Disparition de Maxime, 18 ans, le "daredevil" lyonnais

Disparition de Maxime, 18 ans, le "daredevil" lyonnais
40. Look up... you might see something - Maxime S.

Le jeune homme était connu pour ses photos et pour avoir escaladé de nombreux sites lyonnais.

48. Mettalic tower - Maxime S.
48. Mettalic tower - Maxime S.
Passionné de photographie, Maxime, 18 ans, est décédé. Le jeune homme, un habitué de l’escalade urbaine, a succombé jeudi dernier sur le pont de la Mulatière, rapporte 20 minutes.

Il partageait via les réseaux sociaux ses photographies de différents points de vue de Lyon, "cette ville qu’il aimait tant". L’un de ses plus grands accomplissements fut d’escalader la tour métallique de Fourvière, plus haut "spot" de la capitale des gones, culminant à 372m.

Depuis sa mort, les hommages et témoignages sur Internet se multiplient. Tous reconnaissent en Maxime un jeune homme "génial", "passionné jusqu’au bout" par la photographie.

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
PoupieLou le 31/01/2017 à 21:55

Tu as vécu ta passion jusqu'à t'envoler pour elle. Alors repose en paix Maxime ! Et soit heureux là-haut où tu pourras sans doute vivre d'autres aventures...
Quant aux commentaires, je pense que ce n'est ni le lieu ni le moment de s'étriper ! C'est juste à Maxime que l'on doit penser.

Signaler Répondre

avatar
Sincères condoléances. le 17/01/2017 à 18:53
SSC Lyon a écrit le 17/01/2017 à 17h40

On croirait qu'il s'est suicidé à vous lire....

En tant que photographe ou commentateurs de tous genres, vous êtes beaux derrière vos claviers.

Sans en faire un héros ou un original, ce qui le caractérisait précisément, c'est cette soif de nouveaux points de vue sur la ville qu'il aimait au point de faire ce qu'il faisait.

Il le faisait pour lui-même avant de penser à vous, alors, pour la théorie de faire le buzz.......

Et bien tant mieux si il n'était pas atteint de cette maladie moderne de faire "de sa vie un spectacle" pour la montrer aux autres.Et vous faites bien en tant qu'ami ou proches d'honorer sa mémoire.
Qu'il repose en paix.

Signaler Répondre

avatar
SSC Lyon le 17/01/2017 à 17:40

On croirait qu'il s'est suicidé à vous lire....

En tant que photographe ou commentateurs de tous genres, vous êtes beaux derrière vos claviers.

Sans en faire un héros ou un original, ce qui le caractérisait précisément, c'est cette soif de nouveaux points de vue sur la ville qu'il aimait au point de faire ce qu'il faisait.

Il le faisait pour lui-même avant de penser à vous, alors, pour la théorie de faire le buzz.......

Signaler Répondre

avatar
parlez pour vous... le 17/01/2017 à 16:54
cavalierdelyon a écrit le 17/01/2017 à 16h39

vous critiquez ce jeune homme car il a su vivre sa passion a fond hors d'une vie terne et morne comme la votre vous vous morfondez dans votre vie moyenne et médiocre comme 80% des aigris de ce pays honneur a lui et encouragement aux autres a vivre leur vie et ne pas la regarder passer dans leur appartements miteux de lyon

désolé si la vôtre est ainsi, la mienne n'est ni terne ni morne... je critique en effet le fait de se mettre en danger gratuitement et surtout l'apologie qui est trop souvent faite de ce genre de comportement...chacun fait ce qu'il veut de sa vie... mais on a le droit de considérer qu'il n'y a pas d'en faire un héros.

Signaler Répondre

avatar
cavalierdelyon le 17/01/2017 à 16:39

vous critiquez ce jeune homme car il a su vivre sa passion a fond hors d'une vie terne et morne comme la votre vous vous morfondez dans votre vie moyenne et médiocre comme 80% des aigris de ce pays honneur a lui et encouragement aux autres a vivre leur vie et ne pas la regarder passer dans leur appartements miteux de lyon

Signaler Répondre

avatar
"Vous avez du prix" le 17/01/2017 à 15:56
pensée a écrit le 17/01/2017 à 15h21

Gâcher sa vie !!?, c'est un ressenti que l'on a lorsqu'on ne la vit pas intensément au présent...plonger dans son espace désiré et choisi en rupture avec la "normalité" pour extirper en plus des sensations de bien être est une rare compétence de chacun! Le mal dans les activités de l 'extrême, sont les habitudes qui confortent le comportement mais qui petit à petit font oublier le petit point de sécurité qui peut être fatal.
Bien injustes vos remarques car jusqu'a sa disparition, aucun d entre vous ne semblait connaitre ce garçon qui aimait vivre sa propre liberté.
Ne gâchez pas votre temps , votre vie a trouver questionnement et solution sur un choix d’existence qui ne vous appartenait pas...

Je ne gâcherait pas mon temps si ce genre d'article n'était une incitation pour d'autres jeunes...

La volonté de vivre intensément le présent peut être aussi un piège mortel... "éprouver des sensations" n'est pas la seule façon de vivre pleinement et intensément sa vie, il y a beaucoup de courage à vivre une vie... "banale".

Chacun vit sa vie comme il veut, mais le mimétisme est puissant... aussi ce qui peut sembler une liberté n'est bien souvent qu'une imitation... je ne parle pas pour Maxime que je ne connaissais pas, mais pour tous ceux qui voudraient eux aussi avoir un article dans le journal en mettant leur vie en jeu.

J'en resterai donc là... en concluant : "jeunes, qui que vous soyez, vous avez du prix, vous êtes uniques et aimables... vos parents et vos amis, s'ils vous aiment, vous aiment comme vous êtes, vous n'avez rien à prouver pour être aimable ou avoir de la valeur."

Signaler Répondre

avatar
"Console-toi, console-toi, Ô mon Peuple..." le 17/01/2017 à 15:43
ninopacino a écrit le 17/01/2017 à 11h51

Que dieu le protège voilà Ça me touche beaucoup pour lui bien sûr et pour ses parents ses frères et sœurs s'il en avait bien sûr

Que Dieu lui pardonne d'avoir risqué ainsi la vie terrestre qu'Il lui a donné...

Que le Seigneur vienne consoler tous ceux qui l'aimait et sont aujourd'hui dans la peine...

Pour eux voici un magnifique chant de consolation, tellement poignant... "Console-toi, console-toi, Ô mon Peuple..." Ne crains pas, je te sauverai..."

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/-EjHCYLukRY?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/-EjHCYLukRY?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/-EjHCYLukRY?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />


Et une liste de psaumes exprimant la souffrance et l'espérance. http://www.paris.catholique.fr/psaume-de-la-liturgie-des.html "

« Le Seigneur entend ceux qui l’appellent
De toutes leurs angoisses, il les délivre. Il est proche du cœur brisé, Il sauve l’esprit abattu » Extrait du psaume 33.

Signaler Répondre

avatar
"Passion mortelle" le 17/01/2017 à 15:23
Magda a écrit le 16/01/2017 à 20h55

Maxime disparait bien trop jeune, il meurt en accomplissant sa passion.. Bien triste, repose en paix

"Passion provient du latin patior, pati, et homonyme grec pathos, signifiant la souffrance, le supplice, état de celui qui subit, passivité.

Elle est différente des connotations actuelles populaires de la passion qui sont associées à la romance et qui la font généralement voir en tant qu'émotion de joie.

La notion philosophique, en revanche, est identifiée par des états émotionnels sensiblement perçus, comme la colère, la luxure ou autres des sept péchés capitaux."


En philosophie :

Au sens classique, la passion désigne tous les phénomènes dans lesquels la volonté est passive, notamment par rapport aux impulsions du corps.

Au sens moderne, la passion est une inclination exclusive vers un objet, un état affectif durable et violent dans lequel se produit un déséquilibre psychologique (l'objet de la passion occupe excessivement l'esprit).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Passion_(philosophie)

Signaler Répondre

avatar
pensée le 17/01/2017 à 15:21
Jeunes, ne gâcher pas votre vie! a écrit le 17/01/2017 à 13h08

Merci pour cette réflexion d'adulte et de "pro".

Cette vérité est peut-être dure à entendre, à l'heure où l'on célèbre comme des "héros" ou des "vedettes", les personnages qui s'exhibent dans les émissions de téléréalité.

Arrêtons de galvauder les titres honorifiques.

Ce jeune voulait se faire remarquer, il a choisi pour cela de mettre sa vie en danger, il en est mort, qu'aura-t-il donner aux autres, que restera-t-il de sa production?

Sa gloire éphémère est-elle à la hauteur de la souffrance provoquée par sa mort chez ceux qui l'ont aimé, ceux qui l'ont éduquer, ont souffert pour lui...loin des medias et des "réseaux sociaux"?

Gâcher sa vie !!?, c'est un ressenti que l'on a lorsqu'on ne la vit pas intensément au présent...plonger dans son espace désiré et choisi en rupture avec la "normalité" pour extirper en plus des sensations de bien être est une rare compétence de chacun! Le mal dans les activités de l 'extrême, sont les habitudes qui confortent le comportement mais qui petit à petit font oublier le petit point de sécurité qui peut être fatal.
Bien injustes vos remarques car jusqu'a sa disparition, aucun d entre vous ne semblait connaitre ce garçon qui aimait vivre sa propre liberté.
Ne gâchez pas votre temps , votre vie a trouver questionnement et solution sur un choix d’existence qui ne vous appartenait pas...

Signaler Répondre

avatar
pensée le 17/01/2017 à 14:38
FIN ABSURDE a écrit le 17/01/2017 à 14h18

La vie est précieuse , il faut prendre soin de ce don divin . Ne pas se protégé et mettre volontairement sa vie en danger juste pour le Fun ou pour la performance , c'est absurde .

Interieure ...et nul ne peut savoir ce qu'est cette soif du possible sans jamais l'avoir recherché...

Signaler Répondre

avatar
FIN ABSURDE le 17/01/2017 à 14:18

La vie est précieuse , il faut prendre soin de ce don divin . Ne pas se protégé et mettre volontairement sa vie en danger juste pour le Fun ou pour la performance , c'est absurde .

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais. le 17/01/2017 à 13:57
Pauvre jeunesse! a écrit le 17/01/2017 à 13h14

Si la jeunesse en est réduite à grimper en haut d'un pont pour exister... pauvre jeunesse!

Ceux qui ont l'impression que leur vie ne vaut pas grand chose...n'ont qu'à la donner...aux autres... ...C'est moins "glorieux", mais bien plus utile, bien plus humain...c'est comme cela qu'à commencer l'Aventure des "Compagnons d'Emmaüs"

("En 1949 l'Abbé Pierre accueille Georges un suicidé manqué qui sera considéré comme le premier compagnon-chiffonnier d’Emmaüs à qui il dira cette phrase fondatrice pour le mouvement Emmaüs : « Je ne peux rien te donner. Mais, toi qui n’as rien, au lieu de mourir, viens m’aider à aider ».https://www.emmaus-solidarite.org/notre-histoire/)

"Je ne peux rien te donner. Mais, toi qui n’as rien, au lieu de mourir, viens m’aider à aider "
Magnifique phrase qui a toujours toute sa signification aujourd'hui, .... 68 ans après !!

Signaler Répondre

avatar
"Daredevil" traduction. le 17/01/2017 à 13:29

(litteralement "oser le diable") - En anglais "Daredevil" veut dire : "Casse-cou", "risque tout", "téméraire".
http://www.linguee.fr/francais-anglais/search?source=anglais&query=daredevil

Signaler Répondre

avatar
Pauvre jeunesse! le 17/01/2017 à 13:14
pensées a écrit le 17/01/2017 à 09h41

Dans notre monde actuellement torturé,bafoué... laissons à la jeunesse ce créneaux ,cette passion du beau ,du possible,du concret,..de ressentir pleinement son présent...et d avancer dans une saine aventure aux sensations fortes...mettant aussi en jeu sa propre existence,

Si la jeunesse en est réduite à grimper en haut d'un pont pour exister... pauvre jeunesse!

Ceux qui ont l'impression que leur vie ne vaut pas grand chose...n'ont qu'à la donner...aux autres... ...C'est moins "glorieux", mais bien plus utile, bien plus humain...c'est comme cela qu'à commencer l'Aventure des "Compagnons d'Emmaüs"

("En 1949 l'Abbé Pierre accueille Georges un suicidé manqué qui sera considéré comme le premier compagnon-chiffonnier d’Emmaüs à qui il dira cette phrase fondatrice pour le mouvement Emmaüs : « Je ne peux rien te donner. Mais, toi qui n’as rien, au lieu de mourir, viens m’aider à aider ».https://www.emmaus-solidarite.org/notre-histoire/)

Signaler Répondre

avatar
Jeunes, ne gâcher pas votre vie! le 17/01/2017 à 13:08
Coyote a écrit le 17/01/2017 à 11h29

Mettre volontairement sa vie en danger, est-ce "génial" ou stupide ?

"TOUS", selon l'article, qui reconnaissent en Maxime une jeune homme génial, est sûrement exagéré.

D'autre part, en tant que photographe pro, je ne trouve pas ses photos "génials". Un point de vue inhabituel ne fait pas automatiquement une belle photo.

C'est payé au prix le plus fort, sa propre vie, des photos qui n'en valaient pas la peine.

Merci pour cette réflexion d'adulte et de "pro".

Cette vérité est peut-être dure à entendre, à l'heure où l'on célèbre comme des "héros" ou des "vedettes", les personnages qui s'exhibent dans les émissions de téléréalité.

Arrêtons de galvauder les titres honorifiques.

Ce jeune voulait se faire remarquer, il a choisi pour cela de mettre sa vie en danger, il en est mort, qu'aura-t-il donner aux autres, que restera-t-il de sa production?

Sa gloire éphémère est-elle à la hauteur de la souffrance provoquée par sa mort chez ceux qui l'ont aimé, ceux qui l'ont éduquer, ont souffert pour lui...loin des medias et des "réseaux sociaux"?

Signaler Répondre

avatar
Voilà ou mène l'exhibitionnisme! le 17/01/2017 à 12:56

Paix à son âme.

Mais je n'en ferai pas un héros, ni un champion...
L'amour de la photo ? Peut-être...
Mais aussi une envie "d'exister"...qui lui a coûté la vie. Surement pas un exemple pour la jeunesse...

Mes sincères condoléances à sa famille, qui est plongée dans le malheur. Perdre un enfant à 18 ans, quelle douleur.

Que Dieu leur vienne en aide!

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 17/01/2017 à 11:53

Que dieu le protège Il est mort de sa passion mais trop jeune de toute façon la mort c'est toujours trop jeune

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 17/01/2017 à 11:51

Que dieu le protège voilà Ça me touche beaucoup pour lui bien sûr et pour ses parents ses frères et sœurs s'il en avait bien sûr

Signaler Répondre

avatar
Coyote le 17/01/2017 à 11:29

Mettre volontairement sa vie en danger, est-ce "génial" ou stupide ?

"TOUS", selon l'article, qui reconnaissent en Maxime une jeune homme génial, est sûrement exagéré.

D'autre part, en tant que photographe pro, je ne trouve pas ses photos "génials". Un point de vue inhabituel ne fait pas automatiquement une belle photo.

C'est payé au prix le plus fort, sa propre vie, des photos qui n'en valaient pas la peine.

Signaler Répondre

avatar
pensées le 17/01/2017 à 09:41
kclavel a écrit le 17/01/2017 à 07h31

pensons surtout que c'était beau mais dangereux !

et peut être que parfois il faut réfléchir à se que l'on fait et protéger nos enfants

les rêves s'est bien mais voilà faut être réfléchi

car voilà les hommages ne le feront pas revenir !

cordialement

Dans notre monde actuellement torturé,bafoué... laissons à la jeunesse ce créneaux ,cette passion du beau ,du possible,du concret,..de ressentir pleinement son présent...et d avancer dans une saine aventure aux sensations fortes...mettant aussi en jeu sa propre existence,

Signaler Répondre

avatar
kclavel le 17/01/2017 à 07:31

pensons surtout que c'était beau mais dangereux !

et peut être que parfois il faut réfléchir à se que l'on fait et protéger nos enfants

les rêves s'est bien mais voilà faut être réfléchi

car voilà les hommages ne le feront pas revenir !

cordialement

Signaler Répondre

avatar
Magda le 16/01/2017 à 20:55

Maxime disparait bien trop jeune, il meurt en accomplissant sa passion.. Bien triste, repose en paix

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 16/01/2017 à 19:44

Elles étaient belle ses photos
Triste de finir comme ça

Signaler Répondre

avatar
pensées le 16/01/2017 à 15:27

La jeunesse c 'est aussi cela! .

Signaler Répondre

avatar
hello01 le 16/01/2017 à 13:51

Pensons à ses parents et famille !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.