Le saucisson de Lyon est-il une arme du crime ?

Le saucisson de Lyon est-il une arme du crime ?
Romain Blachier - DR


Une gastronomie lyonnaise où la viande a une place de choix méritée.

Au niveau plats de viande notre région n’a pas à se plaindre. Entre ses andouillettes qui viennent de retrouver leur fraise (n’espérez pas un équilibre fruit/viande, il s’agit de fraise de veau) et ses sabodets. Entre sa rosette et son tablier de sapeur. Entre ses terrines, ses boudins, ses gâteaux de foie de volaille. Et ses cervelas divers. J’en oublie bien sûr. Il ne s’agirait pas de faire de la présente chronique un étal de charcutier des plus exhaustifs.

La gastronomie de chez nous s’est établie en grande partie sur la manière d’apprêter la bidoche. Même si il existe de notables exceptions comme la quenelle qui n’est vraie de et authentique qu’au brochet. Même si certains la préfèrent plutôt composée en partie de veau.

La rosette de Lyon serait-elle un danger mortel ?

Mais on l’a vu, sauf si on a passé ces derniers jours à écouter des discours de Laurent Wauquiez en boucle dans un bunker isolé au fond de la Haute-Loire, la viande serait dangereuse. Une bombe. Un truc cancérigène. Pour préserver sa santé il vaudrait mieux fumer une pipe de crack ou s’injecter 5 paquets de clopes par jour que d’aller s’enfiler une bonne terrine lyonnaise faite maison au Bouillon Paradis. Notre gastronomie lyonnaise serait en danger.  Et surtout nous mettrait en danger. Nourrir quelqu’un de saucisson truffé-pistaché deviendrait l’équivalent d’une tentative de meurtre au premier degré. Avoir la tête dans le pâté amènerait à sortir les deux pieds devant. 

C’est l’Organisation Mondiale de la Santé qui l’a dit parait-il. Et plus précisément l’un de ses organismes, le Centre International de Recherche Contre le Cancer (CIRC). Dont les initiales évoqueront Medrano aux amateurs de clowns. Ou cette vénérable institution lyonnaise qui est le Centre de Recherche et d’Information Cannabique, qui milite pour rouvrir le débat aujourd’hui interdit sur la légalisation du cannabis.

Ceci dit le CIRC qui a débusqué le rapport entre viande et cancer est également lyonnais. Donc sérieux. Et ses conclusions sont plus mesurées qu’on a bien voulu le dire dans beaucoup de publications : si on mange de la viande en trop fortes quantités, on peut tomber malade. 

Le propos semble relever du bon sens. Et se trouve déjà être bien moins flippant que ce que des gros titres aussi anxiogènes que les journaux de BFMTV ont voulu nous faire croire en nous parlant d’une viande qui serait cancérigène par nature.

Abuser de n’importe quoi peut amener à la mort. Même l’amour : qu’on se souvienne en ces temps de régionales de cet ancien président de Rhône-Alpes mort, parait-il, en de doux bras en un bel instant de l’exercice de ses fonctions.


Et puis le risque toucherait principalement la viande transformée industriellement. Celle dont on ne sait pas toujours trop si elle est composée de boeuf de France ou de cheval de Hongrie. Celle des steaks hachés et des lasagnes dont la composition a, quand elle est confiée à des esprits indélicats, fait le tour d’Europe des entrepôts sinistres et celui de l’arche des animaux de Noé. Même si on trouve aussi parfois des gens biens dans l’agroalimentaire. 

Manger les spécialités lyonnaises avec plaisir et manger intelligemment pour protéger la planète

Bonne nouvelle pour notre gastronomie lyonnaise, pour nos tripes, nos abats, nos saucissons à cuire, notre cervelas et nos pâtés de tête, le risque est donc limité. Aucun bâton de dynamite ne se cache donc dans une andouillette de chez Braillon. 

L’information est moins rassurante pour ceux qui ne peuvent se payer que du surgelé de la grande industrie, quand et s'ils le peuvent. N’en déplaisent aux obsédés de l’identité, qu’ils soient islamistes ou militants du FN, la question de la viande ne se résume pas au porc dans l’assiette du voisin. Elle est aussi et surtout sociale puisque nous ne sommes pas égaux devant notre pouvoir d’achat en matière de nourriture.

Et elle est aussi écologique cette question: plus d’un quart des terres émergées sur terre sert directement ou indirectement à produire de la viande. Et les choses ne vont pas en diminuant. Par ailleurs pour produire une calorie de boeuf, il faut 17 calories de matières végétales. Sans devenir végétarien pour autant (se passer de manger de la rosette et de tablier de sapeur me déprime d’avance) une consommation de viande plus raisonnée est souhaitable.

C’est d’ailleurs aussi pour cela que les cantines municipales lyonnaises proposent des repas sans viande à nos écoliers. Hélas, l’offre non carnée pour les adultes, que ce soit en matière de magasin ou de restauration, si elle augmente un peu, surtout ces dernières années, reste bien faible dans notre région. Manger mieux, manger des produits produits de façon plus saine et respectueuse des producteurs locaux, manger plus raisonné en évitant de surconsommer de la viande. Tout en profitant des plaisirs de nos saucissons et steaks, voila sans doute un peu la leçon du bonheur qui dure. Comme une bonne terrine maison.

Reste que au-delà de la viande, les sodas, l’alcool, le tabac, les chips ainsi que nombre de produits divers sont aussi dangereux pour la santé. Sans doute bien plus qu’un steak haché surgelé ou un sabodet. En fait, vivre amène aussi à une réalité simple : nous allons tous mourrir un jour de quelque chose.

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site

Romain Blachier

Tags :

blachier

0-50 sur 113 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vive les cochons !! le 16/11/2017 à 18:47

Oui le saucisson est une arme. Ils a vaincu DAECH. Des chapelets de saucissons ont fait fuir ses barbares . Bombarder de salamis et de rosette ,les soldas de l’ei non pas’ fait un pli.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 16/11/2017 à 16:34
Laonte a écrit le 16/11/2015 à 16h53

Après ces attentats, on comprend mieux à la lecture de ce billet pourquoi les islamistes se sentent pousser des ailes.

Pourquoi ? Parce qu'on dit que la charcuterie c'est bon ? vous êtes sur que vous savez ce qu'est un islamiste vous ? :)

Signaler Répondre

avatar
Laonte le 16/11/2015 à 16:53

Après ces attentats, on comprend mieux à la lecture de ce billet pourquoi les islamistes se sentent pousser des ailes.

Signaler Répondre

avatar
Blachiérisme le 03/11/2015 à 13:22
Je pense incohérent donc je suis politicien a écrit le 02/11/2015 à 13h19

Billet et commentaires schizophrènes politiciens.
Conclure qu'il faut manger raisonnablement de la viande et se réjouir des repas sans viandes dans les écoles, voilà une pensée qui ne peut-être que politique à défaut d'être cohérente.

Encore un troll FN.
On a la chance d'avoir un élu qui vient participer aux débats et ne voilà pas que tous les déchets citoyens, fascistes, complotistes, viennent se défouler.
Quand les élus ne viennent pas vers les citoyens vous leur reprochez, quand il s'approchent des citoyens, vous leur reprochez aussi.
Vous trouvez cela cohérent vous le troll ?

Signaler Répondre

avatar
Je pense incohérent donc je suis politicien le 02/11/2015 à 13:19

Billet et commentaires schizophrènes politiciens.
Conclure qu'il faut manger raisonnablement de la viande et se réjouir des repas sans viandes dans les écoles, voilà une pensée qui ne peut-être que politique à défaut d'être cohérente.

Signaler Répondre

avatar
vive la france libre et souveraine le 01/11/2015 à 09:07

non non il est à sa place par contre se qui ne les pas c'est la pensée unique qui converce idéologie UE usa ONU pour détruire la ????????

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 31/10/2015 à 20:28

Un paysan adepte de l'agriculture biologique me parlait d'une vingtaine de traitements dans le cycle de production d'une pomme. Il n'y a pas que la viande qui soit dangereuse pour la santé. Et la pollution de l'air? Et les pesticides répandus sans discernement dans nos champs? Et les industries aux rejets nocifs?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 31/10/2015 à 17:20
Vas-y Marco c'est bon Vas-y Marco c'est bon bon bon a écrit le 31/10/2015 à 14h23

Bien dit Marc.
N'oublie pas cependant la mise en place nécessaire dans tous les pays développés de la politique de l'enfant unique.
La population augmente de façon exponentielle ou géométrique tandis que les ressources ne croissent que de façon arithmétique.

Il n'y a aucunement besoin d'une politique de l'enfant unique. En Europe, le taux de natalité a un chiffre de simple renouvellement, et de toutes manières, le système actuel (si perfectionné) fait que 30% de la nourriture produite, finit à la poubelle. Donc... On a de la marge.

Signaler Répondre

avatar
Vas-y Marco c'est bon Vas-y Marco c'est bon bon bon le 31/10/2015 à 14:23
Post monétaire a écrit le 31/10/2015 à 10h13

Je ne vous parlais pas d'Histoire mais de logique :
produire 1 calorie de viande avec 15 calories végétale, c'est du gaspillage de calories.
Ce n'est pas un réalité politique ou historique mais physique.
Et DONC, ce cher Vauban (dixit vos sources) a commis une erreur stratégique grave.
Pour le reste, libre à vous de manger ce que vous voulez :o) et d'assumer.

Bien dit Marc.
N'oublie pas cependant la mise en place nécessaire dans tous les pays développés de la politique de l'enfant unique.
La population augmente de façon exponentielle ou géométrique tandis que les ressources ne croissent que de façon arithmétique.

Signaler Répondre

avatar
Mémoire le 31/10/2015 à 11:39
romainblachier a écrit le 31/10/2015 à 04h11

ah non Jean-Paul/Pierre-Alain/Fopaldire (sans compter les autres pseudos sous lesquels vous répondez y compris en vous auto félicitant) moi je signe de mon nom. Au contraire de vous.

Pour le fond j'ai répondu sur le fond"Voilà en écrivant cette phrase j'étais sur qu'un des multiples trolls pro fn qui trainent sous des dizaines de pseudos différents sur ce site allait venir me sortir ça et ça n'a pas raté. Vous êtes l'un des plus assidus dans le domaine sur ce site il faut le dire.

Oui le sans viande à la cantine permet AUSSI (vous avez noté j'ai mis un AUSSI) que tout le monde puisse manger à la cantine. Mais il permet AUSSI d'éduquer au fait qu'un repas n'est pas forcément composé de viande." J'ajoute que j'ai même écrit à plusieurs reprises sur cet aspect. Mais vous le savez, c'est le propre du troll :) Vous avez le droit de troller ceci dit.

Mais sérieux tout ce que ce que vous avez à dire sur la culture lyonnaise et sa gastronomie, entre deux insultes parce que j'ai le tort, à côté de mes chroniques de ne pas avoir la carte dans le même parti que vous, c'est, comme les islamistes, la question du porc dans l'assiette du voisin ?

Vous n'aimez pas notre ville. Ni notre identité. Je vous laisse à vos tristes complots et continuer à troller en vous autocongratulant sous la douzaine de pseudos que vous activez.

Moi mon sujet c'est la viande, la gastronomie lyonnaise, l'écologie. Après libre à vous de bloquer sur autre chose. Je suis en tous cas ravi que mon billet vous aie autant occupé. Bonne journée :)

Je pense comme JCB plus bas :

Vu le dernier paragraphe de cette citation de M. Blachier,
on se demande quand même pourquoi M. Wauquiez est évoqué dans l'édito...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 31/10/2015 à 10:13
rappel a écrit le 31/10/2015 à 08h33

Faux ! Historiquement Faux ! Vous êtes dans la politique (et Monsieur Blachier aussi qui de son piédestal vous approuve) je suis dans la constatation de faits !....

Je ne vous parlais pas d'Histoire mais de logique :
produire 1 calorie de viande avec 15 calories végétale, c'est du gaspillage de calories.
Ce n'est pas un réalité politique ou historique mais physique.
Et DONC, ce cher Vauban (dixit vos sources) a commis une erreur stratégique grave.
Pour le reste, libre à vous de manger ce que vous voulez :o) et d'assumer.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 31/10/2015 à 10:01

J'ai appris à l'école que l'Homme est omnivore. Je doute que les choses aient changé depuis mon enfance, c'est le résultat d'une évolution (plutôt favorable si l'on considère le sort de nos congénères à poils ou à plumes) de plusieurs millions d'années.
S'arrêter de manger de la viande peut avoir des conséquences sur le métabolisme.
Je connais une jeune femme qui a décidé d'être végétaliennne (régime plus restrictif que végétarien, aucune produit d'origine animale). Et bien aujourd'hui, elle se résigne à absorber chaque jour des comprimés de vitamine (B12 je crois) pour compenser la carence produite par ce régime.
Saperlipopette!
J'ai oublié: Vive la laïcité! Parce que celle-ci préserve des superstitions mais aussi des radicalisations!

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 31/10/2015 à 09:50

Suite de la démonstration:
L'Inde a également fortement augmenté sa consommation de viande depuis 50 ans et l'espérance de vis de ses habitants (43 ans en 1960, comme la Chine) a augmenté également.
Mais ses 60% de végétariens ne lui ont pas permis d'atteindre l'espérance de vie de la Chine et l'Inde se traine plus de 10 années derrière la Chine (en 2010, 65 ans pour l'Inde et 76 ans pour la Chine).
En règle générale, les pays de végétariens (qui sont souvent les plus pauvres...) ont une faible espérance de vie.
Tout ceci relativise le danger de la consommation de viande.
Je propose de soigner nos animaux, de les nourrir sainement, de les laisser gambader, de ne pas les faire souffrir, puis de les manger...

Signaler Répondre

avatar
rappel le 31/10/2015 à 08:33
Post monétaire a écrit le 30/10/2015 à 18h57

Grosse erreur stratégique dès le départ : il faut 15 calories en légumes pour faire 1 calorie de viande. Donc si on veut vraiment lutter contre la famine, on évite de gaspiller les calories...
Vous comprenez l'équation ?
Sur ce, vous êtes libre de manger ce que vous voulez, c'est juste une réalité de production.

Faux ! Historiquement Faux ! Vous êtes dans la politique (et Monsieur Blachier aussi qui de son piédestal vous approuve) je suis dans la constatation de faits !....

Signaler Répondre

avatar
JCB le 31/10/2015 à 08:29

édito intéressant sur le fond et la forme:dommage que l'allusion à Wauquiez apparaisse pour montrer l'opposition politique de l'auteur car pour une fois le sujet aurait pu s'éviter un clin d’œil politique et faire au contraire une unité de courants!!

Signaler Répondre

avatar
Louis ;-) - qui part faire son jogging au grand Large ... le 31/10/2015 à 07:13
Post monétaire a écrit le 30/10/2015 à 18h57

Grosse erreur stratégique dès le départ : il faut 15 calories en légumes pour faire 1 calorie de viande. Donc si on veut vraiment lutter contre la famine, on évite de gaspiller les calories...
Vous comprenez l'équation ?
Sur ce, vous êtes libre de manger ce que vous voulez, c'est juste une réalité de production.

Le sport est mauvais pour la santé et pour planète. Votez AM mais ne faites surtout pas de sport ! Courir dans la pollution ... Beurk ! Pour protéger notre avenir, restons devant nos ordi. Pour une fois, je suis OK avec vous ;-)

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 31/10/2015 à 04:22
Post monétaire a écrit le 30/10/2015 à 18h57

Grosse erreur stratégique dès le départ : il faut 15 calories en légumes pour faire 1 calorie de viande. Donc si on veut vraiment lutter contre la famine, on évite de gaspiller les calories...
Vous comprenez l'équation ?
Sur ce, vous êtes libre de manger ce que vous voulez, c'est juste une réalité de production.

Je suis repassé vous dire ami commentateurs que ce billet connait un grand succès et que vous y êtes pour quelque chose. Et vous remercier tous. Bien à vous et à bientôt

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 31/10/2015 à 04:21
Post monétaire a écrit le 30/10/2015 à 18h57

Grosse erreur stratégique dès le départ : il faut 15 calories en légumes pour faire 1 calorie de viande. Donc si on veut vraiment lutter contre la famine, on évite de gaspiller les calories...
Vous comprenez l'équation ?
Sur ce, vous êtes libre de manger ce que vous voulez, c'est juste une réalité de production.

pour le coup vous avez raison : cela explique d'ailleurs bien des famines.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 31/10/2015 à 04:11
Pierre-Alain a écrit le 30/10/2015 à 14h42

Encore un commentateur qui ne s'est pas laissé berner par les pirouettes de l'auteur du billet et de ses multiples pseudos qui répondent hors sujet sur une phrase de l'édito quand ce ne sont pas des attaques ad hominem.

Je sais bien qu'aujourd'hui ne pas répondre précisément sur le fait reproché puis attaquer ad hominem sont les principaux éléments de débat et particulièrement ceux du pouvoir politique mais ne serait-il pas plus opportun à l'auteur du billet de ne pas répondre même avec ses multiples pseudos plutôt que de venir illustrer l'équation : élu = aucune valeur ajoutée à la collectivité.

ah non Jean-Paul/Pierre-Alain/Fopaldire (sans compter les autres pseudos sous lesquels vous répondez y compris en vous auto félicitant) moi je signe de mon nom. Au contraire de vous.

Pour le fond j'ai répondu sur le fond"Voilà en écrivant cette phrase j'étais sur qu'un des multiples trolls pro fn qui trainent sous des dizaines de pseudos différents sur ce site allait venir me sortir ça et ça n'a pas raté. Vous êtes l'un des plus assidus dans le domaine sur ce site il faut le dire.

Oui le sans viande à la cantine permet AUSSI (vous avez noté j'ai mis un AUSSI) que tout le monde puisse manger à la cantine. Mais il permet AUSSI d'éduquer au fait qu'un repas n'est pas forcément composé de viande." J'ajoute que j'ai même écrit à plusieurs reprises sur cet aspect. Mais vous le savez, c'est le propre du troll :) Vous avez le droit de troller ceci dit.

Mais sérieux tout ce que ce que vous avez à dire sur la culture lyonnaise et sa gastronomie, entre deux insultes parce que j'ai le tort, à côté de mes chroniques de ne pas avoir la carte dans le même parti que vous, c'est, comme les islamistes, la question du porc dans l'assiette du voisin ?

Vous n'aimez pas notre ville. Ni notre identité. Je vous laisse à vos tristes complots et continuer à troller en vous autocongratulant sous la douzaine de pseudos que vous activez.

Moi mon sujet c'est la viande, la gastronomie lyonnaise, l'écologie. Après libre à vous de bloquer sur autre chose. Je suis en tous cas ravi que mon billet vous aie autant occupé. Bonne journée :)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 30/10/2015 à 23:10
BIOBIOMAN a écrit le 30/10/2015 à 19h17

Oh toi, tu dois surement manger des insectes.
Il paraît que l'entomophagie est à la mode chez les bobos !

Toujours cette utilisation du terme "bobo" ? Le FN est vraiment très pauvre en arguments, mais très riche ailleurs (chez les dirigeants !) De vrais "gens proches du peuple", comme Sarkozy de Nagy Bosca !
Désolé, je ne suis ni bourgeois, ni bohème.
Et vive les insectes. :o)

Signaler Répondre

avatar
margue le 30/10/2015 à 21:39
BIOBIOMAN a écrit le 30/10/2015 à 19h17

Oh toi, tu dois surement manger des insectes.
Il paraît que l'entomophagie est à la mode chez les bobos !

Je suis désolée mais post monétaire a raison, contrairement à toi qui est en plus insultant !

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 30/10/2015 à 19:44

Tout est bon dans le cochon!
Démonstration:
En 1960, l'espérance de vie en Chine était de 43 ans, en 2010, elle atteint près de 76 ans.
Dans le même temps, la production de porcs a été multipliée par 10 (par 5 par rapport à la population).
Cette réalité des chiffres contredit sérieusement les annonces alarmistes! Les Chinois devraient tous être morts (selon les infos du moment) et ils vivent de plus en plus vieux....
Vite, mon saucisson!

Signaler Répondre

avatar
BIOBIOMAN le 30/10/2015 à 19:17
Post monétaire a écrit le 30/10/2015 à 18h57

Grosse erreur stratégique dès le départ : il faut 15 calories en légumes pour faire 1 calorie de viande. Donc si on veut vraiment lutter contre la famine, on évite de gaspiller les calories...
Vous comprenez l'équation ?
Sur ce, vous êtes libre de manger ce que vous voulez, c'est juste une réalité de production.

Oh toi, tu dois surement manger des insectes.
Il paraît que l'entomophagie est à la mode chez les bobos !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 30/10/2015 à 18:57
rappel a écrit le 30/10/2015 à 15h04

Petit rappel historique d'un fait oublié, rappelons que l'élevage du porc avait été promotionné par Vauban pour lutter contre la famine, famine qu,i il est vrai, n'était qu'un tout petit soucis de santé ....

Grosse erreur stratégique dès le départ : il faut 15 calories en légumes pour faire 1 calorie de viande. Donc si on veut vraiment lutter contre la famine, on évite de gaspiller les calories...
Vous comprenez l'équation ?
Sur ce, vous êtes libre de manger ce que vous voulez, c'est juste une réalité de production.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 30/10/2015 à 17:55
Laule a écrit le 30/10/2015 à 14h41

vous l'avez mauvaise mais Monsieur Blachier a bien résumé votre fixette idéologique.. en fait vous tombez constamment dans le panneau

Je vois que Laule me suit de partout!
Si Blachier me donne l'occasion de dénoncer le communautarisme mortifère, j'adhère!
Alors merci Blachier!
Vive la Gauche laïque et républicaine!

Signaler Répondre

avatar
rappel le 30/10/2015 à 15:04
Post monétaire a écrit le 30/10/2015 à 14h38

Ce qu'il y a de drôle, c'est que "pour des raisons religieuses", ils auront moins de soucis de santé ! :o)
.
Ceci étant dit, vivement les cours de religions ET d'athéisme dans toutes les écoles. Ainsi que de la psycho et de la philo. Là, on avancera.

Petit rappel historique d'un fait oublié, rappelons que l'élevage du porc avait été promotionné par Vauban pour lutter contre la famine, famine qu,i il est vrai, n'était qu'un tout petit soucis de santé ....

Signaler Répondre

avatar
Pierre-Alain le 30/10/2015 à 14:42
Jean-Paul a écrit le 30/10/2015 à 08h29

Vous mentez Romain.
Votre contradicteur vous a repris sur la phrase où vous laissiez penser que les repas sans viande servis dans les écoles lyonnaises étaient le fruit d'une politique nutritionnelle.
Or, vous comme moi, savons que ce n'était qu'un prétexte pour ne pas céder aux exigences communautaires sur la viande hallal et ainsi ne pas passer pour des lâches auprès des lyonnais.

Encore un commentateur qui ne s'est pas laissé berner par les pirouettes de l'auteur du billet et de ses multiples pseudos qui répondent hors sujet sur une phrase de l'édito quand ce ne sont pas des attaques ad hominem.

Je sais bien qu'aujourd'hui ne pas répondre précisément sur le fait reproché puis attaquer ad hominem sont les principaux éléments de débat et particulièrement ceux du pouvoir politique mais ne serait-il pas plus opportun à l'auteur du billet de ne pas répondre même avec ses multiples pseudos plutôt que de venir illustrer l'équation : élu = aucune valeur ajoutée à la collectivité.

Signaler Répondre

avatar
Laule le 30/10/2015 à 14:41
SPARTACUS a écrit le 30/10/2015 à 14h16

Il y a de la paranoïa dans l'air chez les ommunautaristes!
Rappeler que le menu sans viande à la cantine est choisi par quasi 100% des familles pour des raisons religieuses et non diététiques, c'est une réalité. Une réalité qui dérange certains, mais une triste réalité.
Vive l'école laïque!

vous l'avez mauvaise mais Monsieur Blachier a bien résumé votre fixette idéologique.. en fait vous tombez constamment dans le panneau

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 30/10/2015 à 14:38
SPARTACUS a écrit le 30/10/2015 à 14h16

Il y a de la paranoïa dans l'air chez les ommunautaristes!
Rappeler que le menu sans viande à la cantine est choisi par quasi 100% des familles pour des raisons religieuses et non diététiques, c'est une réalité. Une réalité qui dérange certains, mais une triste réalité.
Vive l'école laïque!

Ce qu'il y a de drôle, c'est que "pour des raisons religieuses", ils auront moins de soucis de santé ! :o)
.
Ceci étant dit, vivement les cours de religions ET d'athéisme dans toutes les écoles. Ainsi que de la psycho et de la philo. Là, on avancera.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 30/10/2015 à 14:16

Il y a de la paranoïa dans l'air chez les ommunautaristes!
Rappeler que le menu sans viande à la cantine est choisi par quasi 100% des familles pour des raisons religieuses et non diététiques, c'est une réalité. Une réalité qui dérange certains, mais une triste réalité.
Vive l'école laïque!

Signaler Répondre

avatar
complot le 30/10/2015 à 13:55

On peut même pas parler de saucisson sans que des trolls fn amènent cela vers un complot musulman

Signaler Répondre

avatar
mouché le 30/10/2015 à 13:53
Fopaldire a écrit le 30/10/2015 à 12h31

Merci d'avoir reprécisé le contexte dont l'auteur du billet pense pouvoir s'en sortir par des pirouettes ad hominem et des interprétations fantaisistes.

"Voilà en écrivant cette phrase j'étais sur qu'un des multiples trolls pro fn qui trainent sous des dizaines de pseudos différents sur ce site allait venir me sortir ça et ça n'a pas raté. Vous êtes l'un des plus assidus dans le domaine sur ce site il faut le dire.

Oui le sans viande à la cantine permet AUSSI (vous avez noté j'ai mis un AUSSI) que tout le monde puisse manger à la cantine. Mais il permet AUSSI d'éduquer au fait qu'un repas n'est pas forcément composé de viande."

ça me semble être une réponse sensée et complète. Qu'elle vous ai offensé Fopaldire/Jean-Paul (ainsi que les autres pseudos) n'en fait pas moins une bonne réponse

Signaler Répondre

avatar
ben oui le 30/10/2015 à 13:50
koukouche a écrit le 30/10/2015 à 09h45

8h56, les laquais des laquais sont déjà au boulot.
A 10h, on devrait voir rappliquer les laquais.

Oui oui les laquais, on a compris, les socialistes sont d'éminents gestionnaire de l'argent public et servent comme personne d'autres dans ce pays les intérêts du peuple français.

Avec ça on devrait avoir la paix quelques minutes... Le temps qu'ils comprennent que c'est une boutade.

http://bit.ly/1Wlp5VK en matière d'argent public pas sûr que votre parti le FN ai grand chose à dire

Signaler Répondre

avatar
ben oui le 30/10/2015 à 13:50
Fopaldire a écrit le 30/10/2015 à 12h31

Merci d'avoir reprécisé le contexte dont l'auteur du billet pense pouvoir s'en sortir par des pirouettes ad hominem et des interprétations fantaisistes.

Fopaldire qui est vexé par la réponse de Blachier se félicite de commentaires qu'il a laissé sous d'autres pseudos. Parce qu'il a été vexé. Pathétique.

Signaler Répondre

avatar
ben oui le 30/10/2015 à 13:49
Jean-Paul a écrit le 30/10/2015 à 08h29

Vous mentez Romain.
Votre contradicteur vous a repris sur la phrase où vous laissiez penser que les repas sans viande servis dans les écoles lyonnaises étaient le fruit d'une politique nutritionnelle.
Or, vous comme moi, savons que ce n'était qu'un prétexte pour ne pas céder aux exigences communautaires sur la viande hallal et ainsi ne pas passer pour des lâches auprès des lyonnais.

Je m'appelle pas Romain mais Antoine. Et vous ? Fopaldire sans doute. Ainsi que d'autres pseudos Et Romain vous a mouché.. Romain a dit que l'une des raisons était aussi la diminution de la viande. Et il a précisé en commentaire que c'était bien évidemment aussi pour que tous les enfants puissent manger quel que soit leur religion. Après si votre seul angle sur cet article est la question des cantines et d'empêcher certains enfants de manger, vous prouvez là encore que Blachier a raison.

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 30/10/2015 à 12:31
Jean-Paul a écrit le 30/10/2015 à 08h29

Vous mentez Romain.
Votre contradicteur vous a repris sur la phrase où vous laissiez penser que les repas sans viande servis dans les écoles lyonnaises étaient le fruit d'une politique nutritionnelle.
Or, vous comme moi, savons que ce n'était qu'un prétexte pour ne pas céder aux exigences communautaires sur la viande hallal et ainsi ne pas passer pour des lâches auprès des lyonnais.

Merci d'avoir reprécisé le contexte dont l'auteur du billet pense pouvoir s'en sortir par des pirouettes ad hominem et des interprétations fantaisistes.

Signaler Répondre

avatar
koukouche le 30/10/2015 à 09:45
Laule a écrit le 30/10/2015 à 08h56

vous êtes fatiguant à voir la religion partout, des millions de vos compatriotes s'en fichent, aux dernières nouvelles..

8h56, les laquais des laquais sont déjà au boulot.
A 10h, on devrait voir rappliquer les laquais.

Oui oui les laquais, on a compris, les socialistes sont d'éminents gestionnaire de l'argent public et servent comme personne d'autres dans ce pays les intérêts du peuple français.

Avec ça on devrait avoir la paix quelques minutes... Le temps qu'ils comprennent que c'est une boutade.

Signaler Répondre

avatar
un instant ! le 30/10/2015 à 09:17
Laule a écrit le 30/10/2015 à 08h56

vous êtes fatiguant à voir la religion partout, des millions de vos compatriotes s'en fichent, aux dernières nouvelles..

Merci de ne pas parler au nom de millions de compatriotes. Pour votre information la majorité des français est épuisée et fatiguée de l'islam et de la dhimmitude du gouvernement.

Signaler Répondre

avatar
Laule le 30/10/2015 à 08:56
Jean-Paul a écrit le 30/10/2015 à 08h29

Vous mentez Romain.
Votre contradicteur vous a repris sur la phrase où vous laissiez penser que les repas sans viande servis dans les écoles lyonnaises étaient le fruit d'une politique nutritionnelle.
Or, vous comme moi, savons que ce n'était qu'un prétexte pour ne pas céder aux exigences communautaires sur la viande hallal et ainsi ne pas passer pour des lâches auprès des lyonnais.

vous êtes fatiguant à voir la religion partout, des millions de vos compatriotes s'en fichent, aux dernières nouvelles..

Signaler Répondre

avatar
Jean-Paul le 30/10/2015 à 08:29
ben oui a écrit le 29/10/2015 à 19h03

ben non : le contradicteur, qui l'a répété sous différents pseudos, pensait qu'il y avait un complot dans le cas des repas sans viande. Le chroniqueur lui a répondu qu'il y avait différents aspects dans cette mesure. Après le chroniqueur a le droit de trouver que son contradicteur est un peu inquiétant quand il voit des complots partout.

Vous mentez Romain.
Votre contradicteur vous a repris sur la phrase où vous laissiez penser que les repas sans viande servis dans les écoles lyonnaises étaient le fruit d'une politique nutritionnelle.
Or, vous comme moi, savons que ce n'était qu'un prétexte pour ne pas céder aux exigences communautaires sur la viande hallal et ainsi ne pas passer pour des lâches auprès des lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 30/10/2015 à 03:28

Pour les repas sans viande à la cantine, ce n'est pas un complot mais la triste réalité d'aujourd'hui.
Si quelques familles les choisissent parce qu'ils sont végétariens, l'immense majorité (plus de 95%) le font pour des raisons religieuses. Le nier, c'est être malhonnête.
Et la religion à l'école, qui doit rester le temple de la raison et laisser les superstitions, qui divisent par définition, dehors, c'est une triste régression.

Signaler Répondre

avatar
ben oui le 29/10/2015 à 19:03
Précisons a écrit le 29/10/2015 à 12h34

J'ai lu les commentaires liés à cet article.
Votre analyse est parfaite.

Si l'on souhaite être pointilleux on pourrait ajouter la puérilité.
Exemple, pris à défaut par l'un de ses contradicteurs, l'auteur contributeur dès son premier commentaire se drape d'une clairvoyance divinatoire avec, comme vous l'aviez noté, une attaque en règle ad hominem : " Voilà en écrivant cette phrase j'étais sur qu'un des multiples trolls pro fn qui trainent sous des dizaines de pseudos différents sur ce site allait venir me sortir ça et ça n'a pas raté..."

Un grand moment qui explique la méfiance des citoyens envers des individus censés nous représenter.

ben non : le contradicteur, qui l'a répété sous différents pseudos, pensait qu'il y avait un complot dans le cas des repas sans viande. Le chroniqueur lui a répondu qu'il y avait différents aspects dans cette mesure. Après le chroniqueur a le droit de trouver que son contradicteur est un peu inquiétant quand il voit des complots partout.

Signaler Répondre

avatar
ben oui le 29/10/2015 à 19:00
Mézières a écrit le 29/10/2015 à 12h51

J'aimerais intervenir de nouveau et je m'excuse par avance de le faire "'par effraction" ;

1° Je ne connais pas M. Blachier, donc, en ce qui me concerne, je ne fais pas d'attaque ad hominem. En revanche, je lis ses "éditoriaux" et je me dois de faire un rapprochement entre ce qu'il écrit et ses fonctions au parti socialiste, et je me dis que dans ce cas, "autant afficher la couleur" ; personne ne sera trompé.... pourvu que d'autres éditorialistes puissent avoir le droit de s'afficher LR, FG, UDI, FN, Verts, etc. dans "Lyonmag". Sinon, c'est une ambiguïté bien calculée et l'on doit se pencher sur la déontologie des journalistes (qui n'est pas réservée à ceux de "gauche" ; un lecteur l'a écrit, il me semble)

2° Il n'est pas puéril de critiquer le fond de l'article et j'espère que vous en conviendrez. C'est mon droit de lecteur, il me semble. J'ai émis l'idée que sur ce sujet, il était plus intéressant de se pencher sur cette dérive médiatique, une parmi d'autres, mais qui franchement désoriente les citoyens, surtout si, dans ce cas, il sont également consommateurs.

ben oui critiquer. Après parler de complot islamiste par rapport à un article qui parle des plaisirs du saucisson à cuire faut être un peu grave...

Signaler Répondre

avatar
ben oui le 29/10/2015 à 19:00
Mézières a écrit le 29/10/2015 à 12h51

J'aimerais intervenir de nouveau et je m'excuse par avance de le faire "'par effraction" ;

1° Je ne connais pas M. Blachier, donc, en ce qui me concerne, je ne fais pas d'attaque ad hominem. En revanche, je lis ses "éditoriaux" et je me dois de faire un rapprochement entre ce qu'il écrit et ses fonctions au parti socialiste, et je me dis que dans ce cas, "autant afficher la couleur" ; personne ne sera trompé.... pourvu que d'autres éditorialistes puissent avoir le droit de s'afficher LR, FG, UDI, FN, Verts, etc. dans "Lyonmag". Sinon, c'est une ambiguïté bien calculée et l'on doit se pencher sur la déontologie des journalistes (qui n'est pas réservée à ceux de "gauche" ; un lecteur l'a écrit, il me semble)

2° Il n'est pas puéril de critiquer le fond de l'article et j'espère que vous en conviendrez. C'est mon droit de lecteur, il me semble. J'ai émis l'idée que sur ce sujet, il était plus intéressant de se pencher sur cette dérive médiatique, une parmi d'autres, mais qui franchement désoriente les citoyens, surtout si, dans ce cas, il sont également consommateurs.

ben oui critiquer. Après parler de complot islamiste par rapport à un article qui parle des plaisirs du saucisson à cuire faut être un peu grave...

Signaler Répondre

avatar
ben oui le 29/10/2015 à 18:59
Ibèretchatchatcha a écrit le 29/10/2015 à 11h14

Mais il n'y a pas de confusion. Blachier n'est pas journaliste, il est éditorialiste. Comme Rachida Dati peut l'être pour le Huffington Post. Elle n'a pas sa carte de presse pour autant !

ben oui

Signaler Répondre

avatar
ben oui le 29/10/2015 à 18:58
Armand a écrit le 29/10/2015 à 15h54

+1
C'est incompréhensible sauf à vouloir vérifier votre équation.

ben que voulez vous répondre aux commentaires qui disent que cette affaire de viande est un complot secret pour empêcher les gens de manger du porc ?

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 29/10/2015 à 17:10

Ce qui compte c'est l'espérance vie, n'est-il pas?
Et jusqu'à présent, il y avait une bonne corrélation entre les pays mangeurs de viande et la plus longue espérance de vie. Les pays pauvres, notamment en Afrique et en Asie, ont une plus faible espérance de vie que les pays occidentaux, et cela reste vrai aujourd'hui.
Je demande donc de voir de près l'étude épidémiologique, à faire, qui confirmeraient ces déclarations du CIRC, parce qu'il ne faut pas nous prendre pour des gogos!
Bon c'est vrai, il est préférable d'avoir une consommation de viande raisonnable mais, vive le vin rouge, le saucisson et le fromage de chèvre!

Signaler Répondre

avatar
Armand le 29/10/2015 à 15:54
Pierre-Alain a écrit le 29/10/2015 à 08h18

Comment peut-on réaliser des éditos pour ensuite venir déverser des arguments ad hominem à ses contradicteurs ?

Soit le contributeur à un édito ne répond pas soit il répond avec des arguments clairs et précis mais n'usent pas systématiquement d'attaques ad hominem tels que "complotiste" "fn" "islamiste" "troll" etc...

Je sais bien qu'aujourd'hui ce sont les principaux éléments de débat et particulièrement du pouvoir politique mais à ce moment là mieux vaut à ce contributeur particulier d'éditos ne pas répondre que de venir illustrer l'équation : élu = aucune valeur ajoutée à la collectivité.

+1
C'est incompréhensible sauf à vouloir vérifier votre équation.

Signaler Répondre

avatar
Halte là le 29/10/2015 à 14:19
Jean de Lyon a écrit le 29/10/2015 à 07h00

"... Si vous voulez critiquer le régime sans viande, essayez d'avoir des arguments qui tiennent la route au moins..."
Le régime sans viande, si c'est pour devenir aussi con que l'ancien chroniqueur de Ruquier, non merci, laissez moi finir mon mâchon tranquillement.

Pour l'ex chroniquer L'Oréal dans "On n'est pas couché" à ce niveau de conneries c'est autre chose que la non consommation de viande, c'est un problème dès la conception je pense.

Signaler Répondre

avatar
Mézières le 29/10/2015 à 12:51
Précisons a écrit le 29/10/2015 à 12h34

J'ai lu les commentaires liés à cet article.
Votre analyse est parfaite.

Si l'on souhaite être pointilleux on pourrait ajouter la puérilité.
Exemple, pris à défaut par l'un de ses contradicteurs, l'auteur contributeur dès son premier commentaire se drape d'une clairvoyance divinatoire avec, comme vous l'aviez noté, une attaque en règle ad hominem : " Voilà en écrivant cette phrase j'étais sur qu'un des multiples trolls pro fn qui trainent sous des dizaines de pseudos différents sur ce site allait venir me sortir ça et ça n'a pas raté..."

Un grand moment qui explique la méfiance des citoyens envers des individus censés nous représenter.

J'aimerais intervenir de nouveau et je m'excuse par avance de le faire "'par effraction" ;

1° Je ne connais pas M. Blachier, donc, en ce qui me concerne, je ne fais pas d'attaque ad hominem. En revanche, je lis ses "éditoriaux" et je me dois de faire un rapprochement entre ce qu'il écrit et ses fonctions au parti socialiste, et je me dis que dans ce cas, "autant afficher la couleur" ; personne ne sera trompé.... pourvu que d'autres éditorialistes puissent avoir le droit de s'afficher LR, FG, UDI, FN, Verts, etc. dans "Lyonmag". Sinon, c'est une ambiguïté bien calculée et l'on doit se pencher sur la déontologie des journalistes (qui n'est pas réservée à ceux de "gauche" ; un lecteur l'a écrit, il me semble)

2° Il n'est pas puéril de critiquer le fond de l'article et j'espère que vous en conviendrez. C'est mon droit de lecteur, il me semble. J'ai émis l'idée que sur ce sujet, il était plus intéressant de se pencher sur cette dérive médiatique, une parmi d'autres, mais qui franchement désoriente les citoyens, surtout si, dans ce cas, il sont également consommateurs.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.