Lyon : les contrôleurs des TGV Ouigo exercent leur droit de retrait après plusieurs agressions

Lyon : les contrôleurs des TGV Ouigo exercent leur droit de retrait après plusieurs agressions

La circulation des trains low-cost de la SNCF est perturbée ce vendredi.

En cause : le droit de retrait exercé par les cheminots. Les syndicats dénoncent l’agression de quatre contrôleurs en l’espace de trois jours. "Des outrages et agressions envers les contrôleurs et agents d’embarquement ont lieu régulièrement et la situation semble se dégrader encore davantage", peut-on lire dans un communiqué.

Les représentants du personnel avaient déjà réclamé des mesures en urgence à la direction pour sécuriser les filtrages. "La direction n’ayant pas répondu favorablement aux demandes exprimées, les contrôleurs Ouigo ont décidé d’exercer leur droit de retrait ce vendredi".

A noter qu’une réunion entre la direction de la SNCF et les organisations syndicales est prévue ce vendredi matin.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.