Stéphane Moitoiret mis en examen

Le suspect numéro 1 dans le meurtre du petit Valentin, 11 ans, à Lagnieu dans l’Ain, a été mis en examen pour meurtre “avec actes de barbarie.” Il risque la prison à perpétuité. Noëlla Hégo, la compagne de Moitoiret risque, elle, cinq ans de prison pour “non-empêchement de la commission d’un crime, soustraction de preuves et non-dénonciation de crime.”
Moitoret continue à nier l’assassinat de Valentin. Mais sa compagne a avoué qu’il était bien le meurtrier en expliquant que le 28 juillet, il était rentré “couvert de sang, en disant qu’il venait de tuer un petit garçon.”
Stéphane Moitoiret, 39 ans, a été transféré mardi soir au service médico-psychologique régional de la prison de Saint-Paul à Lyon et Noëlla Hégo, 48 ans, a été transférée à la prison pour femmes de Montluc.
Un collège d’experts doit se prononcer d’ici un mois et demi sur la santé mentale du couple.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.