Collège Truffaut : Gérard Collomb "totalement désolé" par les dégâts

Collège Truffaut : Gérard Collomb "totalement désolé" par les dégâts
La cour dévastée du Collège Truffaut - LyonMag

Le maire de la Ville de Lyon, Gérard Collomb, s’est rendu ce jeudi dans l’ex collège Truffaut dans le 1er arrondissement pour évaluer les dégâts causés par les militants anti loi-Travail qui ont squatté les lieux en début de semaine.

Entre une cour sens dessus-dessous, des salles de classes saccagées, des tags explicites sur une grande partie des murs ou encore un canapé incendié dans les sous-sols du bâtiment, le collège Truffaut est, "en l’espace d’une nuit seulement" devenu un des "bunkers arnacho-libertaires qui se forment autour du 1er ", déplore le maire de Lyon, "totalement désolé". "Nous voulons que le 1er arrondissement rentre en progression, et non en régression vers une zone de non-droit où personne ne se sentirait en sécurité", souligne Collomb, qui craint que l’arrondissement soit mis en marge de la Ville. Une petite pique adressée, l’air de rien, à la maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert.


"Si on accepte ce qui est en train de se passer ici, ça veut dire qu’on accepte progressivement que tout le 1er tombe entre les mains de marginaux qui veulent détruire la société", note Gérard Collomb, avant de rajouter "alors que nous, nous voulons la construire". Là encore, Nathalie Perrin-Gilbert, qui cherche à récupérer des équipements de proximité dans le giron de la mairie d’arrondissement, appréciera.

Cette visite intervient alors que la Métropole a annoncé mercredi que l’ancien collège Truffaut allait être reconverti en auberge de jeunesse et en logements étudiants. Un appel à projet doit être lancé d’ici la fin du mois, mais "créer de tels projets tel que l’auberge de jeunesse pour les retrouver squattés, pillés, brulés, ça ne donne pas envie d’investir", nuance Gérard Collomb.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Benoui2 le 20/05/2016 à 11:20

entre la rehabilitation de bâtiments vendus 6-7000€ le m2 a des gogos qui financeront une entreprise privée de logement social
et un discours sur l abandon et la déception
M. Collomb echaine les messages contradictoires

cependant, je ne comprend pas pourquoi, dans un environnement clos, il n est pas possible de déloger des squateurs/casseurs.... surtout en période d état d urgence

laxisme du prefet?
laxisme du maire?
laxisme de l Etat?
... qui donne les ordres d évacuations?

bref, il y a beaucoup d incohérence d irresponsabilité en ces temps sombres...

Signaler Répondre

avatar
Bigoudi le 20/05/2016 à 10:33

Qu'il remercie ses amis d'extrême gauche responsables de l'anarchie qui règne actuellement !

Signaler Répondre

avatar
DOUD69510 le 20/05/2016 à 07:25

Je me demande s'il se rend compte des enormites qu'il raconte... totalement deconnecte du quotidien des lyonnais ce pauvre maire... vivement les prochaines elections.

Signaler Répondre

avatar
nonmaiscepaspourdire le 20/05/2016 à 07:02

Si on lui pétait "sa" mairie il ne se gênerait pas pour investir tout comme quand les jeunes de banlieues cassent, il s'empressent de remplacer le matériel cassé avec notre fric.

Signaler Répondre

avatar
Gone 69007 le 19/05/2016 à 22:40

C'est sur que les fréquentations du 1er arrondissement ne valent pas vos amis des émirats que courtoisent M Collomb et son compère M Aulas pour Aulas-Land. A Lyon tout le monde ne pense pas que Macron et les émirats sont le mieux pour le futur.
Par ailleurs c'est certain qu'il est plus facile de donner l'Hôtel Dieu à restaurer aux amis de la finance que de réhabiliter ce collège. Les jugements à l'emporte pièce de Colomb lassent les lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
lyon nait le 19/05/2016 à 20:57

ah oui...locaux restés 3 ans vides, au grand vent, et bien sûr que les nazes en ont profité pour tout casser, et bien sûr qu'aujourd'hui Collomb viennent ensuite dire "pas envie d'investir".
3 ans sans bouger le petit doigt, monsieur le maire, c'est fort, très fort de votre part et de la part de l'ex Grand Lyon et maintenant Métropole !
Au lieu de crier au loup et essayer de dénigrer NPG, qui récupère les pots cassés malgré toutes ses alertes.
Quand on dit que le fair-play n'est pas ami avec Collomb !

Signaler Répondre

avatar
VBC le 19/05/2016 à 19:20

Le 1er une zone de non droit avec des "marginaux qui veulent détruire la société" ... les habitants apprécieront ! Peut être veut il "groséliser" tout Lyon ? Heureusement ses administrés sont moins bêtes qu'il ne le pense.

"Construire la société" mise à part des malls et la comm' sur des appartements à 6000€ m² pense-t-il aux habitants ? Notre sénateur maire fait-il peut être le mandat de trop ?

Mais, quelque chose m'échappe, le collège appartient bien à la Métropole ? Bien facile de taper systématiquement sur la maire du 1er. Immobilisme mais de quel coté ?

Bien du respect aux élus locaux de tout bord qui supportent ce pouvoir autocratique.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.