En Marche d'Emmanuel Macron : Georges Fenech saisit la commission des comptes de campagne

En Marche d'Emmanuel Macron : Georges Fenech saisit la commission des comptes de campagne
Georges Fenech - LyonMag

Le député LR du Rhône est très vigilant sur le mouvement En Marche d'Emmanuel Macron.

Après avoir écrit en mai à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique concernant une éventuelle levée de fonds à Londres, Georges Fenech a récidivé cette semaine.

Cette fois, l'ancien juge d'instruction a saisi la commission nationale des comptes de campagne pour obtenir son "analyse" sur "la conformité" du mode de financement d'En Marche.

Cette démarche fait suite à la réponse de la HATVP à Georges Fenech, qui estimait la CNCCFP "compétente sur ces questions".

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron donnait son premier meeting mardi soir à Paris, en présence notamment de l'un de ses plus fidèles soutiens, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Germaine le 15/07/2016 à 19:03

Collomb et Macron : du goudron et des plumes !!!

Signaler Répondre

avatar
LEF le 15/07/2016 à 16:48

Merci Mr Fenech pour votre action.

Mr Collomb est dans une telle détresse, sa seule marque de fabrique est tous les moyens sont bons ...

On voit les résultats en interne et en externe à la Métropole,

Il pense qu'en utilisant MACRON il va pouvoir se tirer d'affaire, ils vont plonger tous les deux.

Les élections présidentielles doivent être anticipés.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 15/07/2016 à 12:04

Macron prend bien des libertés avec la loi (sans parler des convenances...), il a déjà subi récemment un redressement du Fisc pour avoir camoufler une partie de son patrimoine afin d'échapper à l'ISF (dont il réclamait la suppression dans le même temps...), et voici qu'il collecterait de manière irrégulière des fonds à l'étranger pour sa vraie fausse, ou fausse vraie...candidature.
Au lieu de s'occuper des problèmes du pays!
Alors que la Patrie est en danger...et que la République nous appelle...
Vas-y Manu! Tape, tape, tape!

Signaler Répondre

avatar
Solange.. le 15/07/2016 à 09:53

Désolé pour Collomb, mais son poulain Macron ne lui apportera pas enfin son poste de ministre.

Macron trop jeune en politique n'a aucune chance malgré ses trahisons et ce pauvre Collomb en devient ridicule à force de quémander.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.