600 postes supprimés chez Sanofi

600 postes supprimés chez Sanofi
Sanofi - Lyonmag.com

Sanofi a annoncé ce mardi la suppression d’environ 600 postes sur 3 ans.

Le groupe pharmaceutique a dévoilé son plan de réorganisation.

Des comités centraux d'entreprise et des comités d’entreprises extraordinaires étaient convoqués ce mardi dans plusieurs sociétés du groupe, avant une réunion, jeudi, des représentants des salariés au niveau du groupe.

Annoncé en novembre, ce plan doit permettre l’économie de 1,5 milliard d'euros.

Ces 600 suppressions de postes représentent 2% des effectifs, et se feront via des départs volontaires et le financement de pré-retraites.

Aucune usine du groupe ne devrait fermer, et la direction assure que ce plan n’aura pas d’impact sur les effectifs de la section recherche et développement.

Concernant Sanofi Pasteur, dont le siège est basé à Lyon, 175 postes seront supprimés.

A noter également que ce projet ne s’applique pas à Merial, "Sanofi étant entré en négociations exclusives avec Boehringer Ingelheim pour échanger sa filiale Santé Animale Merial contre l'activité santé grand public du laboratoire allemand", précise le groupe dans un communiqué.

Sanofi emploie 27 000 salariés en France sur environ 110 000 personnes dans le monde.

Tags :

sanofi

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
quotidien d'une entreprise le 03/02/2016 à 21:23

Qui parle de patron voyous, : A Sanofi c'est l'entreprise la plus plébiscitée de France dans sa catégorie par ses salariés (lire capital de février..)
Le salarie des salariés est bien au dessus de la moyenne entre autres (trop peut être) La concurrence est très vive et les médicaments plus surveillés pour les remboursements..Sanofi a déjà entrepris ces compressions de personnel depuis quelques années sans qu'on le sache vraiment mais avec de gros chèques pour partir...

Signaler Répondre

avatar
pletore le 03/02/2016 à 18:29
Zeus a écrit le 03/02/2016 à 13h02

ne laissons plus ces grandes entreprises faire la loi chez nous.
Elles ont besoin de nous pour s'enrichir mais n'ont aucun respect pour nous et accumulent une masse considérable d'argent en nous pressant comme des citrons.

Nationalisons les au plus vite.Les benefices nous reviendront.

"Nationalisons les au plus vite.Les benefices nous reviendront"... Heu pour ton info la SNCF nous coute un max de pognon!

Signaler Répondre

avatar
Casério le 03/02/2016 à 16:57

Sanofi fait partie des patrons voyous, mais eux ne sont pas condamnés a la prison comme les ouvriers de chez Good year !!!

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 03/02/2016 à 14:32

Bientôt il faudra payer pour pouvoir travailler. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
mwai le 03/02/2016 à 13:29

De toute façon dans les fonctions supports il était prévu de réduire les effectifs, c'est bon depuis 3 mois, les appli. robots de la fonction paye, gestion frs commencent à sortir en masse, plus besoin d'autant de personnel pour saisir les données, celles-ci viennent toutes seules préformatées.
Pour la fonction contrôle données on peut divisé les effectifs par 3... Dans ma boite sur la fonction tréso, ils sont passés de 30 à 7.
Faudra expliquer l'intérêt pour la société de robotisé des métiers rémunérés 30-35Ke par an, qui payent des impôts pour les remplacer par des job au smic versant très peu d'impôts, voir remplacer par des gens au RSA qui ne paye presque rien, même en prenant en compte ce qu'il verse en taxation indirecte et à la charge de l'Etat...

Signaler Répondre

avatar
Intersyndicale CGT le 03/02/2016 à 13:10
Zeus a écrit le 03/02/2016 à 13h02

ne laissons plus ces grandes entreprises faire la loi chez nous.
Elles ont besoin de nous pour s'enrichir mais n'ont aucun respect pour nous et accumulent une masse considérable d'argent en nous pressant comme des citrons.

Nationalisons les au plus vite.Les benefices nous reviendront.

à y a pas à dire, y a des lumières chez EDF ou la SNCF !

Et une tournée pour Zeus, Une !

Signaler Répondre

avatar
Zeus le 03/02/2016 à 13:02

ne laissons plus ces grandes entreprises faire la loi chez nous.
Elles ont besoin de nous pour s'enrichir mais n'ont aucun respect pour nous et accumulent une masse considérable d'argent en nous pressant comme des citrons.

Nationalisons les au plus vite.Les benefices nous reviendront.

Signaler Répondre

avatar
indépendance le 03/02/2016 à 08:44
Zeus a écrit le 02/02/2016 à 20h02

il faut nationaliser toutes les grandes entreprises qui exploitent les citoyens et siphonne l'argent du pays.
Les grandes entreprises sont contrôlées par une poignée d'oligarques qui pensent avant tout a leurs intérêts.


Il faut que cela se sache, nous ne sommes pas en démocracie ni en dictature non plus mais en oligarchie.

c'est toi qui fait parti de ceux qui proclament ou siphonnent notre fric:non seulement nos caisses publiques sont vides mais je te rappelle pour ta culture qu'on a 97% de notre richesse (pib) consacrées à la dette:2000 milliards d'euros avec des déficits chaque année de plus de 4% du PIB...des gars comme toi c'est appauvrir des pays comme la Grèce qui vivent aux crochets des prêteurs!
tu ferais bien de privatiser ta bêtise

Signaler Répondre

avatar
Zeus le 02/02/2016 à 20:02

il faut nationaliser toutes les grandes entreprises qui exploitent les citoyens et siphonne l'argent du pays.
Les grandes entreprises sont contrôlées par une poignée d'oligarques qui pensent avant tout a leurs intérêts.


Il faut que cela se sache, nous ne sommes pas en démocracie ni en dictature non plus mais en oligarchie.

Signaler Répondre

avatar
Informator le 02/02/2016 à 19:31

Le fric pour les actionnaires, les licenciements pour les prolos..on connait la chanson des gros patrons.
http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/sanofi-tout-pour-les-dividendes-au-detriment-de-l-emploi_839441.html

Signaler Répondre

avatar
Arnak le 02/02/2016 à 19:22

Cela sent fortement le truc pour que les actionnaires de Sanofi s'engraissent un peu plus!!!!

Signaler Répondre

avatar
Polo le 02/02/2016 à 19:08

C'est bien fait,les grosses sociétés et multinationales comptent licenciés des centaines de milliers de personnes cette année,dans les banques,sncf ,ect..... Aucune réaction de la population ,ni des syndicats ,tous résignés .

Signaler Répondre

avatar
fazer1k le 02/02/2016 à 17:59

meme les medicaments sont fabriques en Chine. sans regles, sans higiene, sous la norme ce, qui par definition n'est pas controle...

Signaler Répondre

avatar
fazer1k le 02/02/2016 à 17:56

@gag. les us le font... ils ne sont pas liberaux?

Signaler Répondre

avatar
JOJO BREJNEV le 02/02/2016 à 17:11
Zeus a écrit le 02/02/2016 à 16h19

il faut nationaliser Sanofi

Il faut TOUT Nationaliser !

Signaler Répondre

avatar
philippe le 02/02/2016 à 16:58

belle entreprise qui doit évoluer sans cesse sous peine de déclin et éviter des licenciement secs:A l'Etat de faire aussi sa révolution (tailler dans les effectifs,être plus productifs...) pour permettre un rapport coût bénéfices acceptable aux contribuables particuliers et entreprises.
Reportage intéressante à lire dans la revue Capital de février sur "le laxisme de l' Etat"

Signaler Répondre

avatar
gag le 02/02/2016 à 16:38
Zeus a écrit le 02/02/2016 à 16h19

il faut nationaliser Sanofi

belle blague!même Mitterrand venant d'un autre age a compris 1 an après les nationalisations ,la banqueroute (déficit public en tout genre et fuite de capitaux ) quand Chirac a privatisé en 1986,L'homme de gauche revenu au pouvoir ensuite était assez intelligent pour ne pas revenir en arrière.
T'es amnésique ou tu veux aller en Corée du Nord? le communisme ne nous fait plus rire maintenant:alors dégages

Signaler Répondre

avatar
Zeus le 02/02/2016 à 16:19

il faut nationaliser Sanofi

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.