La famille Dentressangle bientôt à la tête de l’Ifop

La famille Dentressangle bientôt à la tête de l’Ifop
Norbert Dentressangle - DR

Depuis la vente du groupe de transports Norbert Dentressangle, la famille lyonnaise éponyme cherche à investir pour faire fructifier son patrimoine.

Et c’est l’institut de sondages Ifop qui a notamment retenu son attention. Via le holding familial Dentressangle Initiatives, 100% du capital de la société pourrait être récupéré. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Laurence Parisot mardi soir sur Twitter. Actionnaire majoritaire d’Ifop et vice-présidente, elle a indiqué qu’elle souhaitait se retirer de tout rôle opérationnel dans l’institut qu’elle a présidé dès 1990.

Ifop revendique 60 millions d’euros de chiffre d'affaires et emploie 300 personnes. Le montant de la transaction, si elle aboutit, n'a pas été communiqué. Mais la famille Dentressangle avait récupéré 3,24 milliards d'euros d'XPO Logistics dans la vente de son entreprise phare.

A noter que la famille Dentressangle possède déjà l’institut d’études médicales A+A Research.

X
2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Donald le 17/11/2016 à 22:13
Picsou a écrit le 16/11/2016 à 19h50

Et oui, le fric appelle le fric!

Hahaha
Le plus drôle c'est qu'il fait du logement social (indirectement)
Il se fait du fric en logeant les indigents
Malin

Signaler Répondre

avatar
Picsou le 16/11/2016 à 19:50

Et oui, le fric appelle le fric!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.