Nuisances sonores nocturnes : l'ACENAS dépose un nouveau recours contre la vente de Saint-Exupéry

Nuisances sonores nocturnes : l'ACENAS dépose un nouveau recours contre la vente de Saint-Exupéry
L'aéroport de Lyon Saint-Exupéry - LyonMag

L'ACENAS n'a pas dit son dernier mot dans le dossier de l'aéroport Saint-Exupéry.

Les riverains de l'infrastructure ont annoncé avoir déposé un nouveau recours au tribunal administratif de Paris, contre l'arrêté autorisant le changement de contrôle de la société Aéroports de Lyon et le transfert au consortium de Vinci des parts de l'Etat.

Dans le viseur de l'ACENAS, les nuisances sonores nocturnes subies. "A ce jour, Lyon Saint-Exupéry reste l'un des derniers aéroports où les avions bruyants sont toujours autorisés la nuit ! Dans son rapport annuel, l'ACNUSA, Haute autorité des nuisances aéroportuaires, qualifie cette situation de "honte"".

Pour l'ACENAS, le projet de Vinci pour l'aéroport lyonnais valorise seulement "l'expansion du trafic", "les impacts négatifs sont mis sous le tapis".

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
POURLEDEVELOPPEMENTDESAINTEX le 20/05/2018 à 00:54

Et pourquoi les riverains on choisis de vivre a coté de l'aeroport qui est la depuis les années 70 ?? Allez ailleurs !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.