Remous au PS du Rhône : le clan Collomb vole au secours de Kimelfeld

Remous au PS du Rhône : le clan Collomb vole au secours de Kimelfeld
Georges Képénékian, ici à droite, avec Gérard Collomb et David Kimelfeld - LyonMag

Au PS du Rhône, les élus et militants se divisent en deux camps.

Ceux qui pensent que les macronistes, David Kimelfeld, Gérard Collomb et Jean-Louis Touraine en tête, n'ont rien à faire à la fédé. Et ceux qui ont toute confiance en leur 1er secrétaire fédéral pour organiser les primaires et gérer le parti au niveau local.

Ce sont ces derniers qui se sont manifestés mercredi dans un communiqué. Une cinquantaine d'élus, la plupart pro-Collomb voire obligés du maire de Lyon, ont signé ce texte qui clame que "Non, nous ne sommes pas inquiets quant à l’organisation des primaires par notre fédération. Notre souci pour les mois qui arrivent, c’est de faire gagner les valeurs de progrès et de solidarité, d’œuvrer pour une société ouverte et généreuse. La situation de notre parti et plus globalement de la gauche, commande de dépasser les interrogations de ces derniers jours. Ce n’est pas par des appels à la division que nous saurons faire face à une droite conservatrice et réactionnaire et à l’extrême-droite".

Parmi les signataires, Caroline Collomb et une bordée d'adjoint(e)s de son mari comme Georges Képénékian, Anne Brugnera, Michel Le Faou, Guy Corazzol et Ali Kismoune. Mais aussi des Villeurbannais comme Shoki Ali Said, secrétaire fédéral, Chafia Tifra et Loïc Chabrier, l'adjoint de Jean-Paul Bret qui marque donc sa différence avec son maire, principal frondeur de David Kimelfeld.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
françois Brun le 10/12/2016 à 13:53

ils ne respectent pas la loi sur la construction des logements sociaux , financent avec l'aide de l'État , de la Région des établissements privés ......c'est cela le ghetto social de l'ouest
bientôt ils ne paieront plus l'isf !

Signaler Répondre

avatar
un peu de vérité, svp.... le 10/12/2016 à 10:06
Marie de Bron a écrit le 10/12/2016 à 09h40

Lyon n'a jamais été une ville de Gauche, mais une ville centriste. Le soutien des maires et de l'électorat du Centre est indispensable pour conserver la ville et la Métropole à Gauche. C'est grâce à Lyon et aux villes riches de l'Ouest Lyonnais que l'on peut financer les grands projets urbains et sociaux dans les banlieues de l'Est Lyonnais. Je laisse ça à votre méditation...

Mais oui, c'est grâce à la naïveté des localités de l'Est lyonnais que Lyon et son Ouest essaient de vivre, enfin avec l'appui des anciens maires inféodés à Collomb et son système clientéliste.
Et regarde bien qui vient travailler à l'Est....ceux de l'Ouest,
Où sont implantés les richesses industrielles, qui nourrissent ces pauvres familles que sont devenus ceux de l'Ouest ?
Et regarde qui est pris dans les bouchons le matin ou le soir, ceux de l'Ouest.
Mais il va te falloir apprendre à compter maintenant avec les maires de l'Est, à grande majorité républicains, et fini les arrangements entre amis PS-Centristes.

Signaler Répondre

avatar
un peu de vérité, svp.... le 10/12/2016 à 09:59
Marie de Bron a écrit le 10/12/2016 à 09h29

C'est bien d'encenser Queyranne . Mais il faut se souvenir qu'on a failli perdre Bron à cause de son soutien à sa femme (exclue du PS ?) contre la liste d'Union de la Gauche de la maire socialiste de Bron. En perdant Bron, après avoir perdu Rillieux grâce à la dynastie Darne soutenue par Queyranne, nous aurions perdu la Métropole, ce qui aurait été plus grave que de perdre la Région. Nous avons perdu Décines "grâce" à Boudaoud.

Et non, nous avons perdu Décines à cause de ..Sturla, qui a évincé Boudaoud de sa liste, laquelle s'est raccroché comme elle a pu à Buronfosse, lequel avait été aussi évincé auparavant par ....Sturla, et par cascade, Sturla qui a créé ainsi la dissolution de la section PS de Décines, car plus personne ne pouvait soutenir un despote.
L'ignoble personnage qui a fait ensuite campagne sous la couleur orange, ignorant le rose, couleur emblématique du parti socialiste, comme décines était la ville emblématique de la gauche de l'Est lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
Marie de Bron le 10/12/2016 à 09:40

Lyon n'a jamais été une ville de Gauche, mais une ville centriste. Le soutien des maires et de l'électorat du Centre est indispensable pour conserver la ville et la Métropole à Gauche. C'est grâce à Lyon et aux villes riches de l'Ouest Lyonnais que l'on peut financer les grands projets urbains et sociaux dans les banlieues de l'Est Lyonnais. Je laisse ça à votre méditation...

Signaler Répondre

avatar
Marie de Bron le 10/12/2016 à 09:29
La chute continue a écrit le 08/12/2016 à 10h15

Ils ont tué Qeyranne ......vidé le PS avec Touraine , président de la commission des conflits, qui a beaucoup éliminé ces derniers temps ...Beaucoup voisiné avec la gauche catho tradi de Lyon jusqu'à se rendre en pèlerinage .au Vatican ....Les partisans de Macron , comme Brugnera se présentent à la désignation des militants du PS , qu'elle en sera la légitimité ! La femme de -bigote de gauche, enfant dans école catho , contre le mariage pour tous- conduit la "fronde" Il y aurait là un beau scénario s'il ne s'agissait de la vie des gens, du chômage, de la misère .....Bravo au maire de Villeurbanne ...Bravo aux militants qui ne se rendront pas aux désignations ......Ils vont tout faire pour évincer Najat Vallaud-Belkacem et d'autres socialistes qui ne veulent pas d'un programme libéral .........Ils ont gardé une place pour Macron à la Croix-Rousse ?????? après avoir réservé la circonscription convoité par le maire du 9 ! La chute se poursuit

C'est bien d'encenser Queyranne . Mais il faut se souvenir qu'on a failli perdre Bron à cause de son soutien à sa femme (exclue du PS ?) contre la liste d'Union de la Gauche de la maire socialiste de Bron. En perdant Bron, après avoir perdu Rillieux grâce à la dynastie Darne soutenue par Queyranne, nous aurions perdu la Métropole, ce qui aurait été plus grave que de perdre la Région. Nous avons perdu Décines "grâce" à Boudaoud.

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 08/12/2016 à 15:26

Je me rappelle juste que lorsque M. Queyranne s'est présenté aux régionales certains élus importants du PS ne l'ont pas soutenu J.J. Queyranne, parmi eux G. Collomb, D. Kimfeld..etc ..et maintenant qu'eux soutiennent M. Macron qui ne veut pas aller à la primaire, de la gauche on comprend pourquoi.....Comment peut on etre président de la fédération du parti socialiste en soutenant M. Macron, il devrait avoir la sagesse de démissionner.....De toutes façons M.Macron est incapable de remporter une quelconque victoire, un jour à droite, un jour à gauche un jour au centre.......l'avenir nous dira la suite...à . force d'ambition certains feront chuter les autres mais ils retourneront très vite dans l'anonymat........

Signaler Répondre

avatar
lol le 08/12/2016 à 11:12
Joubert a écrit le 08/12/2016 à 08h58

Le PS est mort, à quoi bon des articles sur ce vieux parti rétrograde, haineux qui a détruit la France et ses valeurs ?

marrant le PS et le FN partagent la même définition !

Signaler Répondre

avatar
Les socialistes du FN... le 08/12/2016 à 11:09

En refusant les primaires de la gauche, Macron signe son forfait: il roule pour Fillon et le FN!
Qui se ressemblent s'assemblent!

Signaler Répondre

avatar
ex militant PS le 08/12/2016 à 10:39

Ce même Kimelfeld qui a viré du PS Mme Boudaoud alors qu'elle avait fait front contre Jérôme Sturla en 2014 (et l'histoire nous a appris que c'est encore Sturla qui était en dessous de la manœuvre en ayant au préalable "jeté" Boudaoud), ce même Kimelfeld (avec Collomb) par lequel nous avons perdu la région car il avait contre-carré Queyranne, parce que celui-ci ne voulait pas de la femme à Collomb, ce même Kimelfeld qui veut rester accroché au pouvoir, mais on va aller le jeter en dehors de la fédé....
C'est à cause de lui que de nombreux militants sont partis, plus de valeurs socialistes avec eux,....ça suffit, à bas les larrons voleurs !!

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 08/12/2016 à 10:36

Ils ont déjà mis un pied en dehors du PS.
Qu'ils en sortent définitivement! Cette clarification permettra de repartir sur des bases saines!
Les Collomb, Touraine, Kimelfeld... font le choix de soutenir Macron, un candidat réactionnaire qui refuse de participer à la primaire de la Gauche.
Bref, ils n'ont plus rien à faire au PS!

Signaler Répondre

avatar
La chute continue le 08/12/2016 à 10:15

Ils ont tué Qeyranne ......vidé le PS avec Touraine , président de la commission des conflits, qui a beaucoup éliminé ces derniers temps ...Beaucoup voisiné avec la gauche catho tradi de Lyon jusqu'à se rendre en pèlerinage .au Vatican ....Les partisans de Macron , comme Brugnera se présentent à la désignation des militants du PS , qu'elle en sera la légitimité ! La femme de -bigote de gauche, enfant dans école catho , contre le mariage pour tous- conduit la "fronde" Il y aurait là un beau scénario s'il ne s'agissait de la vie des gens, du chômage, de la misère .....Bravo au maire de Villeurbanne ...Bravo aux militants qui ne se rendront pas aux désignations ......Ils vont tout faire pour évincer Najat Vallaud-Belkacem et d'autres socialistes qui ne veulent pas d'un programme libéral .........Ils ont gardé une place pour Macron à la Croix-Rousse ?????? après avoir réservé la circonscription convoité par le maire du 9 ! La chute se poursuit

Signaler Répondre

avatar
Joubert le 08/12/2016 à 08:58

Le PS est mort, à quoi bon des articles sur ce vieux parti rétrograde, haineux qui a détruit la France et ses valeurs ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.