Voeux du 1er : la parade de Collomb pour encore bouder Perrin-Gilbert

Voeux du 1er : la parade de Collomb pour encore bouder Perrin-Gilbert
Gérard Collomb et Nathalie Perrin-Gilbert, toujours ravis d'être à côté - LyonMag

Gérard Collomb ne manque jamais une occasion de signifier à Nathalie Perrin-Gilbert tout le désamour qu’il a pour elle.

Le sénateur-maire de Lyon a en effet une longue liste de petites piques, attaques frontales, décisions politiques sournoises à l’encontre de la maire du 1er arrondissement, son ancienne protégée devenue trop gênante.

Alors quand Gérard Collomb doit absolument participer à la cérémonie des voeux du 1er arrondissement, comme il le fait pour tous les autres de la ville, il trouve une parade : créer des "voeux aux habitants et associations du quartier de l’Hôtel de Ville", et trouver une excuse pour ne pas aller à ceux, officiels, de Nathalie Perrin-Gilbert.


"Dites, c'est quoi le quartier de l'Hôtel de Ville ? 1- le 10 ème arrondissement de Lyon ?  2 - le seul quartier fréquentable du 1er arrondissement ?  3 - un quartier protégé ? Un quartier protégé de quoi d'ailleurs ? du reste du 1er, du reste des habitantes et habitants du 1er, et en particulier des Pentes (au hasard) ?", s’emporte NPG sur sa page Facebook ce jeudi.

C’est donc la 3e année consécutive que Gérard Collomb boudera le 1er à l’occasion des voeux de janvier. L'approche des élections législatives en juin, durant lesquelles Nathalie Perrin-Gilbert tentera de devenir députée de la 2e circonscription, devrait toujours plus renforcer leur animosité. Car Gérard Collomb fera tout pour la faire battre, même si on ne sait pas encore qui de Bruno Bonnell (En Marche !) ou d'Hubert Julien-Laferrière (PS) il soutiendra.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pitoyable le 16/01/2017 à 00:11

Quand un personnel politique traite des gens de sa famille politique comme des ennemis, c'est une faute politique majeure.
On dirait qu'il a plus peur d'une conscience de gauche que des extrêmes droites. Peut-être parce que ça le met devant les contradictions fondamentales de sa politique revendiquée comme "de gauche".
Après des communes de la périphérie, les PS de Lyon et de Villeurbanne vont souffrir des attitudes immatures, égotiques et irresponsables de leurs édiles actuelles.

Signaler Répondre

avatar
mouchamiel le 13/01/2017 à 15:20

Ne s'agirait il pas d'une lové store qui s'est mal terminée ?

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 13/01/2017 à 10:17

voeux aux habitants du quartier de l'hotel de ville,c'est adire voeux aux elus et gens qui travaillent a l'hotel de ville ,mais pas LE PETIT PERSONNEL!!!!!!!!!quelle BELLE CONNERIE MERCI GEGE!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
ThomasLyon2 le 12/01/2017 à 20:01

Ça veut aussi dire que les Lyonnais payent pour 2 pots / galettes ... j'espère que c'est payé avec ses indemnités de Sénateur ;)

Signaler Répondre

avatar
Kasper le 12/01/2017 à 18:25

Pas fair play le Gégé!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.