Crise dans le 1er : Nathalie Perrin-Gilbert coupe le sifflet de ses anciens amis

Crise dans le 1er : Nathalie Perrin-Gilbert coupe le sifflet de ses anciens amis
Nathalie Perrin-Gilbert - LyonMag

Dans le 1er arrondissement de Lyon, on se dirige rapidement et sûrement vers une fin de mandat houleuse.

Depuis la démission de l'ensemble du bureau du GRAM (Groupe de Réflexion et d'Actions Métropolitaine), Nathalie Perrin-Gilbert a repris le pouvoir. Quitte à se fâcher encore plus avec les trois quarts de ses adjoints et élus de la majorité du 1er.

Et plutôt que de mettre de côté les rancoeurs pour faire avancer la démocratie et les projets de l'arrondissement, ou encore de s'ignorer royalement, les coups bas sont déjà déclenchés.

L’ex président du GRAM André Gachet, dont on ne peut pas dire qu’il soit un grand excité belliqueux, a en outre été privé de parole il y a deux semaines lors du Conseil métropolitain. En tant que patronne du groupe des élus GRAM à la Métropole, Nathalie Perrin-Gilbert lui a retiré sans autre forme de procès les interventions qu’il avait prévu de faire. Il pourrait même être purement et simplement exclu du groupe. Du coup, le GRAM ne compterait plus que deux élus : NPG et la transfuge écologiste Corinne Iehl.

Il sera intéressant de regarder si la maire du 1er adopte la même attitude ce lundi avec son adjoint rebelle Arthur Remy en lui interdisant de prendre la parole au Conseil municipal de Lyon.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Métropolitain le 27/03/2018 à 06:34
cocolarico a écrit le 26/03/2018 à 17h29

Bonjour,
cet article est mensonger et il n'est pas digne d'un travail de journaliste qui devrait croiser ses sources. Je peux dire que cela ne s'est pas passé du tout comme il est raconté dans cette fake new. André Gachet est parti suite à la remarque justifiée qu'i a voté contre la décision du groupe prise en réunion de préparation. Mais bien sûr, vérifier ses sources demande d'être rigoureux. Vous préférez faire le buzz autour des politicailleries dont votre journal est si friand.
Pour les commentateurs précédents, NPG est toujours membre du GRAM. Et les anciens GRAM sont partis d'eux mêmes pour former une autre association qui ne fera pas davantage, étant donné qu'ils ne font rein et ne pèsent rien sinon via la presse pour se faire mousser.

Euh... dans la salle du Conseil Métropolitain c'est pas comme ça que ça a été perçu.... ni comme ça qu'André GACHET l'a expliqué quand il est sorti...

La pasionnara elle a été claire: ce n'est pas le groupe qui renonçait à son temps de parole (ce qu'elle dit en général) mais "M. GACHET", pour bien souligner qu'il n'en était plus...

Bref, avec la grande duchesse du 1er, la démocratie t'en parle, surtout tu ne l'as fait pas...

Signaler Répondre

avatar
lol le 27/03/2018 à 06:15

Bravo Madame.... en fait tous des bouffons et vous avez raison

Signaler Répondre

avatar
Dur dur la vie le 26/03/2018 à 18:02
cocolarico a écrit le 26/03/2018 à 17h29

Bonjour,
cet article est mensonger et il n'est pas digne d'un travail de journaliste qui devrait croiser ses sources. Je peux dire que cela ne s'est pas passé du tout comme il est raconté dans cette fake new. André Gachet est parti suite à la remarque justifiée qu'i a voté contre la décision du groupe prise en réunion de préparation. Mais bien sûr, vérifier ses sources demande d'être rigoureux. Vous préférez faire le buzz autour des politicailleries dont votre journal est si friand.
Pour les commentateurs précédents, NPG est toujours membre du GRAM. Et les anciens GRAM sont partis d'eux mêmes pour former une autre association qui ne fera pas davantage, étant donné qu'ils ne font rein et ne pèsent rien sinon via la presse pour se faire mousser.

On sait que tout n'est que Fake news dans ce monde.

Signaler Répondre

avatar
cocolarico le 26/03/2018 à 17:29

Bonjour,
cet article est mensonger et il n'est pas digne d'un travail de journaliste qui devrait croiser ses sources. Je peux dire que cela ne s'est pas passé du tout comme il est raconté dans cette fake new. André Gachet est parti suite à la remarque justifiée qu'i a voté contre la décision du groupe prise en réunion de préparation. Mais bien sûr, vérifier ses sources demande d'être rigoureux. Vous préférez faire le buzz autour des politicailleries dont votre journal est si friand.
Pour les commentateurs précédents, NPG est toujours membre du GRAM. Et les anciens GRAM sont partis d'eux mêmes pour former une autre association qui ne fera pas davantage, étant donné qu'ils ne font rein et ne pèsent rien sinon via la presse pour se faire mousser.

Signaler Répondre

avatar
Mylaine Micoton le 26/03/2018 à 17:19

Gachet n'a pas été privé de parole, il a voté contre son propre groupe et en accord avec LREM, ce qui pourrait être perçu comme une défiance assez sérieuse (pour rester dans le langage diplomatique)

Pas très étonnant quand on voit les rapprochements de Renaud Payre avec le remplaçant de Collomb.

Quand à aller jusqu'au bout, Payre s'est montré déjà plusieux fois expert (ex-père ? ex-Payre ?) de la politique de la terre brûlée. Son arrivée à la tête de Science po s'est faite de manière tout aussi putschiste :) Chez certains, visiblement, l'ambition personnelle vaut bien quelques reniements.

http://www.tribunedelyon.fr/?actualite/societe/45745-le-putsch-de-renaud-payre-a-sciences-po

Signaler Répondre

avatar
Saib le 26/03/2018 à 15:43

Elle a exclu Gachet du groupe Métropole parce qu'elle n'en a pas besoin pour former un groupe. Elle a besoin de Rémy à la Ville sinon le groupe n'existe plus, donc elle n'ira pas au bout de sa logique. Si on suit cette logique et qu'elle mène une politique cohérente, elle doit aussi virer les anciens Grams du groupe à la ville.
Ce ne sont donc que des coups de com, les élus devraient démissionner d'eux-même du groupe pour montrer qu'ils ne se laissent pas faire par les manoeuvres politiciennes et non démocratiques de la maire.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 26/03/2018 à 14:08

preuve s il en est que les femmes dés qu elles ont du pouvoir, elles ne sont pas mieux que les hommes, si ce n est pire pour certaines.

Signaler Répondre

avatar
Logique de parti le 26/03/2018 à 10:48

Si tu n'es plus du parti, tu ne parles plus au nom de ce parti.
Non ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.