/10/2015 à 19h36  
Par Bernardboulet Citer

Lyon 3, les champions du monde... J'espère qu'ils avaient effacé mon profil

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.