Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le violeur du 3e aux assises

Accusé d’avoir violé plusieurs jeunes filles dans le 3e arrondissement, Luc Fabra est jugé ce mercredi 11 juin.

27 août 2005, 6h15. Aurélie, 20 ans, quitte son domicile pour se rendre à son travail. Alors qu’elle se dirige à pied jusqu’à l’arrêt de bus situé au carrefour de la rue de la Part-Dieu et de l’avenue de Saxe dans le 3e arrondissement, elle sent une présence derrière elle. Quand elle se retourne, un homme d’environ 1,80 m, vêtu d’un jean sombre et de baskets noires, lui passe une corde autour du cou. Luc Fabra, 23 ans, l’entraîne alors de force jusqu’au local à poubelles d’un immeuble. Avant de la forcer à se déshabiller. Puis il la violera pendant près d’une heure.
Quelques mois plus tard, le 17 septembre 2005, Luc Fabra agresse en pleine rue Sophie, 25 ans, qui vient de fêter son anniversaire en ville. Mais elle parvient à lui échapper. Mais une demi-heure plus tard, Luc Fabra s’en prend à Lola, 25 ans, qui part au travail. Et qui réussira aussi à s’enfuir.
Le 23 octobre, ce violeur décrit comme instable psychologiquement s’en prend à également Marie-France dans le 3e arrondissement, en utilisant toujours le même procédé. Il suit la jeune fille, lui passe une corde autour du cou et l’emmène dans un hall d’immeuble avant de la violer. Sa dernière agression se déroule le 10 décembre 2005, place Guichard, un peu avant 1 h du matin. Samia, 19 ans, revient de la fête des Lumières lorsqu’il la pousse dans un buisson avant de lui passer son écharpe autour du cou. Et de la violer.
Ce violeur en série qui commence à semer la panique dans le 3e arrondissement sera finalement interpellé en pleine rue le 22 décembre 2005 par la brigade anti-criminalité qui l’a reconnu suite à la description faite par les victimes. Et il passe rapidement aux aveux. Père d’un bébé de 5 mois, il affirmera aux enquêteurs ne plus avoir de relations sexuelles avec sa concubine, ce qui le pousse à violer des jeunes filles pour assouvir ses pulsions. Les enquêteurs découvriront également qu’en janvier 2003, il avait violé une mineure de 15 ans qui avait fugué et qu’il avait hébergée chez lui.
Jugé par la cour d’assises du Rhône ce mercredi 11 juin, Luc Fabra risque 20 ans de prison.



Tags : viol | luc fabra |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.