Régionales : le GRAM restera en retrait, faute d'accord

Régionales : le GRAM restera en retrait, faute d'accord
LyonMag

Absent de la campagne depuis plusieurs semaines, le GRAM vient d'officialiser sa position en retrait pour les régionales en Auvergne Rhône-Alpes.

La formation lyonnaise, dont la figure de proue reste la maire du 1er arrondissement Nathalie Perrin-Gilbert, a admis avoir entamé des négociations dès le printemps dernier avec la gauche.

"A bien des égards, le Rassemblement citoyen, écologie et solidaire pouvait incarner un mouvement porteur d'espoir allant au-delà d'Europe Ecologie les Verts ou du Front de Gauche. Toutefois dans la circonscription métropolitaine (...), il n'a pas été possible pour une association citoyenne de peser dans les différentes négociations qui ont été ouvertes prioritairement entre partis politiques constitués. Le GRAM a déploré cette méthode qui n'est pas porteuse d'une reconstruction de la gauche. Celle-ci devra encore attendre", souligne le bureau du GRAM dans un communiqué.

L'association citoyenne ne donnera pas de consigne de vote précise pour le scrutin de décembre mais souhaite "une victoire de la gauche toute entière qui devra se rassembler entre les deux tours".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.