Auvergne Rhône-Alpes : 1000 gendarmes réservistes recrutés d’ici 2018

Auvergne Rhône-Alpes : 1000 gendarmes réservistes recrutés d’ici 2018
Ils sont tous volontaires - LyonMag

Ils sont issus de la société civile, ils sont d’anciens militaires, ils sont tous volontaires.

Une formation professionnalisante - LyonMag
Une formation professionnalisante - LyonMag
Après l'attentat de Nice du 14 juillet, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé les Français à rejoindre la réserve opérationnelle afin de renforcer les forces de sécurité sur l'ensemble du territoire national. Aujourd’hui en France, 25 000 hommes et femmes sont dans la réserve opérationnelle de la gendarmerie. Le gouvernement compte porter ce contingent à 40 000 d’ici 2018. En Auvergne Rhône-Alpes, il y a actuellement 2 700 réservistes… Plus de 1 000 devraient être recrutés, notamment sur internet, dans les deux prochaines années.

Pour rejoindre les rangs de la réserve opérationnelle, il faut être volontaire et de nationalité française, avoir entre 17 et 40 ans, ne pas avoir été condamné et être capable de répondre aux exigences physiques qu'imposent les missions. 

Selon la chef d’escadron Séverine Lucano, commandant la section des personnels de réserve pour la Région de Gendarmerie Auvergne Rhône-Alpes, ces unités "participent à toutes les missions quotidiennes des gendarmes. Que ce soit des transfèrements judiciaires, de la lutte contre les atteintes aux biens ou encore les missions pour Vigipirate".  

Ainsi, la formation est véritablement professionnalisante. A la Région de Gendarmerie Auvergne Rhône-Alpes, située à Sathonay Camp, les futurs réservistes intègrent une formation militaire, des cours de secourisme, des leçons de sécurité routière ou encore de police judiciaire.

Mais ce qui motive la plupart des jeunes, en plus de l’action, c’est de servir son pays. Selon l’un des instructeurs, "quand on chante la Marseillaise le matin pour la levée des couleurs on sent un véritable patriotisme. Qui plus est que les jeunes sont ici à s’entrainer alors que les copains sont au bord de la piscine... Il y a une vraie envie".  

L’enseignement se déroule en régime d'internat sur deux périodes de 12 jours. Les contrats sont de 1 à 5 ans, et sont renouvelables. Dans la région, les réservistes ont travaillé en moyenne 25 jours par an et par personne en 2015, mais certains sont allés jusqu'à 150 jours. Comme tout autre militaire, ils peuvent monter en grade et prétendre aux décorations.

Il faut être capable de répondre aux exigences physiques - LyonMag
Il faut être capable de répondre aux exigences physiques - LyonMag

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
LaFrancevamieux le 20/07/2016 à 15:21

Wouah d'ici 2018 ... on a sorti l'artillerie lourde !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.