Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les Halles Paul-Bocuse - LyonMag

Accident mortel aux Halles : Alain Cellerier condamné à de la prison ferme

Les Halles Paul-Bocuse - LyonMag

Le jugement est tombé vendredi au tribunal correctionnel de Lyon.

Alain Cellerier, célèbre restaurateur des Halles Paul-Bocuse, était condamné à 24 mois de prison dont 12 avec sursis et 15 000 euros d’amende. A 77 ans, il aura toutefois la possibilité d’aménager sa peine et pourrait passer son année ferme avec un bracelet électronique.

 

Il faut remonter au 28 novembre 2011 pour comprendre ce qui était reproché à Alain Cellerier. Barbara Rea, jeune employée de 22 ans du restaurant Chez Georges, annexe de l’écailler la Maison Cellerier, emprunte alors l’ascenseur de l’établissement. Et mourra étouffée par la chute de caisses de bouteilles sur elle.

 

Alain Cellerier était donc poursuivi pour homicide involontaire, l’enquête avait pointé des négligences de la part de l’employeur. C’est pour cela que 30 mois de prison ferme sans aménagement de peine avaient été requis par le procureur de la République.

 

Le restaurateur n’est pas le seul condamné dans cette affaire dramatique. La SARL Ecailler-Cellerier devra s’acquitter d’une amende de 60 000 euros. Alain Cellerier a encore la possibilité de faire appel.
Quant à l’ex-société chargée de s’occuper de l’ascenceur, Era, elle a été relaxée.



Tags : cellerier | halles paul bocuse |

Commentaires 11

Déposé le 12/01/2017 à 10h46  
Par Sissa Citer

Il s'en sort trop bien pour la mort d'une si jeune fille !!!!!!

Déposé le 09/01/2017 à 14h06   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lyyyyooonnn Citer

Pour avoir pris ce fameux monte-charge a de multiples reprises car je travaillais la bas étant plus jeune, c'est vrai qu'il faisait un peu vieillot mais après si c'est aux normes et entretenu pas de souci, visiblement c'était pas vraiment le cas... On ne sait pas vraiment d'où venait le souci avec l'article

Déposé le 08/01/2017 à 16h32   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par doumé Citer

On ne voit pas en quoi l'âge permettrait l'aménagement d'une peine quel qu'elle soit !!

Déposé le 07/01/2017 à 23h42  
Par la loi du travail Citer

benet a écrit le 07/01/2017 à 20h35

60.000€ c'est cadeau pour une jf de 22àns décédée dans d'atroces conditions !!!!

Ne pas confondre les amendes infligées par la justice, et les indemnités pour les différents préjudices accordées aux proches de la victime (qui ne sont qu'une compensation matérielle et malheureusement ne combleront pas la perte d'un être cher)
M Cellerier, 77 ans aujourd'hui, 71 au moment des faits aura la possibilité de faire aménager sa peine, il aurait été nettement préférable qu'il fasse aménager ce monte-charge avant ce terrible accident, la famille n'aura pas , elle cette possibilité d'aménagement, et continuera dans la peine

Déposé le 07/01/2017 à 23h42   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par oh Citer

je ne vais plus non plus chez Cellerier. Ce n'est pas parce que l'on est connu qu'il faut ngliger la scurit de ces salaris

Déposé le 07/01/2017 à 20h35   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par benet Citer

60.000€ c'est cadeau pour une jf de 22àns décédée dans d'atroces conditions !!!!

Déposé le 07/01/2017 à 12h30  
Par Chsctutile Citer

Dans un accident du travail, l'employeur est condamné s'il est prouvé qu'il y a eu négligence... cellérier comme les autres, une jeune femme est morte quand même

Déposé le 07/01/2017 à 11h10  
Par CQFD. Citer

lyo a écrit le 07/01/2017 à 09h30

C'est un accident certes tragique mais un accident. Ce n'est pas comme s'il l'avait planté avec un couteau. Nuance importante pour ma part.

C'est bien pour cela que le jugement portait sur un "homicide INVOLONTAIRE" relevant du tribunal correctionnel et non des assises.

Déposé le 07/01/2017 à 10h54  
Par la loi du travail Citer

lyo a écrit le 07/01/2017 à 09h30

C'est un accident certes tragique mais un accident. Ce n'est pas comme s'il l'avait planté avec un couteau. Nuance importante pour ma part.

Il y a une jeune fille de 22 ans qui est décédée, par la faute (dixit tribunal) de son employeur négligeant, certains employeurs très connus sur la place de Lyon, au prétexte de leur notoriété, se moque de la sécurité et du bien être de leur personnel.
La justice ne ramènera pas cette jeune fille, mais réveillera peut être la conscience de certains noms très connus à Lyon.
J'espère que l'appel si il y a, confirmera ce jugement

Déposé le 07/01/2017 à 09h30   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lyo Citer

C'est un accident certes tragique mais un accident. Ce n'est pas comme s'il l'avait planté avec un couteau. Nuance importante pour ma part.

Déposé le 07/01/2017 à 08h43  
Par Lyonnais06 Citer

Depuis cet accident je ne vais plus dans aucune boutique Cellerier. Soyons consommateurs citoyens...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.