Villeurbanne : il vit dans une bouteille géante devant la mairie

Villeurbanne : il vit dans une bouteille géante devant la mairie
Abraham Poincheval dans sa bouteille - LyonMag

Abraham Poincheval a été mis en bouteille ce jeudi, pour une nouvelle performance artistique qui durera jusqu’au 29 juin, place du Dr Lazare Goujon, à Villeurbanne.

La bouteille place Dr Lazare Goujon - LyonMag
La bouteille place Dr Lazare Goujon - LyonMag
Vivre en parfaite autonomie durant une semaine dans une bouteille de 6 mètres de long, voilà le défi fou que s’est lancé ce quadragénaire marseillais. "Il fait chaud, mais ça va, le système de refroidissement avec l’eau marche plutôt bien et les aérations sont très utiles. L’étiquette qui me fait office de pare-soleil est aussi très agréable", nous a expliqué Abraham Poincheval. Devant choisir ses moments pour ses besoins naturels, l’artiste n’a, en effet, que très peu d’intimité.

Il est possible de converser avec Abraham directement à travers les parois et les trous d’aération sur la place du Docteur Lazare Goujon à Villeurbanne, ou via Skype de 14h15 à 14h45 soit à l’Institut d’Art Contemporain (11 rue Docteur-Dolard) soit à l’Espace Info (3 avenue Aristide-Briand).

X
9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
si tu veux dormir les yeux ouverts, vient a gratte-ciel... le 27/06/2016 à 19:54

c'est marrant, car plus les années passent plus ça devient n'importe quoi. Gratte-ciel ou la ville pour pourrir tes nuits chaque été. avant c'était calme, mais ça c'était avant. maintenant a Gratte-ciel vous pouvez dormir les yeux ouverts. Alors, après on te dit que c'est une ville calme à mon avis je dois être dans un rêve ou plutôt un cauchemars puisque je ne dors pas. Un endroit où le respect envers les autres la nuit n'est PAS respecter ! les pétards sont interdit et pourtant il y en a.. la police les laissent faire.. après tout on est à villeurbanne ou tout est permis!

Signaler Répondre

avatar
Partageons le 27/06/2016 à 11:58

Quelle belle idée de la Mairie d'organiser tous les soirs en cette période de ramadan ces belles festivités sur la place Lazare Goujon Jemaa el Fna.
Félicitations.

Signaler Répondre

avatar
Hirototo le 27/06/2016 à 10:17

Ils feraient mieux de mettre Jean Paul Bret dans cette bouteille histoire qu'il se rende compte du bordel auquel on a le droit toutes les nuits pendant cette belle période du Ramadan...
Parce que c'est pas en mettant dans nos boites aux lettres un superbe "guide essentiel de la tranquilité publique" que ça change quelque chose. La police présente jusqu'à 1h du matin, euh je crois que par "présente" ça veut dire qu'ils restent le cul dans le commissariat à observer le non respect des gens sur la place. Et aux niveau de l'interdiction des pétards on en parle ?
Que monsieur le maire arrête de prendre les gens pour des cons !

Signaler Répondre

avatar
le moustique.. le 25/06/2016 à 20:46

"il vit dans une bouteille géante devant la mairie, mais va bientôt partir pour dépression au bruit..." c'est vrai ça comment il fait pour dormir malgré le bruit ? Au niveau du bruit, c'est le jour et nuit...

Signaler Répondre

avatar
Bof le 25/06/2016 à 17:21

Une poire dans l'eau de vie ? A la mairie ,ils sont mdr.

Signaler Répondre

avatar
La Mouche le 25/06/2016 à 11:16

Des défis plus cons les uns que les autres et ils prétendent que c'est de l'art ?
11 000 euros versés par la ville, pour cette daube ! ! !
11 000 euros cela en ferait des crayons de couleurs, de la peinture et des feuilles de papier dans les écoles, non ?

Signaler Répondre

avatar
Loo le 24/06/2016 à 20:50

Oui 11000€ payés avec nos impots

Signaler Répondre

avatar
Mirroir le 24/06/2016 à 13:46
MAX a écrit le 24/06/2016 à 10h41

Quelqu'un peut me dire combien la municipalité de VILLEURBANNE paie cet "artiste" pour ce truc débile?

Quelqu'un peut me dire combien LyonMag paie ce "commentateur" pour cette intervention débile?

Signaler Répondre

avatar
MAX le 24/06/2016 à 10:41

Quelqu'un peut me dire combien la municipalité de VILLEURBANNE paie cet "artiste" pour ce truc débile?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.