Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le conseil d'arrondissement du 1er - DR

1er arrondissement de Lyon, ton univers impitoyable !

Le conseil d'arrondissement du 1er - DR

Ce mercredi soir, les élus du 1er se rendront au conseil d'arrondissement autour de la maire Nathalie Perrin-Gilbert. Mais l'ambiance risque d'être particulièrement tendue, encore plus que ces derniers mois.

Car la maire est de plus en plus esseulée au sein de son propre arrondissement. Déjà à la tête d'un bastion au coeur du Lyon de Gérard Collomb, Nathalie Perrin-Gilbert a réussi l'exploit de se mettre à dos la quasi intégralité de sa majorité. Parmi ses adjoints et ses conseillers censés être fidèles, ils ne sont plus que 3 sur 9 à ne pas avoir pris publiquement position contre sa capacité à tirer la couverture à elle.

 

Ce mardi matin, quatre de ses adjoints (Arthur Remy, Corinne Soulanet, Jean-Pierre Bouchard et Fatima Berrached) annonçaient démissionner du GRAM, la formation politique où Nathalie Perrin-Gilbert était en train de reprendre la main. Selon nos informations, de nouveaux adhérents pro-NPG avaient récemment rejoint le GRAM, dans le but de renverser la présidence de Renaud Payre. Ce dernier s'était rendu compte de la manoeuvre, et a précipité son départ pour créer La Manufacture de la Cité, une nouvelle formation qui ne pèse aujourd'hui guère plus lourd que le GRAM.

 

Nathalie Perrin-Gilbert va peut-être récupérer le GRAM et mettre fin aux volontés de créer des "passerelles avec la majorité macroniste de Lyon", mais ce n'est pas ça qui va faire tourner le 1er arrondissement.

Elle pourrait bien retirer les délégations de ses adjoints, mais pour les donner à qui ? Les trois élus encore fidèles ne peuvent décemment pas porter autant de casquettes.
NPG pourrait aussi jouer le tout pour le tout en obtenant du préfet du Rhône la dissolution de son conseil d'arrondissement si la gestion administrative du territoire était considérée comme étant en péril. Mais elle ne serait absolument pas sûr de retrouver son siège de maire en cas de nouvelle élection.

 

Il reste encore des dossiers d'envergure à finaliser dans le 1er arrondissement. La reconversion de l'ancien collège Truffaut par exemple, ne doit pas subir la surenchère entre la maire et les élus qui considèrent que l'esprit d'équipe n'est pas son fort.

 

En attendant, les promesses d'une autre politique, d'une alternative au système Collomb et à la tambouille de caniveau faites par l'équipe de Lyon Citoyenne et Solidaire en prennent un vrai coup.



Tags : nathalie perrin-gilbert | 1er arrondissement |

Commentaires 10

Déposé le 17/03/2018 à 02h18  
Par Elsa6901 Citer

À qui profite tout ça ? La FI et Aubin doivent bien s'en réjouir!!! Vous lui offrez un boulevard avec votre division...

Déposé le 15/03/2018 à 18h44  
Par je me marre Citer

Marc6901 a écrit le 14/03/2018 à 13h35

On ne voit aucun désaccord de fond... C'est consternant. On voit bien que ce sont ces élus qui veulent tirer la couverture vers eux. Merci de faire le jeu de la mairie centrale ! On leur rappelle leurs engagements de campagne ?
Soutien à NPG !

Regardez le nombre d'adjoints que NPG a usé au cours de ses trois mandats....admettez que peut être elle a quelques responsabilités dans cette situation, non ?

Déposé le 15/03/2018 à 12h09  
Par Zerf Citer

Dallas , au sein du Gram..Qui peut être intéressé par cette mini tempête dans un verre d'eau ?? L'enfer est pavé de bonnes intentions...même dans un mouvement citoyen !!!

Déposé le 15/03/2018 à 07h25  
Par Pseudo obligé Citer

L'enfer c'est les autres

Déposé le 15/03/2018 à 00h45  
Par elisa691 Citer

Marc6901 a écrit le 14/03/2018 à 13h35

On ne voit aucun désaccord de fond... C'est consternant. On voit bien que ce sont ces élus qui veulent tirer la couverture vers eux. Merci de faire le jeu de la mairie centrale ! On leur rappelle leurs engagements de campagne ?
Soutien à NPG !

Désaccord de fond sur le non-cumul des mandats, sur la non professionnalisation du pouvoir politique, sur l'instrumentalisation d'un groupe de réflexion pour servir des ambitions personnelles

Déposé le 14/03/2018 à 22h16  
Par elisa691 Citer

Ce n'est pas npg qui parlait d'une façon de faire de la politique ? À lire ses propos on dirait du mauvais Collomb. Le pouvoir pervertit.

Déposé le 14/03/2018 à 20h42  
Par Nostromo Citer

Ben moi je m'en fous
Depuis que je l'ai rencontrée je suis sous le charme
Et si elle tire un peu trop la couverture, je mettrai une petite laine
Voilà

Déposé le 14/03/2018 à 15h10  
Par Jérémie Citer

La même chose se répète à chaque mandat de Mme la Maire, les élus la quittent après quelques années.
Et entre les différents mandats, les positions politiques étaient apparemment différentes, c'est donc bien un problème de personne, cette dame semble incapable de travailler en équipe, elle doit être invivable!!

Déposé le 14/03/2018 à 13h35  
Par Marc6901 Citer

On ne voit aucun désaccord de fond... C'est consternant. On voit bien que ce sont ces élus qui veulent tirer la couverture vers eux. Merci de faire le jeu de la mairie centrale ! On leur rappelle leurs engagements de campagne ?
Soutien à NPG !

Déposé le 14/03/2018 à 12h39   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lol Citer

J’y comprends rien entre les léninistes et les trotskistes ... mais Nathalie Perrin ... j’adhère et j’y crois...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.