Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Grand Lyon : “Ce n’est pas du marchandage”

Premier adjoint UMP de Sainte-Foy-lès-Lyon, Gilles Assi fait partie des 40 vice-présidents de la communauté urbaine. Il explique pourquoi il a accepté l’ouverture proposée par Gérard Collomb.

Pourquoi vous avez accepté d’être vice-président de la communauté urbaine de Lyon ?
Gilles Assi : Parce qu’on se retrouve dans le même cas de figure qu’en 1995, quand Raymond Barre avait accepté d’ouvrir sa majorité à l’opposition PS. C’est-à-dire que Gérard Collomb, qui est à la tête d’une majorité confortable, propose à tout le monde de travailler ensemble, de gauche à droite, dans l’intérêt de l’agglomération. Contrairement à 2001 où il avait dû passer des alliances politiciennes pour être élu président.
Et vous allez arriver à travailler avec un socialiste ?
Bien sûr, car on peut avoir des divergences au niveau national. Mais au niveau local, la droite et la gauche peuvent trouver facilement un terrain d'entente. A condition de ne pas tomber dans la politique politicienne. Gérard Collomb a été très clair dans les négociations : on travaille ensemble dans l’intérêt de l’agglomération lyonnaise.
Collomb vous a débauché à titre individuel ?
Non, les discussions ont eu lieu au niveau du groupe. Au sein de l’UMP, on a hésité sur la stratégie à adopter face à Gérard Collomb. Le débat a été franc entre ceux qui voulaient participer à l’exécutif et les autres. Mais la très grande majorité des élus a opté pour l’ouverture proposée par le président de la communauté urbaine.
Mais la contrepartie de cette ouverture, c’est qu’il y a une vraie armée mexicaine avec 40 vice-présidents !
L’agglomération lyonnaise est suffisamment étendue et dynamique pour qu’on puisse partager les responsabilités. De plus, l’objectif est de travailler par pôles de compétence. Avec six grands pôles auxquels seront rattachés les vice-présidents : aménagement du territoire, voirie, finance...
Et vous n’avez pas peur de servir d’alibi ?
Non, car les délégations qui ont été proposées par le président ne sont pas des délégations paillettes. La mienne par exemple, sur la gestion des espaces naturels périurbains, n’est pas un gadget.
Certains à l’UMP vous reprochent quand même d’être allé à la soupe !
On n’a pas vendu notre âme pour quelques euros ! D’autant plus que la différence de traitement entre un vice-président et un simple conseiller communautaire n’est pas énorme. D’ailleurs, j’ai toujours été un homme libre en politique, parce que je ne vis pas de la politique puisque je suis médecin généraliste à Sainte-Foy.
Votre maire Michel Chapas, qui avait été un opposant très dur à Collomb au cours du dernier mandat, a retourné sa veste ?
Pas du tout. Michel Chapas est un homme de conviction, mais c’est aussi un pragmatique. Et il a bien compris que la situation politique avant changé à la communauté urbaine. D’ailleurs, j’ai pris la décision de participer à l’ouverture proposée par Gérard Collomb en accord avec lui.
En fait vous êtes son sous-marin car il n’osait pas se déjuger !
Je ne suis le sous-marin de personne. Même si je reconnais que je suis un proche de Michel Chapas, dont je suis le premier adjoint depuis 1995. La réalité, c’est que si Michel Chapas ne s’est pas présenté lui-même pour être vice-président, c’est que Sainte-Foy n’a eu droit qu’à deux délégués à la communauté urbaine, contre les trois qu’on attendait. Du coup, il s’est effacé au nom du renouvellement.
Reconnaissez que son seul objectif c’est d’essayer de favoriser votre commune !
C’est certain que pour Sainte-Foy, avoir un vice-président à la communauté urbaine facilite l’accès à un certain nombre de services ou de dossiers...
Franchement, qu’est-ce que Collomb vous a promis en échange de votre soutien ?
Rien du tout ! Il n’y a eu aucun marchandage. En plus je ne pense pas que ça soit le style de Gérard Collomb d’entrer dans ce genre de combine politicienne.

Propos recueillis par Thomas Nardone



Tags : grand lyon | gilles assi | sainte-foy |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.