Gérard Collomb : "Macron, je ne le vois pas courir les marchés de Lyon les weekends"

Gérard Collomb : "Macron, je ne le vois pas courir les marchés de Lyon les weekends"
Emmanuel Macron et Gérard Collomb - LyonMag

Gérard Collomb aime beaucoup Emmanuel Macron. Mais à condition que le ministre de l’Economie lorgne sur le fauteuil de président de la République et pas sur celui de maire de Lyon.

Invité de l’émission Preuves par 3 sur Public Sénat, Gérard Collomb a d’abord rappelé pourquoi il soutenait les actions de Macron qui "apporte un peu d’air frais dans ce paysage politique". "Je crois surtout que M. Macron doit continuer dans la voie où il est, c’est-à-dire faire entendre une voix originale. Parce que le spectacle que l’on voit aujourd’hui n’est pas un spectacle réconfortant. Ni de la part de la majorité, ni de la part de l’opposition. (…) Si moi j’étais à la place du président de la République, et même du Premier ministre, j’encouragerais Emmanuel Macron à continuer son action".

Les journalistes de Public Sénat avaient envie de provoquer un adoubement à l’antenne. Mais c’est là que Gérard Collomb a gentiment sorti les griffes, invitant les jeunes loups à attendre leur tour : "Lyon ? Il ne m’en a jamais parlé. Il y a la vie lyonnaise et la vie nationale. Je pense que les carrières locales se font sur l’enracinement dans le terrain. Je ne vois pas Emmanuel Macron - pour le moment, ça peut peut-être arriver - courir l’ensemble des marchés de la ville tous les weekends et passer son temps à résoudre les problèmes de voisinage. Mais ça peut venir !".

La Métropole pour lutter contre la déradicalisation
Ce que Gérard Collomb affectionne avec les interviews avec les médias nationaux, c’est qu’il peut raconter ce qu’il veut sur les dossiers locaux, il craint rarement la contradiction.

Exemple avec la radicalisation où il semble omettre l’importance des chiffres en Auvergne Rhône-Alpes (près de 250 fichés S, au moins 7 Rhodaniens décédés en Syrie…). "Ce n’est pas la région où la radicalisation est la plus forte. Lorsque je regarde le pays, je me fais plus de souci pour l’Ile-de-France que pour l’agglomération (lyonnaise ndlr). Justement parce que l’on a réussi à créer la Métropole et avoir une stratégie qui soit une stratégie globale. Petit à petit, on essaye de faire en sorte qu’il n’y ait plus une division entre les quartiers paupérisés et les autres. Et que là où il n’y avait que du logement social, et où les communes étaient en train de se ghettoïser, on ramène des couches moyennes".


Preuves par 3 (10/05/2016) par publicsenat

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Macron le bonimenteur. le 11/05/2016 à 18:39
nestor a écrit le 11/05/2016 à 14h01

Emmanuel Macron ferait un bon maire de la Métropole
ministre de l'économie, ses interventions sont efficaces et reconnues par ses proches au ministère et par les syndicats. Dans l'état actuel du pays, la métropole n'a aucune raison de vouloir ressembler à Paris, noyé dans les affaires de tous genres et typiques de la V ème république.
La métropole n'est pas un village Gaulois pour quelques épiciers ps pc lr udi modem .... E.macron est un représentant des banques, de la finance, en mesure de relancer l'activité, l'emploi et la richesse de tous.

Raisonnement simple et même simpliste! Macron a des qualités mais surtout celles d'un attrape-tout et d'un bonimenteur!

Signaler Répondre

avatar
nestor le 11/05/2016 à 14:01

Emmanuel Macron ferait un bon maire de la Métropole
ministre de l'économie, ses interventions sont efficaces et reconnues par ses proches au ministère et par les syndicats. Dans l'état actuel du pays, la métropole n'a aucune raison de vouloir ressembler à Paris, noyé dans les affaires de tous genres et typiques de la V ème république.
La métropole n'est pas un village Gaulois pour quelques épiciers ps pc lr udi modem .... E.macron est un représentant des banques, de la finance, en mesure de relancer l'activité, l'emploi et la richesse de tous.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 11/05/2016 à 12:58

Macron qui se prend pour Jeanne d'Arc, la pucelle qui voulait bouter les Anglais hors de France, vient d'aller à Londres...afin de faire une levée de fonds pour son mouvement politique ... Il ferait mieux de s'occuper de redresser le pays.
Il vient de prendre une fessée de Valls, bien méritée!

Signaler Répondre

avatar
on est des veaux le 11/05/2016 à 10:55

collomb va au marche aux voix tous les 6 ans

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 11/05/2016 à 09:51

Collomb a raison quand on est un homme pressé pas besoin de passer par le marché pour faire la course (à la présidence)
"En Marche"... est son marche pied !
En espérant que ça marche et que personne ne lui fasse de croche pied sinon il risque de chuter de son piédestal...!

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 11/05/2016 à 07:11

Valls, c'est la Gauche républicaine, Macron, c'est la Gauche catholique et celle-ci peut encore faire son baroud d'honneur mais elle n'a pas d'avenir sérieux, sauf à se communautariser, et à préparer alors la guerre civile!
Macron l'a encore prouvé le dernier week-end, on sait maintenant qu'il entend des voix. Au secours!
La Gauche ne peut être que républicaine!
Le communautarisme, c'est la guerre!

Signaler Répondre

avatar
fazer1k le 11/05/2016 à 05:54

mensonge politique, combien d'hlm avec personnes reellement en difficultes dans le 6e ou vers son domicile?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.