Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Les salariés de Dalkia campent à la cité internationale à Lyon

LyonMag

Après le rachat de SFR par Numéricâble, la filiale de Dalkia, Infracom, va disparaitre, mais les salariés ne l’acceptent pas.

Les salariés de la filiale de Dalkia, Infracom, qui est aussi une filiale d’EDF, ont décidé de camper à la cité internationale, à Lyon, ce mardi matin. Ils refusent le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), jugé insuffisant par ces derniers. D’autres rassemblements ont lieux à Saint-Priest. Menés par Force Ouvrière (FO) et la Confédération Générale du Travail (CGT), les salariés ne sont pas prêts à baisser les bras. Ce qui ne passe pas du tout pour Patrick, l’un des salariés mobilisés, c’est le manque d’efforts de la part de Numéricâble :  "Ils ont racheté SFR et ils leur ont demandé d’arrêter le contrat avec Dalkia car ils ont déjà une entreprise d’entretien, Circet. Numéricâble n’a même pas demandé à son entreprise de reprendre nos salariés, aux mêmes conditions".

 

"Aucun salarié n’a eu de proposition de la part de EDF"

 

"Aucun salarié n’a eu de proposition de la part de EDF pour être reclassé ce qui est grave", regrette Patrick. En effet, ce plan laisse près de 170 employés sur 400 sans travail, d’ici la fin avril. Un goût amer dans la bouche des salariés, qui sont prêts à tout pour être reclasser dans les meilleures conditions.



Tags : cité internationale | SFR | dalkia | Infracom |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.