Les policiers et les gendarmes circulent gratuitement sur les TER de la région

Les policiers et les gendarmes circulent gratuitement sur les TER de la région
Laurent Wauquiez - LyonMag

Laurent Wauquiez a tenu la promesse qu’il avait faite l’an dernier.

Comme promis, Laurent Wauquiez a permis aux policiers et aux gendarmes de pouvoir circuler gratuitement sur l’ensemble du réseau TER de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis le 1er janvier, les forces de l’ordre de la région peuvent donc pour l’ensemble de leurs trajets, en service ou non, circuler sans avoir besoin de payer.

L’idée lui avait été soumise cet été par le syndicat de police Alliance, dans le but de mieux sécuriser les trains express régionaux.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
zeus. le 15/01/2017 à 23:21

Comment il finance ça ?

Signaler Répondre

avatar
EricB73 le 15/01/2017 à 17:59
75a13 a écrit le 15/01/2017 à 11h40

tu n oublies pas cher collègue que tu es tenu de résider dans la circonscription , le département ou tu travailles.
Si tu changes de région administrative et que ton habitation principale est dans une autre région évidement. tu ne pourras pas bénéficier de cette gratuité.
mais tu pourras au moins le constater que cela est une avancé et cela pourra faire boule de neige pour les autres transports sur le réseau sncf au niveau nationale
il faudrait que tu sois un peu optimiste et non pessimiste .

Cher collègue, quelle est ta circonscription administrative lorsque tu travailles dans un service à compétence nationale ? C'est le territoire national... Donc on peut parfaitement travailler sur Lyon, habiter la région Auvergne Rhône Alpes et ne pas bénéficier de la gratuité car son service d'appartenance n'est pas géré par le SGAMI Sud Est. Donc je confirme mes premiers arguments, la solution choisie par la région est une mauvaise solution car elle prive un certain nombre de policier de cette gratuité alors qu'ils travaillent, habitent et votent sur la région ARA. De plus, l'option choisie ne respecte pas la délibération car celle-ci n'imposait absolutment pas cette condition de devoir être gérer par le SGAMI Sud Est. Je relève donc que, comme d'habitude, entre la promesse et la réalité, il y a souvent un gouffre. On en arrive même à des situations ubuesques car la gratuité sera accessible à un policier qui n'habite pas la région mais qui y travaille (un policier qui habite Macon et qui prend le TER pour travailler à Villefranche sur Saône par exemple). On se retrouve donc dans une situation où un contribuable de la région ne bénéficiera pas de cet avantage alors qu'un "extérieur" pourra en bénéficier. Bref ubuesque.

Signaler Répondre

avatar
75a13 le 15/01/2017 à 11:40
EricB73 a écrit le 15/01/2017 à 09h08

Votre info est fausse. Laurent Wauquier n'a pa tenu sa promesse. Démonstration : un policier qui habite, vote et paye ses impôts en région Auvergne Rhône Alpes, qui prend le TER tous les matins pour aller travailler au commissariat de Macon (hors de la région) ne bénéficie pas du TER gratuit. La région a choisi de limiter cet avantage aux seuls policiers qui sont affectés administrativement dans un service géré par le secrétariat général de Lyon, excluant de fait de nombreux policiers qui travaillent pour des services implantés géographiquement hors de la région ou qui sont affectés administrativement dans un service parisien par exemple et qu'ils travaillent sur Lyon. Bref, nous sommes bien loin de la volonté exprimée lors de l'assemblée plénière et de la promesse tenue.

tu n oublies pas cher collègue que tu es tenu de résider dans la circonscription , le département ou tu travailles.
Si tu changes de région administrative et que ton habitation principale est dans une autre région évidement. tu ne pourras pas bénéficier de cette gratuité.
mais tu pourras au moins le constater que cela est une avancé et cela pourra faire boule de neige pour les autres transports sur le réseau sncf au niveau nationale
il faudrait que tu sois un peu optimiste et non pessimiste .

Signaler Répondre

avatar
EricB73 le 15/01/2017 à 09:08

Votre info est fausse. Laurent Wauquier n'a pa tenu sa promesse. Démonstration : un policier qui habite, vote et paye ses impôts en région Auvergne Rhône Alpes, qui prend le TER tous les matins pour aller travailler au commissariat de Macon (hors de la région) ne bénéficie pas du TER gratuit. La région a choisi de limiter cet avantage aux seuls policiers qui sont affectés administrativement dans un service géré par le secrétariat général de Lyon, excluant de fait de nombreux policiers qui travaillent pour des services implantés géographiquement hors de la région ou qui sont affectés administrativement dans un service parisien par exemple et qu'ils travaillent sur Lyon. Bref, nous sommes bien loin de la volonté exprimée lors de l'assemblée plénière et de la promesse tenue.

Signaler Répondre

avatar
marre de Wauq le 14/01/2017 à 23:07
XXX a écrit le 14/01/2017 à 19h31

Et alors! Les francais demandent de la sécurité,mais en cas d'agressions dans les transports en communs personnes ne bougent. Celui qui se fait agresser sera bien content de pouvoir compter au moins sur eux. Mais, dans c'est deux commentaires,on voit bien la jalousie et la bêtise du français de base.toujours à se plaindre et incapable d'agir ,quand il faut protéger son prochain.

au moins le français de base ne fait pas de fautes tous les 3 mots ...

Signaler Répondre

avatar
Bof le 14/01/2017 à 20:49

Je demande la même mesure pour les infirmières et les médecins. En cas de malaise d'un passager.
Et pour les demandeurs d'emploi.
Et pour les étudiants.
Et pour les retraités.
Et pour les handicapés.
Et pour les smicards.
En fait, gratuité totale pour tous, tant qu'on y est. Wauquiez et Mélanchon, même combat.

Signaler Répondre

avatar
XXX le 14/01/2017 à 19:31

Et alors! Les francais demandent de la sécurité,mais en cas d'agressions dans les transports en communs personnes ne bougent. Celui qui se fait agresser sera bien content de pouvoir compter au moins sur eux. Mais, dans c'est deux commentaires,on voit bien la jalousie et la bêtise du français de base.toujours à se plaindre et incapable d'agir ,quand il faut protéger son prochain.

Signaler Répondre

avatar
SERGIO le 14/01/2017 à 19:00

pourquoi pas aux douaniers???

Signaler Répondre

avatar
Flamme le 13/01/2017 à 19:39

On attend avec impatience les memes droits pour les autres francais!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.