Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Service minimum à Vaulx

La mairie de Vaulx en Velin refuse d’appliquer le service minimum pour la grève des enseignants de jeudi. Explications de l’adjointe à l’Education, Marie-France Vieux-Marcaud.

Pourquoi refusez vous ce service minimum ?
Marie-France Vieux-Marcaud : Le gouvernement veut que nous mettions en place un dispositif d’accueil des élèves pendant la journée de grève du jeudi 15 mai. En mobilisant les ATSEM et les personnels d’entretien. C’est donc une sorte de garderie. Le problème, c’est que les agents concernés ne sont pas habilités à la garde d’enfants. Ce n’est pas leur métier. De plus, si les enseignants font grève, c’est qu’ils ont de bonnes raisons... Et nous n’allons pas demander à nos agents d’être des briseurs de grève, d’aller contre ce droit constitutionnel... D’ailleurs, nous ne sommes pas les seuls à refuser le service minimum : Pierre Bénite et Lyon aussi.
Mais admettez que les enseignants sont souvent en grève !
Mais il ne faut pas exagérer. Il n’y a pas beaucoup de jours de grève. Et le vrai problème de l’Education nationale, ce n’est pas la grève, c’est le manque d’enseignants, notamment pour prendre en charge les remplacements. D’où cette journée de mobilisation.
Mais les parents ont du mal à s’organiser face à ces grèves !
Mais je n’ai pas encore entendu de parents se plaindre ! Il sont plutôt solidaires avec les enseignants. D’ailleurs, la FCPE, la principale fédération des parents d’élèves, appelle à la grève. Sachant qu’à Vaulx en Velin, les enseignants sont très proches des parents. Et que ces parents s’arrangent entre eux pour garder les enfants.
En fait, vous soutenez les revendications des enseignants ?
Bien sûr ! Il y a actuellement une diminution importante des moyens pour l’éducation nationale. Alors qu’il faudrait au contraire plus de personnel. D’ailleurs, on prévoit un programme renforcé pour l’année prochaine, avec moins d’heures de cours, ce qui n’est pas réalisable. Ce sont donc des effets d’annonce. Je suis contre toutes ces mesures. Car elles peuvent conduire à terme à la fin de l’école publique.
Quelles solutions vous proposez pour réformer l’école ?
Je trouve qu’il faut faire l’inverse de ce que propose Nicolas Sarkozy, en augmentant le nombre de professeurs et de personnel non enseignants, comme les assistantes d’éducation. Pour mieux encadrer les élèves.



Tags : grève | Vieux-Marcaud |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.