Lyon-Turin : la ville de Turin va voter contre le projet de LGV

Lyon-Turin : la ville de Turin va voter contre le projet de LGV
Photo d'illustration - LyonMag

Voter contre un projet qui porte son nom, ça peut paraître fou.

Mais la ville de Turin a bien l'intention de marquer sa différence lundi en proposant une motion défavorable au Lyon-Turin.

Dirigée depuis cet été par le parti populiste Mouvement 5 étoiles, la collectivité italienne estime que le projet de ligne à grande vitesse "ne correspond à aucun intérêt économique général et ne présente aucune conséquence utile pour la ville de Turin et le peuple italien". Le texte qui sera soumis au vote demandera à l'Union européenne et à l'Etat italien d'injecter l'argent prévu pour le Lyon-Turin dans "l'entretien et la valorisation des infrastructures ferroviaires existantes".

Cela ne devrait pas remettre en cause la réalisation du projet, validé par François Hollande et son homologue italien Matteo Renzi en mars dernier.

Le Lyon-Turin, contesté depuis de nombreuses années, notamment par les militants et élus écologistes, doit être mis en service en 2030. Son coût est estimé à 8,6 milliards d'euros, financé par la France, l'Italie et l'Union européenne.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 05/12/2016 à 15:15
Nostromo a écrit le 03/12/2016 à 16h43

Le problème c'est justement l'infrastructure existante complètement dépassée
Il suffit pour s'en rendre compte de prendre un billet Lyon Grenoble aux heures de pointe
Et ne parlons pas de l'autoroute saturée à mort de camions, voitures, bus... et la pollution qui va avec
Oui, ça fait beaucoup d'argent mais à un moment, il faut accepter le principe d'investir pour l'avenir non ?
Vous noterez que les suisses ont fait le Zurich Milan (Saint Gothard) sans tout ce psychodrame.
Sachant qu'en plus les camions n'ont plus d'autre choix que de le prendre vu la taxe dissuasive par la route.
Nous semblons devenus incapables dans ce pays de faire des projets d'avenir. Il faudrait ne plus rien développer, ou alors rafistoler des vieux trucs pour tout compte fait ne satisfaire personne et perdre finalement autant d'argent que si on avait fait du neuf de suite.
Le mieux étant que quand ce sera fait, les gens trouveront ça drôlement bien...
Enfin, je vois mal ce qu'il y a de Droite ou de Gauche là dedans.
Un tel projet dépasse bien entendu tous les clivages politiques.

8,6 milliards d'Euros pour gagner 20 minutes sur un trajet...
aucune politique anti camion (sinon les transporteurs disparaissent), une cascade de conséquences négatives pour les citoyens...
c'est tout bon pour la suite ça !
- un système sur endetté qui s'autodétruit -
:o)

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 04/12/2016 à 08:23
befun a écrit le 03/12/2016 à 18h50

Désolé que tu sois mal informé (ou déformé par les médias comme l'orsqu'on nous annonçait la victoire de juppé ^^)
.

Mais lis quand même ces liens:


http://www.slate.fr/story/77178/lyon-turin-tgv-projet-opposition
https://reporterre.net/Revelation-sur-le-Lyon-Turin-la
http://www.20minutes.fr/lyon/1474483-20141104-rhone-alpes-bruxelles-juge-surdimensionne-projet-tgv-lyon-turin

Befun, on est tous manipulés, toi et moi compris
Je te remercie pour ces articles qui vont dans mon sens, désolé
Ils sont à la fois anciens (2013 & 2014) et justement ultra conjoncturels
Les auteurs mettent à chaque fois en doute le projet sur la base des crises économiques qui sont de plus en plus rapprochées et des doutes qui vont avec.
C'est bien ce que je leur reproche : aucune vision à long terme
Quant à 20 minutes, c'est bien la presse caniveau qui considère par exemple que Thomas Pesquet est énervant ? Celui là, j'ai fait l'impasse. Ça me fait vraiment trop mal aux yeux.

Signaler Répondre

avatar
befun le 03/12/2016 à 18:50
Nostromo a écrit le 03/12/2016 à 16h43

Le problème c'est justement l'infrastructure existante complètement dépassée
Il suffit pour s'en rendre compte de prendre un billet Lyon Grenoble aux heures de pointe
Et ne parlons pas de l'autoroute saturée à mort de camions, voitures, bus... et la pollution qui va avec
Oui, ça fait beaucoup d'argent mais à un moment, il faut accepter le principe d'investir pour l'avenir non ?
Vous noterez que les suisses ont fait le Zurich Milan (Saint Gothard) sans tout ce psychodrame.
Sachant qu'en plus les camions n'ont plus d'autre choix que de le prendre vu la taxe dissuasive par la route.
Nous semblons devenus incapables dans ce pays de faire des projets d'avenir. Il faudrait ne plus rien développer, ou alors rafistoler des vieux trucs pour tout compte fait ne satisfaire personne et perdre finalement autant d'argent que si on avait fait du neuf de suite.
Le mieux étant que quand ce sera fait, les gens trouveront ça drôlement bien...
Enfin, je vois mal ce qu'il y a de Droite ou de Gauche là dedans.
Un tel projet dépasse bien entendu tous les clivages politiques.

Désolé que tu sois mal informé (ou déformé par les médias comme l'orsqu'on nous annonçait la victoire de juppé ^^)
.

Mais lis quand même ces liens:


http://www.slate.fr/story/77178/lyon-turin-tgv-projet-opposition
https://reporterre.net/Revelation-sur-le-Lyon-Turin-la
http://www.20minutes.fr/lyon/1474483-20141104-rhone-alpes-bruxelles-juge-surdimensionne-projet-tgv-lyon-turin

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 03/12/2016 à 16:43
befun a écrit le 03/12/2016 à 09h11

Je vote à Droite et pourtant je suis CONTRE ce projet pharaonique, cette ruine annoncée.

Il faut que l'on fasse ce projet oui , mais simplement en améliorant et modernisant les lignes existantes.

Ca serait comme si un politique demain dirait tiens pour descendre dans le midi il faudrait une autoroute supplémentaire que l'on accollerait à l'A7.......autant alors améliorer l'A7 non?

Le problème c'est justement l'infrastructure existante complètement dépassée
Il suffit pour s'en rendre compte de prendre un billet Lyon Grenoble aux heures de pointe
Et ne parlons pas de l'autoroute saturée à mort de camions, voitures, bus... et la pollution qui va avec
Oui, ça fait beaucoup d'argent mais à un moment, il faut accepter le principe d'investir pour l'avenir non ?
Vous noterez que les suisses ont fait le Zurich Milan (Saint Gothard) sans tout ce psychodrame.
Sachant qu'en plus les camions n'ont plus d'autre choix que de le prendre vu la taxe dissuasive par la route.
Nous semblons devenus incapables dans ce pays de faire des projets d'avenir. Il faudrait ne plus rien développer, ou alors rafistoler des vieux trucs pour tout compte fait ne satisfaire personne et perdre finalement autant d'argent que si on avait fait du neuf de suite.
Le mieux étant que quand ce sera fait, les gens trouveront ça drôlement bien...
Enfin, je vois mal ce qu'il y a de Droite ou de Gauche là dedans.
Un tel projet dépasse bien entendu tous les clivages politiques.

Signaler Répondre

avatar
befun le 03/12/2016 à 09:11
Nostromo a écrit le 02/12/2016 à 20h23

Ceux qui mènent ce combat seront les premiers à sauter dans le train pour emmener Madame visiter la rue Edouard Herriot et manger un morceau chez Monsieur Paul.
Bref, et une fois encore, un de ces combats absurdes contre la modernisation des transports et contre tout ce qui change d'une façon générale
On peut leur envoyer Hollande, dans le genre "ne faisons rien" c'est un expert

Je vote à Droite et pourtant je suis CONTRE ce projet pharaonique, cette ruine annoncée.

Il faut que l'on fasse ce projet oui , mais simplement en améliorant et modernisant les lignes existantes.

Ca serait comme si un politique demain dirait tiens pour descendre dans le midi il faudrait une autoroute supplémentaire que l'on accollerait à l'A7.......autant alors améliorer l'A7 non?

Signaler Répondre

avatar
befun le 03/12/2016 à 08:43
Nostromo a écrit le 02/12/2016 à 20h23

Ceux qui mènent ce combat seront les premiers à sauter dans le train pour emmener Madame visiter la rue Edouard Herriot et manger un morceau chez Monsieur Paul.
Bref, et une fois encore, un de ces combats absurdes contre la modernisation des transports et contre tout ce qui change d'une façon générale
On peut leur envoyer Hollande, dans le genre "ne faisons rien" c'est un expert

t'es d'accord pour laisser une dette pharaonique pour ce projet démesuré alors qu'il faut simplement améliorer et moderniser ce qui existe et nous coutera (à nos enfants et petits enfants....) 100 fois moins cher ?

Signaler Répondre

avatar
Expert le 03/12/2016 à 08:25
nelitque's'quiveut a écrit le 02/12/2016 à 22h38

Vous n'avez certainement pas lu l article en entier :je cite..
"Cela ne devrait pas remettre en cause la réalisation du projet, validé par François Hollande et son homologue italien Matteo Renzi en mars dernier."
On devrait éviter de leur envoyer Nostromo dans le genre " ne lit pas tout "c est un expert...

Bien pour ça qu'ils seront les premiers à sauter dans le train... puisqu'il se fera

Signaler Répondre

avatar
nelitque's'quiveut le 02/12/2016 à 22:38

Vous n'avez certainement pas lu l article en entier :je cite..
"Cela ne devrait pas remettre en cause la réalisation du projet, validé par François Hollande et son homologue italien Matteo Renzi en mars dernier."
On devrait éviter de leur envoyer Nostromo dans le genre " ne lit pas tout "c est un expert...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 02/12/2016 à 20:23

Ceux qui mènent ce combat seront les premiers à sauter dans le train pour emmener Madame visiter la rue Edouard Herriot et manger un morceau chez Monsieur Paul.
Bref, et une fois encore, un de ces combats absurdes contre la modernisation des transports et contre tout ce qui change d'une façon générale
On peut leur envoyer Hollande, dans le genre "ne faisons rien" c'est un expert

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.