Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyonmag.com

Externalisation des services informatiques chez Renault Trucks : la CFE-CGC saisit la justice

Lyonmag.com

La CFE-CGC a annoncé ce vendredi saisir le tribunal administratif de Lyon concernant le projet d’externalisation de l’informatique de Renault Trucks, dont le siège est basé à St Priest.

Le syndicat conteste l’homologation par la Direccte de la procédure du Plan de Sauvegarde pour l’Emploi, considérant que "cette homologation n’est pas fondée, notamment sur les moyens d’accompagnement du PSE et sur la définition des catégories professionnelles".

 

"Ce plan de suppression de 163 postes de travail n’est pas fondé sur un plan économique", explique la CFE-CGC, affirmant qu’un "projet complémentaire de suppressions de postes de travail continuant le démantèlement progressif des services informatiques du groupe Volvo basés en France sera présenté au CCE du 1 mars".

 

Pour rappel, c’est l’indien HCL qui a été désigné comme repreneur d’une partie des services informatiques de Renault Trucks. Le projet concerne 163 salariés et 60 consultants en France.



Tags : renault trucks |

Commentaires 10

Déposé le 24/02/2016 à 00h09  
Par jms 69 Citer

Forcément ça va plus vite que l externalisation des migrant de calais vers l angleterre l,,es lois européennes!,,

Déposé le 22/02/2016 à 12h53  
Par Commentaire affligeant. Citer

Michael Jacksoff a écrit le 21/02/2016 à 22h00

Ayant aussi travaillé a renault trucks je sais mieux que vous de quoi je parle.

Les bus ne sont pas une solution, les gens qui viennent en train ou metro jusqu'a Venissieux ne vont pas prendre un bus c'est a dire attendre entre 1 et 30 minutes qu'un bus arrive pour etre déposé a une entrée secondaire puis marcher 15 minutes pour aller jusqu'a leur batiment.

Votre commentaire est affligeant.
Bon sang c'est pas quelques navettes qui vont faire couler un site de plus de 5000 personnes.

Que voulez vous supprimer encore, l'eau chaude, le chauffage, l'eau potable, la lumiere, les chaises ?

Les libéraux sont vraiment immondes.

Votre commentaire est affligeant.

Vous prétendez connaitre les sites et la situation, mais vos écrits démontrent que vous êtes en dehors de la réalité.

D'une il n'y a plus 5.000 salariés mais au maximum 2.500 personnes. Et oui, les plans de licenciements validés par les syndicats sont passés par là !

Ensuite, il y a des millions de salariés qui chaque matin et soir, galèrent et s'organisent au mieux pour réaliser leurs déplacements professionnels.

Les salariés de renault trucks sont incapable de faire la même chose ?

En fait le problème de cette entreprise, c'est ça. Ses salariés.
Une très grande majorité d'entre eux, se croient sortis de la cuisse de jupiter !

Alors que la réalité est tout autre ! mdr

Pour conclure sur l'aspect financier. Les bus et la navette sont confiés a des sociétés privées. Sociétés qui emploient au minimum 30 chauffeurs, entretiennent autant de bus !

Tout cela a un coût, qui impact automatiquement les résultats de l'entreprise.

Déposé le 21/02/2016 à 22h00  
Par Michael Jacksoff Citer

Commentaire affligeant. a écrit le 21/02/2016 à 19h04

Commentaire affligeant.

Contrairement a ce que vous écrivez, toutes les entrées des sites de vénissieux et saint priest sont desservies par les bus tcl.

Seule l'usine pont et essieux et le centre de formation poinfor, situés a st priest, sont distant de 800m environ, du premier arrêt de bus.

Donc allez raconter vos balivernes a ceux qui ne connaissent pas les sites comme je les connait !

Maintenant que je suis en pré-retraite, je me rends compte que nous avions beaucoup d'avantages, qui pèsent lourd financièrement.

Ayant aussi travaillé a renault trucks je sais mieux que vous de quoi je parle.

Les bus ne sont pas une solution, les gens qui viennent en train ou metro jusqu'a Venissieux ne vont pas prendre un bus c'est a dire attendre entre 1 et 30 minutes qu'un bus arrive pour etre déposé a une entrée secondaire puis marcher 15 minutes pour aller jusqu'a leur batiment.

Votre commentaire est affligeant.
Bon sang c'est pas quelques navettes qui vont faire couler un site de plus de 5000 personnes.

Que voulez vous supprimer encore, l'eau chaude, le chauffage, l'eau potable, la lumiere, les chaises ?

Les libéraux sont vraiment immondes.

Déposé le 21/02/2016 à 19h04  
Par Commentaire affligeant. Citer

Michael Jacksoff a écrit le 21/02/2016 à 11h01

Commentaire affligeant, vu la taille des sites de st priest et Venissieux, sans ces navettes les salariés arriveraient au travail a midi et devrait repartir a 12:05.
Et oui car le metro depose a l'exterieur du site de venissieux et il faut traverser l'equivalent de 2 villes pour aller sur le site de saint priest.

Commentaire affligeant.

Contrairement a ce que vous écrivez, toutes les entrées des sites de vénissieux et saint priest sont desservies par les bus tcl.

Seule l'usine pont et essieux et le centre de formation poinfor, situés a st priest, sont distant de 800m environ, du premier arrêt de bus.

Donc allez raconter vos balivernes a ceux qui ne connaissent pas les sites comme je les connait !

Maintenant que je suis en pré-retraite, je me rends compte que nous avions beaucoup d'avantages, qui pèsent lourd financièrement.

Déposé le 21/02/2016 à 11h01  
Par Michael Jacksoff Citer

Commentaire affligeant, vu la taille des sites de st priest et Venissieux, sans ces navettes les salariés arriveraient au travail a midi et devrait repartir a 12:05.
Et oui car le metro depose a l'exterieur du site de venissieux et il faut traverser l'equivalent de 2 villes pour aller sur le site de saint priest.

Déposé le 20/02/2016 à 20h10  
Par Face cachée. Citer

Ces plans de suppression d'emplois, successif masquent une autre réalité.

Si le groupe renault trucks, les syndicats et les salariés voulaient faire vraiment des économies pour éviter des licenciements, ils pourraient le faire !

A titre d'exemple, les moyens gratuits mis a disposition des salariés pour se déplacer.

Le matin et le soir deux bus circulent, sur les sites de st priest et vénissieux...

A la mi-journée, deux autres bus circulent pendant 3 h, pour desservir les cantines...

La cerise sur le gâteau, sont les navettes à la demande.
Deux minibus circulent de 7h00 jusqu'à 18h30...

Donc ok les salariés de ce groupe sont révoltés de perdre leurs emplois.

Mais avant de pleurer ne serait-il pas temps pour eux, de prendre conscience que ces avantages ont un coût très important.

Déposé le 20/02/2016 à 18h44   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par antinsyndicat Citer

Les indiens font mieux et moins chers. Il faudra s'y faire, c'est la mondialisation. Quand les français s'enleveront les doigts du cul et bosseront, on en reparlera. En attendant arrêtez de pleurer!

Déposé le 20/02/2016 à 08h24  
Par au goulag Citer

zeus. a écrit le 19/02/2016 à 23h35

c'est le libéralisme, c'est ce que les gens veulent.

Melenchon 2017

ton melenchon va récolter mois de 5 % comme toute l’extrême gauche :les gens n'en veulent plus des coco et autres révolutionnaires d'un autre age et qui vivent sur une autre planète
alors nous ennuie pas avec ton gugusse qui ne sait que vociférer

Déposé le 19/02/2016 à 23h35  
Par zeus. Citer

c'est le libéralisme, c'est ce que les gens veulent.

Melenchon 2017

Déposé le 19/02/2016 à 17h04  
Par mwai Citer

je sais pas si hcl serait toujours repreneur des informaticiens de renault, l'année dernière ils ont beaucoup embauchés, pas sûr qu'ils les reprennent tous... va falloir qu'ils trouvent une solution le plus rapidement possible avant de se retrouver fiché par les boites de recrutement, à devoir choisir entre le chomage longue durée au rsa et devenir autoentrepreneur pauvre dans une ssii à temps partiel...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.