Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Erick Roux de Bézieux - DR

Et après ?

Erick Roux de Bézieux - DR

Bien entendu, quasiment deux jours après, l’émotion est intacte. La France, les Français, vous et moi, ont (enfin) pris conscience, brutalement, qu’ils étaient en guerre. Non pas en guerre de religion, mais en guerre contre des religieux qui voient en nous des "croisés qu’il faut abattre".

Tout semble avoir démarré entre une rédaction d’un hebdomadaire satirique et un supermarché casher, entre les 7 et 9 janvier 2015. Et pourtant, les prémices de cette guerre sont bien plus anciens…

 

La revendication de Daech démarre par la sourate 59, verset 2.

    "Ils pensaient qu’en vérité leurs forteresses les défendraient contre Allah. Mais Allah est venu à eux par où ils ne s’attendaient point, et a lancé la terreur dans leurs cœurs. Ils démolissaient leurs maisons de leurs propres mains, autant que des mains des croyants. Tirez-en une leçon, ô vous êtes doués de clairvoyance".

 

Elle poursuit par "Huit frères, portant des ceintures d’explosifs et des fusils d’assaut, ont pris pour cibles des endroits choisis minutieusement à l’avance au cœur de la capitale française" dont "le Bataclan où étaient rassemblés des centaines d’idolâtres dans une fête de la perversité".

Le message conclut par "Cette attaque n’est que le début de la tempête et un avertissement".

 

L’ennemi est désigné : les Français dans leur ensemble. Pas des journalistes, des juifs, des chrétiens, des policiers ou des militaires, des politiques. Des Français, j’allais dire des anonymes, dont le seul tort vendredi soir était d’avoir voulu s’amuser, boire, passer du bon temps, écouter de la musique, manger, fêter un anniversaire, aimer. Vivre ! Cette "attaque bénie de Paris contre la France croisée" (je cite ces barbares) est un acte de guerre. S’en prendre à des civils au nom d’une cause, c’est un acte de guerre.

En fait, mais nous l’avions oublié tant ces batailles sont parfois loin de nous et que l’information chasse l’information, nous sommes en guerre depuis bien longtemps. Souvenons-nous, et je ne prends que les attentats majeurs de ces deux dernières années : Nigéria (février 2014), Nigéria (mai 2014), Bruxelles (mai 2014), Nigéria (novembre 2014), Cameroun (décembre 2014), France (décembre 2014), France (janvier 2015), Nigéria (janvier 2015), Lybie (janvier 2015), Danemark (février 2015), Mali (mars 2015), Yémen (mars 2015), Tunisie, (mars 2015), Kenya (avril 2015), France (avril 2015), Tunisie (juin 2015), Egypte (juillet 2015), Cameroun (juillet 2015), France (août 2015), Russie (octobre 2015), Beyrouth (novembre 2015). Et je vous passe les attentats suicides en Irak ou en Syrie…

A travers Paris, c’est la France et l’Europe, le ventre mou de l’Occident, qui sont visés. Et cette Europe, mon Europe, où est-elle ? Que fait-elle ?

 

Les réactions saturent les réseaux sociaux. Empathie, peur rétrospective (et future ?), émotion, photos, drapeaux, bougies illustrent les profils. Mais déjà, l’émotion dicte l’action. "Résistance", "Nous les détruirons", "Internement des personnes fichées S", "Armons-nous", "Eradication", etc. On sent derrière ces mots le désarroi face à des attaques que l’on ne maîtrise pas, car que faire face à des fous endoctrinés ? Les mailles du filet semblent bien trop grandes…

Et heureusement, pas ou peu de réactions contre les musulmans de France qui, eux aussi, subissent ces violences. D’abord en tant que Français, mais aussi en tant que croyants. Une mère était interviewée place de la République à Paris. Elle expliquait son désarroi de croyante musulmane face à la question simple de sa fille "Mais maman, les musulmans sont des assassins ?"

Alors qu’Islam et islamistes sont au cœur des débats depuis plus de 10 ans, pas de guerre civile à l’horizon. Les Français savent très bien faire la part des choses, même si l’Islam en France souffre de plusieurs "lacunes" : la formation des imams, la représentation des musulmans, le financement du culte, etc. Sans parler des mosquées radicales contre lesquelles on fait peu et de l’échec toujours pas avoué des politiques d’intégration d’une jeunesse souvent désemparée et sans repère. Terreau facile pour les extrémistes. Ne l’oublions pas, le premier contingent étranger de Daech vient de France. D’ex fils de France pour frapper les Français.

Il n’empêche, nous avons pour beaucoup en souvenir la réaction de ces enfants et adolescents musulmans à la suite de l’attentat contre Charlie Hebdo. "Les jeunes me disent que ce sont des héros, morts les armes à la main, et admirent leur bravoure", s’alarmait dans Le Progrès de Lyon mon ami Mohamed Tria, le combatif patron du club de football Lyon Duchère AS.

 

Et l’absence criante de beaucoup d’entre eux dans les manifestations monstres de janvier dernier fut remarquée.

L’imam de Bordeaux, omniprésent sur la scène médiatique, estime dans le JDD de ce matin que "Les institutions musulmanes doivent parler, se manifester. D’ailleurs, elles ont toutes fait des communiqués pour condamner ce qui s’est passé. C’est nécessaire mais pas suffisant. Les musulmans doivent aussi se manifester pour dire stop, pour dire qu’on n’accepte pas ces actions au nom de notre religion. Cela passe par la responsabilisation des musulmans en tant que citoyen. C’est ce que nous essayons de faire dans nos prêches et nos conférences. De ne pas rester dans la passivité, de participer aux débats. De ne pas laisser ces gens-là confisquer leur religion". Pour lui, "les institutions musulmanes sont dépassées par ce qui se passe. Elles n’ont aucune influence sur les jeunes. Aujourd’hui, c’est le virtuel, internet qui prévaut".

Il serait intéressant de retourner à La Duchère et de revoir ces jeunes. Un an après, et face au meurtre de sans froid, de jeunes à un concert ou, tout simplement, à la terrasse d’un bistrot. Parleraient-ils encore de bravoure  et de héros ? Car cette fois, ce sont bien des Français anonymes, tués justement pour un mode de vie.

Le message est différent des attentats contre Charlie Hebdo et l’épicerie casher : ce n’est pas l’idée même de liberté qui est ciblée, c’est la jeunesse française, sa joie de vivre, l’espoir qu’elle porte qui sont visés.

Un lyonnais, le romancier Marc Lambron, livre son point de vue dans une remarquable interview au JDD.

Pour lui, si les terroristes haïssent ce que nous représentons, c’est parce que « le diable n’aime pas la France, c’est évident. Nous représentons dans l’histoire une culture de guerriers raffinés, le pays qui, dès le moyen âge, a cimenté ses civilités autour de la conversation, de la beauté, des paysages, de la grâce des femmes. Notre paradis en offusque d’autres. »

A la question de savoir s’il existe une éthique de comportement face à la terreur, il cite Beyrouth, « cette façon qu’ont souvent eue les Libanais, qui sont des francophones, de vivre dans leur capitale en narguant la guerre par le courage de l’élégance. Ne céder sur rien, et surtout pas sur les grâces de la vie.« 

N’oublions pas que le terroriste vit de la terreur qu’il provoque. D’ailleurs, le mot terrorisme a été utilisé pour la première fois en novembre 1794 pour désigner la « doctrine des partisans de la Terreur » pendant la Révolution Française.

J’ajouterai que l’élégance culturelle à la Française serait de relire et de faire la promotion des grands textes arabo-musulmans. Du temps où cette civilisation portait aussi la lumière et le savoir, la grâce, les talents, l’innovation et un certain art de vivre.

J’étais justement vendredi soir au lancement de 2 Rives TV, une chaine de télévision implantée à Lyon et qui s’adresse aux populations des deux rives de la Méditerranée. Elle est dédiée au savoir et à l’éducation via des programmes originaux de découverte et de valorisation des cultures françaises et maghrébines. Le défi est lancé pour Hassan El Ouakhchachi et Marine Elek, les deux fondateurs de 2 Rives TV. Moins de 3 heures plus tard, à Paris…

 

Donc c’est la guerre. Et l’on nous annonce que les frappes de la coalition ont coupé en deux le califat de Daech, notamment par la prise de deux villes, maillons forts sur les voies de circulation et la destruction par les avions français d’un site pétrolier et gazier, l’une des sources de financement des terroristes.

L’excellent Arnaud Danjean, jeune député européen Les Républicains, mais surtout ancien de la DGSE et spécialiste des questions internationales, explique au quotidien L’opinion de ce matin :

    « Ces précédents (ndlr : l’Irak et l’Afghanistan) doivent nous amener à bien réfléchir comment nous allons mener la guerre à l’Etat islamique. La coalition militaire la plus large possible doit certes se mettre en place. Des succès sont d’ailleurs visibles, et cela n’est sans doute pas étranger à la stratégie d’exportation spectaculaire de la terreur par Daech. Quand un groupe terroriste est bousculé dans son sanctuaire, il frappe dans la profondeur de son ennemi. Au Sinaï, à Paris, à Beyrouth…

    Donc oui, l’action militaire peut amoindrir l’EI, peut-être même le détruire. Mais cette conviction stratégique ne doit pas nous exonérer de deux réflexions : tactiquement, qui peut et doit mener ces opérations ? Que nous les soutenions, très bien. Mais devons-nous, et surtout pouvons-nous, alors que nos moyens sont contraints et déjà largement mobilisés en Afrique, être en première ligne ? Les pays de la région ont une responsabilité écrasante et nous serions bien inspirés de rappeler à certains de nos si généreux clients commerciaux que la priorité est moins de bombarder les milices chiites du Yémen que de frapper l’Etat islamique…

    Et ceci nous amène sur la deuxième variable de la guerre à mener : quid de l’après ? Dans cette région en pleine recomposition tectonique – avec des lignes de fracture béantes que Daech n’a pas créées mais qu’il exploite avec opportunisme – sans planification diplomatique, humanitaire, politique élaborée, « l’éradication » militaire de ces barbares ressemblera à celle des talibans. Une grave illusion nous condamnant à être les Sisyphe de l’interventionnisme…

    Quelle articulation du pouvoir et des communautés en Syrie et en Irak, quid de la rivalité entre l’Iran et les pays du Golfe ? Vouloir mener la guerre en Irak et en Syrie contre ceux qui nous menacent, c’est accepter en pleine connaissance de cause d’avoir à trancher aussi – surtout ! – ces questions, causes profondes de l’instabilité sur laquelle Daech prospère. L’équation de l’intervention militaire comporte des inconnues rendant l’exercice un peu plus complexe que certaines déclarations martiales le laissent penser à nos compatriotes légitimement avides d’action décisive. »

Le débat est ouvert…

 

Il me semble évident que la doctrine de la France va changer. A la ligne « Rien qui pourrait conforter Bachar, bourreau de son peuple » va se substituer une large coalition contre les fossoyeurs de la liberté. En diplomatie comme dans la guerre, les ennemis d’hier peuvent devenir des alliés du moment, unis à nous par des intérêts convergents : Bachar El Hassad, mais aussi les Iraniens et les Saoudiens, avec les Turcs et les Qataris, tous dorénavant hostiles à Daech.

La question est simple : Iraniens et Saoudiens vont-ils être capables de s’entendre sur une vision commune de l’équilibre des forces au Proche-Orient ? C’est là l’enjeu des négociations actuelles dans laquelle les USA jouent un rôle majeur, allié historique des Saoudiens et nouveaux amis des Iraniens. De cet accord dépend le déploiement d’une force internationale crédible, sur le terrain, en Syrie et en Irak pour lutter contre Daech, avec les bons outils : une couverture aérienne, une infanterie spécialisée mais aussi et peut-être surtout, des négociateurs capables de parler aux tribus sunnites locales pour les retourner, comme les Américains avaient su – provisoirement – le faire en 2005 et 2006 face à al-Qaïda.

Et puis, comme le note justement Arnaud Danjean, « il y a le « front » intérieur de cette fameuse guerre. Celui sur lequel sont tués le plus de Français aujourd’hui. Car même l’éradication hypothétique de l’EI au Levant n’annulerait pas la menace. Les foyers d’instabilité demeureront ailleurs (Libye, Sahel, Corne de l’Afrique, Asie centrale…) et les radicaux vivant sur notre sol seront toujours là. La plasticité géographique et opérationnelle est bien une caractéristique essentielle du terrorisme. La seule réponse efficace repose donc dans nos capacités de renseignement, de police et de justice. »

 

Je ne résiste pas à conclure ce billet par deux extraits…

Le premier, d’Amin Maalouf, paru dans un livre passionnant publié en 2009 chez Grasset : « Le dérèglement du monde ». C’est en page 19, puis en page 142.

    « Le monde arabo-musulman s’enfonce encore et encore dans un « puits » historique d’où il semble incapable de remonter ; il éprouve de la rancœur contre la terra entière – les occidentaux, les Russes, les Chinois, les hindouistes, les juifs, etc.- et avant tout contre lui même. (…) « Chaque Arabe porte en lui l’âme d’un héros déchu, et une velléité de revanche sur tous ceux qui l’ont bafoué. Si on la lui promet, il tend l’oreille, avec un mélange d’attente et d’incrédulité. Si on la lui offre, même partiellement, même sous forme symbolique, il s’enflamme. »

La seconde est d’Antoine Sfeir, pour qui j’ai grande admiration, dans une conversation avec la politologue Nicole Bacharan parue en 2006 sous le titre « Américains-Arabes : l’affrontement » (Seuil), page 245 :

    « Sur le terrain, la violence du terrorisme est indéniable. Mais il y a aussi une violence d’attitude, que les Etats-Unis ont montré en traitant pas les autres en égaux. C’est l’attente première des Arabes : être vraiment traités en égaux, et non qu’on leur donne l’illusion de l’égalité. C’est fondamental. Pour eux, il suffirait de très peu : d’une simple prise en compte de leur culture et de leur religion. On revient à ce qu’y fut notre fil conducteur durant tout ce livre : la conciliation passe par le savoir, l’enseignement et bien entendu l’éducation. »

 

Retrouvez les articles d'Erick Roux de Bézieux sur son site

Erick Roux de Bézieux



Tags : roux de bezieux | attentats de Paris |

Commentaires 29

Déposé le 02/12/2015 à 11h35  
Par Fuck le FN Citer

terroristes a écrit le 22/11/2015 à 15h02

Les musulmans ne sont pas tous terroristes mais tous les terroristes étant musulmans ça pose question !!

Les intégristes religieux ne sont pas tous terroristes, mais tous les terroristes étaient des intégristes religieux... ça pose question !! non ?
Ça marche aussi avec "abrutis", "crétins", "avaient un profil Facebook", bref encore un commentaire plus que raciste sur ce site !

Déposé le 25/11/2015 à 11h53  
Par FRançois Roux de Meyzieu Citer

Thib qui braie a écrit le 24/11/2015 à 11h12

Vos commentaires sont nuls ahahahahah

Thib qui braie , votre commentaire l'est encore plus te révèle votre fragilité Si cela vous fait du bien , mais cela ne semble pas être le cas ...

Déposé le 24/11/2015 à 11h12  
Par Thib qui braie Citer

Brun de Meyzieux a écrit le 23/11/2015 à 16h00

Mr Est ce que vous couvrez aujourd'hui les funérailles de cette enfant morte au Bataclan et dont le curé de Barbarin prétend qu'elle y a été entrainée et que c'est le diable qui a oeuvré ! La cérémonie est présidée par Collomb et Barbarin , peut être que people.com couvrira l'événement .

À ce sujet , les commentaires qui paraissent sur Lyonmag , sont d'une haine que je ne soupçonnais pas et dont se régale ce journal . J'ai demandé que cesse le temps du deuil ces écrits digne de Rivarol .
Tout cela m'effraie

Vos commentaires sont nuls ahahahahah

Déposé le 23/11/2015 à 16h00  
Par Brun de Meyzieux Citer

Mr Est ce que vous couvrez aujourd'hui les funérailles de cette enfant morte au Bataclan et dont le curé de Barbarin prétend qu'elle y a été entrainée et que c'est le diable qui a oeuvré ! La cérémonie est présidée par Collomb et Barbarin , peut être que people.com couvrira l'événement .

À ce sujet , les commentaires qui paraissent sur Lyonmag , sont d'une haine que je ne soupçonnais pas et dont se régale ce journal . J'ai demandé que cesse le temps du deuil ces écrits digne de Rivarol .
Tout cela m'effraie

Déposé le 22/11/2015 à 15h54  
Par ludo Citer

terroristes a écrit le 22/11/2015 à 15h02

Les musulmans ne sont pas tous terroristes mais tous les terroristes étant musulmans ça pose question !!

Il y'a des groupement terroristes dit indépendantiste en corse, en catalogne, en bretagne, ils ont fait des attentats, tue des gens, détruise des habitations, les corses ont même eu un régime d'autonomie... et les groupes identitaires s'en prennent à des centaines de passants tous les ans sans que cela passe nécessairement à la tv.
Les gens ne voient que ce qu'ils veulent bien voire.

Déposé le 22/11/2015 à 15h02   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par terroristes Citer

Les musulmans ne sont pas tous terroristes mais tous les terroristes étant musulmans ça pose question !!

Déposé le 22/11/2015 à 12h07  
Par nop Citer

Je tiens à rappeler à tous ceux qui appelle à la haine contre les musulmans et aussi contre les hatés ou n'importe qui en fait étant donné que vous considérez tout ceux qui sont sur la gauche de votre idéologie d'extrême droite comme des gauchistes, qui s'en prennent aussi physiquement aux gens dans la rue d'après certaines brèves de rue89lyon, que le site du gud, amis du fn, à ceci en devise sur son blog : "Esthétisme, éthique, fascisme"...

Déposé le 22/11/2015 à 12h04  
Par Brun de Meyzieux Citer

un peu plus de modestie , vous remplacez un dogmatisme par un autre et des références mal maitrisées , si cela vous faisait du bien , mais je crains que ce ne soit le cas .Vous interprétez les pensées des autres , les accuser de toutes les turpitudes ,cela se soigne entre paranoïa et schizophrénie , il y a des solutions , la mort comme martyre sauf que d'autres que vous combattez avec leurs règles l'ont déjà fait !

Déposé le 22/11/2015 à 11h48  
Par buble Citer

Depuis le 13 novembre 2015, le silence des intellos professionnels dans les médias officiels est assourdissant. Sur France Culture par exemple, il faut voir les contorsions intellectuelles auxquelles se livrent les voix qui d’habitude promeuvent ce marketing humaniste si typique des bien-pensants de gauche auto-satisfaits. Faute de comprendre ce qui (leur) arrive, ils rationalisent à outrance ces événements étranges touchant une population de bobos cosmopolites réputée ouverte, communautaire, démocratique, égalitaire, fraternelle, etc. Pourquoi eux?
C’est que cette élite médiatique, accoucheuse de philosophes préformatés à la chaîne, faite des esprits les mieux bornés par des décennies de références sartriennes, d’autosatisfaction progressiste et de sophistique badioulesque ne mesure seulement pas la crasse indigence de leurs postures éthiques devenues indigestes ; ils ne pratiquent pas l’humanisme, ils l’arborent en offertoire comme l'insigne de la dignité humaine issue des Lumières et dont ils seraient les tabernacles actuels en même temps que les prêtres.
Le choix que ces pieux experts de l’orthodoxie dialectique ont fait, un jour de marasme égotique, de la coquetterie philanthropique, leur sert de cache misère existentiel, de carte de visite mondaine et de cuirasse sacramentelle. L’intérêt étant de n’avoir dès lors aucune justification à produire pour preuve de leur haut niveau d’engagement éthique et leurs détracteurs aussitôt renvoyés au registre renouvelé des salauds, des réacs, des homophobes, des antisémites, des islamophobes, des sexistes, des misogynes, etc.

Ces attentats du 13 novembre, ils les prennent en pleine figure car ils comprennent qu’ils leur sont destinés ; à la place du Bataclan, la cible aurait pu tout aussi bien être les studios de la Maison de la Radio. C’est cette classe de bourgeois de la pensée confite en sainteté spéculative, bouffie de rhétorique subjectiviste et de farcissure conceptuelle, que des islamistes rustiques sont venus flétrir et injurier. De là leur incompréhension que l’affichage de postures aussi édifiantes que le “ respect de la différence ”, la tolérance de tous les autres dans leur “ diversité ”, du “ vivre ensemble ” consensuel, se trouvent réduites à la vanité d’une ambition irénique totalement déconnectée de la vie vraie des peuples ; inanité d’une abstraction hors-sol d’une aristocratie des ondes qui se donne la parole pour l’assener depuis son estrade médiatique à une masse d’auditeurs réputés accueillants, partisans et admiratifs.

Puisse le sang des morts rendre ces intégristes de la bonne conscience à plus de lucidité psychologique, leur conférer plus de densité historique et les faire grandir en compréhension du monde. Les conduites humaines ne sont pas réductibles à l’usage d’un catalogue de règles légales, elles ne peuvent être circonscrites par l’édiction d’un vade-mecum de bonnes intentions ni ordonnées selon un script de postures empathiques. Que nos penseurs patentés relisent leurs classiques et les travaillent et les retravaillent, afin d’y reconnaître leurs propres turpitudes, celles maintes fois décrites et dénoncées par des philosophes authentiques ceux-là, que faute d’avoir compris, ces modernes pharisiens ne font qu’utiliser comme décoration savante de leur cadre de vie.
L’époque est de nouveau à la cosmétique de la vertu, à l’ostentation humaniste, à la négation de la réalité humaine au profit du confort individuel ; affichage promotionnel de l’ “ élite intellectuelle ” aux manettes de l'éducation des masses par voie d'hygiaphone et mise au service de l’oligarchie gouvernante qui le lui rend bien.

Rien n’est à découvrir dans l’actualité du présent si ce n’est le simulacre d’une nouveauté aveugle de sa répétition. Depuis toujours, c’est la souveraine fatuité des éduqués qui favorise la frustration ruminée des arriérés, chacun toisant l’autre avec impatience, morgue ou voracité.
Selon la logique comparative issue de la très moderne exigence égalitariste, ceux qui se ressemblent en essence se brigandent désormais pour cause d’équivalence.

Déposé le 22/11/2015 à 08h33  
Par François Brun de Meyzieux Citer

François Brun de Meyzieux a écrit le 21/11/2015 à 13h06

Je ne supporte pas que vous puissiez écrire une chose dans un journal et prétendre le contraire .....Pour pouvoir prendre un café ensemble , il faut avoir un minimum d'éthique . Quand à mon pseudo , je croyais que le votre de nom-tant il sonne d'une sémantique de communiquant - qu'il puisse être rééllue , c'est ainsi que j'ai composé le mien de la sorte! Vous êtes à votre aise , vous ne répondez pas , et on règle cela autour d'un café . Vous êtes une marque de communicant , je ne rentrerais pas dans votre jeu , j'ai analysé au fond votre article , il est construit comme un article fait pour la communication et la recherche de notoriorité , mais pas sur le fond , d'ailleurs cela ne vous intéresse pas . La réflexion n'a pas de place face à une entreprise de communication !

pour en finir avec la communication et son communicant , je conseille la lecture de lyonpeople.com ou vous pourrez découvrir la "réalité de ce Mr Erick Roux de Bézieurs ,qui a mis en scène son troisiéme mariage au milieu de ces amis de droite et de ses obligés de gauche : Collomb avec sa fille, Blacher , Laférriere le maire du trois .....le coiffeur people du 6éme , les parent(e)s d'élèves pathos du 6éme , la député du 6 , etc Combien cela lui a-t-il rapporté ? À moins qu'il ne soit propriétaire de lyonpeople.com ?

Déposé le 21/11/2015 à 13h06  
Par François Brun de Meyzieux Citer

Erick Roux de Bezieux a écrit le 21/11/2015 à 12h40

Vous semblez bien vindicatif... Au lieu de vous abriter derrière un pseudo bidon, passez moi un coup de fil et prenons un café ensemble. Rien ne vaut l'échange en direct...

Je ne supporte pas que vous puissiez écrire une chose dans un journal et prétendre le contraire .....Pour pouvoir prendre un café ensemble , il faut avoir un minimum d'éthique . Quand à mon pseudo , je croyais que le votre de nom-tant il sonne d'une sémantique de communiquant - qu'il puisse être rééllue , c'est ainsi que j'ai composé le mien de la sorte! Vous êtes à votre aise , vous ne répondez pas , et on règle cela autour d'un café . Vous êtes une marque de communicant , je ne rentrerais pas dans votre jeu , j'ai analysé au fond votre article , il est construit comme un article fait pour la communication et la recherche de notoriorité , mais pas sur le fond , d'ailleurs cela ne vous intéresse pas . La réflexion n'a pas de place face à une entreprise de communication !

Déposé le 21/11/2015 à 12h40  
Par Erick Roux de Bezieux Citer

François Brun de Meyzieux a écrit le 21/11/2015 à 10h59

la censure a bien fonctionné !
vous prétendiez ne pas rouler pour le clan familial Collomb et je vous rappelai vos articles dans La Tribune de Lyon -qui prouvaient le contraire- ainsi que quelques people party où vous vous affichiez -peut être après les 'avoir vendu- à des événements !
Lyon Mag a trouvé pertinent de vous publier, il aura "jugé pertinent " de ne pas me publier .
Quand à la condescendence sur l'âge venant , il faudra que j'attende quelle âge ? plus de 70 ?

Vous semblez bien vindicatif... Au lieu de vous abriter derrière un pseudo bidon, passez moi un coup de fil et prenons un café ensemble. Rien ne vaut l'échange en direct...

Déposé le 21/11/2015 à 11h03  
Par François Brun de Meyzieux Citer

Niasse a écrit le 20/11/2015 à 12h40

Bravo M. Roux de Bezieux pour cette analyse qui est d'une justesse et d'une lucidité surprenante au vu de la psychose générale et de toutes les fausses bonnes idées qui fusent depuis Vendredi.
Heureusement que la France a des hommes de votre trempe et de votre qualité.

A.N

@Niasse
pourquoi tant d'allégeance , d'aveuglement devant un communicant dont le travail est de "vendre" . Combien recevez vous , chaque fois , que vous entrez sous des noms différents en laudation ?

Déposé le 21/11/2015 à 10h59  
Par François Brun de Meyzieux Citer

Erick Roux de Bézieux a écrit le 19/11/2015 à 11h32

Bonjour François Brun de Meyzieu. Merci pour votre commentaire piquant !
- ce texte est paru sur mon blog et LyonMag a trouvé pertinent de le publier...
- il a pour seule ambition de poser des éléments qui me paraissent pertinents 2 jours après l'attentat (il a été écrit dimanche)
- je n'ai jamais "roulé à diverses reprises pour la famille Collomb", c'est mal me connaître, ni mes sociétés de communication pour info
- le député LR est un spécialiste de la géostratégie et un ancien agent de terrain des services secrets. Son avis est intéressant à entendre d'autant qu'il va à l'encontre de beaucoup d'idées reçues. Et ce qu'il dit n'est pas ce que vous pensez avoir lu...
- vous apprendrez l'âge venant qu'avoir une opinion, donc écrire et dire, ne vaut que si l'on sait qu'on apprend tous les jours et qu'à l'arrivée on sait peu de choses.
Bon surf sur les pages de LyonMag !

la censure a bien fonctionné !
vous prétendiez ne pas rouler pour le clan familial Collomb et je vous rappelai vos articles dans La Tribune de Lyon -qui prouvaient le contraire- ainsi que quelques people party où vous vous affichiez -peut être après les 'avoir vendu- à des événements !
Lyon Mag a trouvé pertinent de vous publier, il aura "jugé pertinent " de ne pas me publier .
Quand à la condescendence sur l'âge venant , il faudra que j'attende quelle âge ? plus de 70 ?

Déposé le 20/11/2015 à 12h40  
Par Niasse Citer

Bravo M. Roux de Bezieux pour cette analyse qui est d'une justesse et d'une lucidité surprenante au vu de la psychose générale et de toutes les fausses bonnes idées qui fusent depuis Vendredi.
Heureusement que la France a des hommes de votre trempe et de votre qualité.

A.N

Déposé le 19/11/2015 à 11h36  
Par Erick Roux de Bézieux Citer

Post monétaire a écrit le 16/11/2015 à 17h08

@ l'auteur :
que penseriez-vous d'en finir avec le trafic de pétrole qui nourrit EI, qui passe par la Turquie et ailleurs, leur rapportant des millions de dollars ?
.
Quelle sanctions appliquer aux occidentaux qui achètent les vestiges archéologiques à EI ? Est-ce sauvegarder ces vestiges ou encourager leurs trafics ?

Bonjour Post monétaire
Vous êtes dans le vrai. L'une des façon de combattre ces terroristes (et d'autres) est, comme pour la mafia, de les atteindre au portefeuille...

Déposé le 19/11/2015 à 11h35  
Par Erick Roux de Bézieux Citer

JEAN JAURES a écrit le 17/11/2015 à 11h25

Assigner le monde arabo-musulman à sa religion, comme le souhaite Bézieux, c'est aller à l'encontre de tous les Arabes qui souhaitent au contraire d'en départir!
Les valeurs de notre République sont universelles, elles ont valables pour les Arabes également!
Leur réserver des droits mineurs n'est pas acceptable!
Cela me fait penser aux millions de colons français installés en Algérie qui trouvaient normal que les Algériens aient un statut inférieur. On sait comment tout cela a fini! Et c'est logique! Un peu de lucidité Bézieux, merci!

Bonjour Jean Jaures !
Relisez mon article, je n'assigne pas le monde arabo-musulman à sa religion loin de là. D'ailleurs, quelques lignes sont consacrées à la (re)découverte de cette culture aux talents méconnus en Europe. En revanche, je dis que cette guerre est celle de religieux. Ce n'est donc pas pour moi une guerre de religion dans le sens où très majoritairement les musulmans d'ici et d'ailleurs condamnent sincèrement la barbarie.

Déposé le 19/11/2015 à 11h32  
Par Erick Roux de Bézieux Citer

françois Brun de Meyzieux a écrit le 19/11/2015 à 08h51

quel est le "statut" d'un tel texte ? on nous fait la leçon , nous (les communicants!) ont sait ! la géopolitique est notre tasse de thé !
Au printemps , ce communicant a roulé à diverses reprise pour la famille Collomb , allant jusqu'à préconiser une candidature de Gérard en 2020 .!
Prétendre -parce qu'un député LR le dit- que l'État islamique peut être détruit militairement , c'est méconnaitre la réalité !
Tout l'article est faite d'affirmations , c'est cela la communication ....et la politique dénaturée

Bonjour François Brun de Meyzieu. Merci pour votre commentaire piquant !
- ce texte est paru sur mon blog et LyonMag a trouvé pertinent de le publier...
- il a pour seule ambition de poser des éléments qui me paraissent pertinents 2 jours après l'attentat (il a été écrit dimanche)
- je n'ai jamais "roulé à diverses reprises pour la famille Collomb", c'est mal me connaître, ni mes sociétés de communication pour info
- le député LR est un spécialiste de la géostratégie et un ancien agent de terrain des services secrets. Son avis est intéressant à entendre d'autant qu'il va à l'encontre de beaucoup d'idées reçues. Et ce qu'il dit n'est pas ce que vous pensez avoir lu...
- vous apprendrez l'âge venant qu'avoir une opinion, donc écrire et dire, ne vaut que si l'on sait qu'on apprend tous les jours et qu'à l'arrivée on sait peu de choses.
Bon surf sur les pages de LyonMag !

Déposé le 19/11/2015 à 08h51  
Par françois Brun de Meyzieux Citer

quel est le "statut" d'un tel texte ? on nous fait la leçon , nous (les communicants!) ont sait ! la géopolitique est notre tasse de thé !
Au printemps , ce communicant a roulé à diverses reprise pour la famille Collomb , allant jusqu'à préconiser une candidature de Gérard en 2020 .!
Prétendre -parce qu'un député LR le dit- que l'État islamique peut être détruit militairement , c'est méconnaitre la réalité !
Tout l'article est faite d'affirmations , c'est cela la communication ....et la politique dénaturée

Déposé le 17/11/2015 à 16h35  
Par ok ok ok Citer

"ça tourne au masochisme".

Tout à fait d'accord avec ce commentaire, il y a des peuples assimilables et d'autres non.

Déposé le 17/11/2015 à 14h22  
Par Oscar Citer

l'art de parler pour ne rien dire ... on s'en passerait !

Déposé le 17/11/2015 à 11h25  
Par JEAN JAURES Citer

Assigner le monde arabo-musulman à sa religion, comme le souhaite Bézieux, c'est aller à l'encontre de tous les Arabes qui souhaitent au contraire d'en départir!
Les valeurs de notre République sont universelles, elles ont valables pour les Arabes également!
Leur réserver des droits mineurs n'est pas acceptable!
Cela me fait penser aux millions de colons français installés en Algérie qui trouvaient normal que les Algériens aient un statut inférieur. On sait comment tout cela a fini! Et c'est logique! Un peu de lucidité Bézieux, merci!

Déposé le 17/11/2015 à 09h55  
Par SANS RIRE Citer

J'avance a écrit le 17/11/2015 à 09h16

Ce discours éculé et larmoyant est une "insulte" à tous ceux qui se bougent et qui de par leur volonté,courage et travail s'intègrent malgré toutes les difficultés......

Tout ce que vous dite c'est bien . Et après , il faut prendre conscience du manque cruel de manque de lieu de culte pour les musulmans en France. IL faut construire et désigné des imams français pour allumé des contre feux contre la radicalisations. ALLEZ BISOUS ! BISOUS !

Déposé le 17/11/2015 à 09h16   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par J'avance Citer

Ce discours éculé et larmoyant est une "insulte" à tous ceux qui se bougent et qui de par leur volonté,courage et travail s'intègrent malgré toutes les difficultés......

Post monétaire Déposé le 16/11/2015 à 17h50  
Par Post monétaire Citer

Invérifiable.
Mais focaliser sur une religion plutôt qu'une autre, laisse penser que c'est juste une lutte de pouvoir comme d'habitude.
La liberté d'aller vérifier est la clé, mais toutes les parties prenantes sont des dictatures. On est mal barré pour vérifier quoi que ce soit :o)

Déposé le 16/11/2015 à 17h48  
Par Soral sort de ce corps Citer

Ah oui, il me semblait aussi que les attentats n'étaient le fait religieux qui prône la paix et l'amour mais des juifs.
Les adeptes de Dieudonné libres de commenter sur Lyon Mag, c'est beau la démocratie.

Déposé le 16/11/2015 à 17h26  
Par NAPO Citer

Toujours cette dialectique de la persécution que savent si bien invoquée les jeunes "Zy Vas", mais que n' invoquent jamais les immigrés asiatiques qui, eux, aussi, ont été colonisés.

Post monétaire Déposé le 16/11/2015 à 17h08  
Par Post monétaire Citer

@ l'auteur :
que penseriez-vous d'en finir avec le trafic de pétrole qui nourrit EI, qui passe par la Turquie et ailleurs, leur rapportant des millions de dollars ?
.
Quelle sanctions appliquer aux occidentaux qui achètent les vestiges archéologiques à EI ? Est-ce sauvegarder ces vestiges ou encourager leurs trafics ?

Déposé le 16/11/2015 à 15h57  
Par Ca tourne au masochisme Citer

Encore et encore... Les condamnations et très vite ce besoin de culpabilisation.
"Ce n'est pas de leur faute (les musulmans modérés et fanatiques), ils ne sont pas traités en égaux".
On a en marre de vos discours de curé.
Ils ont été accueillis comme les italiens, les polonais, les espagnols, les portugais, les chinois, etc.. sans que ces derniers n'éprouvent le besoin de tuer en masse d'autres français innocents.
Alors de grâce arrêtez de trouver des sempiternelles excuses à des demeurés incultes qui rêvent de gloire fusse-t-elle éphémère.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.