Sylvain Fornes : "400 entreprises et 1200 emplois dans le bâtiment supprimés en 2015 dans le Rhône"

Sylvain Fornes : "400 entreprises et 1200 emplois dans le bâtiment supprimés en 2015 dans le Rhône"
Sylvain Fornes - LyonMag

Sylvain Fornes est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce mercredi. Le président de la CAPEB du Rhône est revenu sur l’année 2015 et les perspectives de 2016 pour le monde du bâtiment.

"On a été plus pessimiste que prévu : il y a 1200 emplois supprimés au lieu de 3000 en 2015. Et 400 entreprises artisanales du bâtiment ont été supprimées, soit plus d’une tous les jours", explique Sylvain Fornes.

"Mais 2016 ne s’annonce pas meilleure. On nous change chaque jour les lois et les décrets", précise-t-il.

L’an dernier, la CAPEB frappait un grand coup en annonçant l’embauche de détectives privés pour lutter les travailleurs détachés illégaux. "On a eu une centaine de signalements, on en a traité une trentaine qui ont été transmis à la DIRECCTE". Le cas le plus emblématique est celui de l’hôtel Boscolo à Lyon où 28 personnes avaient été interpellées l’été dernier.

"Les gens sont de plus en plus prudents. On voulait créer une psychose, on l’a créée et c’est déjà un point positif. On ne veut pas arrêter les chantiers mais on veut que tout le monde travaille dans la norme. (…) Nous on fait travailler des travailleurs locaux et pas low-cost", répète Sylvain Fornes.

Pour 2016, la CAPEB veut simplifier la mise en place de comités d’entreprise, met à disposition de ses adhérents une centrale d’achats pour le tertiaire. Et va mettre le paquet sur l’accompagnement pour prévenir le burn-out.

Sylvain Fornes espère également que les élus sauront aider le bâtiment. "Je fais le tour régulièrement de nos parlementaires du Rhône, du président de la Métropole de Lyon, des représentants des communautés de communes, des maires. J’ai rencontré tous les candidats aux élections régionales et j’ai revu Laurent Wauquiez jeudi dernier au Mondial des Métiers".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le paysan le 11/02/2016 à 02:20

Zeus,vous êtes un paysan..... Quelle déclaration! Non de Zeus.

Signaler Répondre

avatar
Youpi le 10/02/2016 à 21:35
Zeus a écrit le 10/02/2016 à 17h42

la y a un probleme, vu le nombre de sites de construction qui poussent comme des champignons en ce moment à Lyon, Villeurbanne, les Monts d'Or...

Les terres agricoles qui régressent a la vitesse grand V.
Il faut interdire toute nouvelle construction, vite !

Les sites en construction sont des opérations démarrées il y a des années (permis de construire)
Le problème, c'est l'avenir et la baisse dramatique des autorisations de construire surtout en Rhône Alpes
Ça ne fait que commencer...
Ceux qui ne veulent pas de constructions seront contents
Ceux qui veulent travailler rigoleront beaucoup moins (sauf les fonctionnaires bien sur)

Signaler Répondre

avatar
Zeus le 10/02/2016 à 17:42

la y a un probleme, vu le nombre de sites de construction qui poussent comme des champignons en ce moment à Lyon, Villeurbanne, les Monts d'Or...

Les terres agricoles qui régressent a la vitesse grand V.
Il faut interdire toute nouvelle construction, vite !

Signaler Répondre

avatar
Layly le 10/02/2016 à 10:41

Et en 2015, il y'a eu des dizaines de suicides dans ce secteurs, de burn out, d'homicides sous le coup du stress, mais parait que dans le bâtiment ça va.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/02/2016 à 10:06
vertrouge a écrit le 10/02/2016 à 08h30

bravo Duflot

Avec ou sans Duflot,
on ne prépare pas l'avenir avec des bâtiments neufs qui ne sont pas aux normes passives.
Or le BTP a toujours avancé à reculons sur cette question fondamentale et ils continuent à produire en masse des bâtiments neufs déjà dépassés.
Pauvres acheteurs...

Signaler Répondre

avatar
vertrouge le 10/02/2016 à 08:30

bravo Duflot

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.