Législatives à Lyon : et si c'était le macroniste Bruno Bonnell ?

Législatives à Lyon : et si c'était le macroniste Bruno Bonnell ?
Gérard Collomb et Bruno Bonnell - LyonMag

Il fallait bien que ça arrive.

Légion d’honneur à la boutonnière, Bruno Bonnell se prend désormais à rêver d’une carrière politique. Visiblement, l’entreprise ne lui suffit plus. Et pourtant, l’homme ne manque pas d’occupation entre ses sociétés spécialisées dans la robotique, la présidence d’EM Lyon et sa présence au sein de plusieurs conseils d’administration prestigieux (Danone, Pathé, April).

Comme si tout cela n’était qu’un simple tour de chauffe, le voilà qui a revêtu le costume de marcheur auprès d’Emmanuel Macron. Mais qui connait le fondateur d’Infogrames sait qu’il n’est pas du genre à demeurer longtemps dans l’ombre.

Depuis quelques mois, il joue les chauffeurs de salle lors des meetings de l’ancien protégé de François Hollande. Si l’on fait exception de son soutien à Gérard Collomb depuis la campagne de 2001, c’est la première fois qu’il s’engage publiquement en politique. De là à imaginer qu’il puisse franchir une nouvelle étape lors des prochaines législatives, il y a un pas.

Qu’il remporte ou non l'élection présidentielle, Macron aura besoin de pouvoir s’appuyer sur des députés qui lui soient fidèles. S’il gagne son pari de devancer le candidat officiel du PS (et plus encore s’il est finalement élu) les candidats à la députation s’empresseront de courir au secours de la victoire. Certains tel Yves Blein n’auront guère d’état d’âme.

L’actuel député-maire de Feyzin est tout à fait "macro-compatible". Même s’il joue aujourd’hui les juges de paix du PS pour les primaires, on ne peut oublier qu’il était bel et bien présent lors de la première réunion des marcheurs organisée sur une péniche autour de Gérard Collomb.

Il en ira probablement de même pour une Najat Vallaud-Belkacem ; faisons-lui entière confiance ; elle saura sauter dans le train en marche.

Reste à trouver une circonscription pas trop difficile pour Bruno Bonnell. On a beau chercher, on retombe toujours sur la deuxième, pour l’instant destinée a Hubert Julien-Laferrière.

Bien sûr, Collomb l’a promise au maire du 9e. Reste que ce ne serait pas la première fois qu’il sacrifierait son protégé sur l’autel de l’efficacité politique.

On peut même imaginer qu’il propose à HJL d’être le suppléant de Bonnell ; lequel a effectivement le profil pour intégrer un gouvernement en cas de victoire de Macron.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sans souci le 14/01/2017 à 18:44

impossible d'etre suppléant d'un candidat, parité oblige

Signaler Répondre

avatar
Zér ! le 12/01/2017 à 20:10

Parlez lui d'Infiogrames, c'est la honte !
Vous comprenez pourquoi je ne voterez plus jamais

Signaler Répondre

avatar
Rire le 10/01/2017 à 19:20

On sent vraiment que E. Macron fait de la politique différemment quand on voit son entourage.

Signaler Répondre

avatar
Kasper le 10/01/2017 à 10:53

Le cauchemar Collomb continue!

Signaler Répondre

avatar
glaive le 09/01/2017 à 22:29

Il avait fait une grosse faillite ce BB !! Il n'est pas aussi bon que certains le croient !!

Signaler Répondre

avatar
guignols obs le 09/01/2017 à 18:20
pffff a écrit le 09/01/2017 à 17h28

En gros, pour faire de la politique a Lyon il faut etre un ...people!!!
Ca sent mauvais quand meme non??
P'tits fours et photo dans lyonpeople et hop!!!
Allez..ca degage!!

Un pipole de ce niveau, whaou ! Lyon est sauvée...

Signaler Répondre

avatar
pffff le 09/01/2017 à 17:28

En gros, pour faire de la politique a Lyon il faut etre un ...people!!!
Ca sent mauvais quand meme non??
P'tits fours et photo dans lyonpeople et hop!!!
Allez..ca degage!!

Signaler Répondre

avatar
Frenchy le 09/01/2017 à 09:27

il décone notre Gégé, il détruit ce qu'il avait mis si longtemps à créer, c'est à dire une bonne entente sur la place de Lyon toutes tendances confondues.
En effet il y en avait pour tout le monde,et quand ça allait mal on se voyait entre la poire et le fromage chez la Mère Brazier pour régler les conflits, tout en douceur et en délicatesse!
Mais maintenant on a l'impression que la jet set lyonnaise a pris le pas sur les affaires publiques. On a l'impression qu'il y a un cuchon de lyonnais qui gère nos affaires. D'ailleurs ils ont droit à une page dans le progrès , photos à l'appui coupe de champagne offerte.....
Gégé se trompe, les lyonnais n'aiment pas ce style de bourgeoisie de province,
Est-ce qu'il n'y a que les participants aux réunion à l'amicale située angle rue Garibaldi et rue Tronchet qui ont droit de citer (la loge franmac)?
On a le droit de tout faire et totu dire à Lyon, à condition que ce ne soit pas trop visible, ni éclat de voix!!!! et sans préjudice pour autrui surtout.

Entre ses paroles malheureuses pour le Sénat, et ce soutien inconditionnel à Macron, Gégé a perdu son fil conducteur qui avait amené une certaine réussite de sa part sur la place de Lyon.....


Mais cela le regarde, on ne lui pardonnera pas forcément les écarts de ce type!

Signaler Répondre

avatar
Barbatruk le 09/01/2017 à 08:35

Planter les contribuables comme il a planté les actionnaires. Mise en abime.

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 09/01/2017 à 08:28

Mais quel horreur!!!
Il ne manquait plus que lui...quel arriviste!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.