Primaire à gauche : Benoît Hamon en tête dans 93% des bureaux de vote du Rhône

Primaire à gauche : Benoît Hamon en tête dans 93% des bureaux de vote du Rhône
Benoit Hamon - DR

Manuel Valls s'est planté dans ces primaires citoyennes.

Et en beauté si l'on suit les résultats quasi-officiels du département du Rhône pour le second tour.
L'ancien Premier ministre n'a été en tête que dans neuf bureaux de vote sur 139, dont un seul à Lyon, dans le 6e arrondissement.

Pour Benoît Hamon, vainqueur du scrutin national avec 58,71% des voix, le plébiscite a été large. En tête dans 93% des bureaux rhodaniens, il obtient un score plus élevé que la moyenne nationale avec 61,93% des voix. Lyon (plus de 65% des voix) et Villeurbanne ont notamment massivement voté pour l'ancien ministre de l'Education.

Concernant la participation, si le cap des 2 millions de votants a été (enfin) franchi en France, les chiffres ne sont pas affolants. Ils restent en retrait de ceux de la primaire en 2011.
Dans le Rhône, 14 000 électeurs de plus qu'au premier tour se sont déplacés dimanche, pour arriver à plus de 57 000 votants. Soit 13 000 de moins qu'en 2011.

Qu'importe, le PS du Rhône est satisfait. Du moins, ceux qui n'ont pas succombé aux charmes d'Emmanuel Macron.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ils ont tous compris le 30/01/2017 à 18:12
Contribuable associé a écrit le 30/01/2017 à 16h36

Je te rassure TOUS les députés bénéficient d’un crédit leur permettant de recruter un collaborateur.
Ce crédit mensuel s’élève pour tous à 9 561 € MENSUEL !
Après tout que notre Pénélope nationale ait réellement bossé ou pas, personne ne s'en était rendu compte (c'est dire si pour un réel assistant parlementaire le travail doit être harassant... !) et le coût est le même pour la collectivité !

P.S. : j'ai aussi appris que depuis le 1er janvier 2014 ces braves collaborateurs de parlementaires n'ont aucun jour de carence en cas d'arrêt maladie....
ça s'ajoute à l’allocation de frais de garde d’enfant âgé de moins de trois ans, instituée en 1988 et l’avantage repas (prime-repas ou titre-restaurant), instauré en mai 2000....

Rien n'a changé,comme disait Coluche,ils auront de la nourriture et les autres de l'appétit. Une figure du grand banditisme a dit lui aussi ,si c'était à refaire je ferait de la politique,c'est la même chose ,à part qu'en politiques je ne serait pas passer par la case prison.

Signaler Répondre

avatar
Contribuable associé le 30/01/2017 à 16:36
Il a de l'idée a écrit le 30/01/2017 à 16h12

Une bonne partie de votre programme à déjà été appliqué par Fillon en employant grassement sa propre femme, qui visiblement n'a même pas eu besoin de travailler 17h par semaine mais en étant payé 750% du SMIC....

Bon OK elle a pas encore été titularisé, mais ça viendra certainement si les citoyens plébiscitent son époux dans sa démarche.

Je te rassure TOUS les députés bénéficient d’un crédit leur permettant de recruter un collaborateur.
Ce crédit mensuel s’élève pour tous à 9 561 € MENSUEL !
Après tout que notre Pénélope nationale ait réellement bossé ou pas, personne ne s'en était rendu compte (c'est dire si pour un réel assistant parlementaire le travail doit être harassant... !) et le coût est le même pour la collectivité !

P.S. : j'ai aussi appris que depuis le 1er janvier 2014 ces braves collaborateurs de parlementaires n'ont aucun jour de carence en cas d'arrêt maladie....
ça s'ajoute à l’allocation de frais de garde d’enfant âgé de moins de trois ans, instituée en 1988 et l’avantage repas (prime-repas ou titre-restaurant), instauré en mai 2000....

Signaler Répondre

avatar
Il a de l'idée le 30/01/2017 à 16:12
Vite un frondeur des frondeurs ! a écrit le 30/01/2017 à 15h28

Je pense que Benoit Hamon n'est pas assez à gauche !

Pour un vrai programme de gauche faudrait passer aux 17h (on multipliera par 2 le nombre 'emplois), augmenter le SMIC de 200% comme ça on consommera plus (des produits made in china qui créent des emplois en France c'est bien connu), passer à la retraite à 42 ans et demi (surtout pour les métiers éprouvant comme à la SNCF ou EDF) pour diminuer le chômage des jeunes, et augmenter le nombre de fonctionnaires !
Je vois les réactionnaires sceptiques nous disant "comment financer tout ça" ?
A ces horribles réactionnaires je réponds comme Jean Marc Ayrault que nous le financerons en augmentant seulement les impôts des 10% des Français les plus riches et puis en luttant contre l'évasion fiscale qui sera d'autant plus importante que les impôts seront augmentés !

Hamon a trahi l'idéal de la vraie gauche : vite un frondeur des frondeurs !

Une bonne partie de votre programme à déjà été appliqué par Fillon en employant grassement sa propre femme, qui visiblement n'a même pas eu besoin de travailler 17h par semaine mais en étant payé 750% du SMIC....

Bon OK elle a pas encore été titularisé, mais ça viendra certainement si les citoyens plébiscitent son époux dans sa démarche.

Signaler Répondre

avatar
Vite un frondeur des frondeurs ! le 30/01/2017 à 15:28

Je pense que Benoit Hamon n'est pas assez à gauche !

Pour un vrai programme de gauche faudrait passer aux 17h (on multipliera par 2 le nombre 'emplois), augmenter le SMIC de 200% comme ça on consommera plus (des produits made in china qui créent des emplois en France c'est bien connu), passer à la retraite à 42 ans et demi (surtout pour les métiers éprouvant comme à la SNCF ou EDF) pour diminuer le chômage des jeunes, et augmenter le nombre de fonctionnaires !
Je vois les réactionnaires sceptiques nous disant "comment financer tout ça" ?
A ces horribles réactionnaires je réponds comme Jean Marc Ayrault que nous le financerons en augmentant seulement les impôts des 10% des Français les plus riches et puis en luttant contre l'évasion fiscale qui sera d'autant plus importante que les impôts seront augmentés !

Hamon a trahi l'idéal de la vraie gauche : vite un frondeur des frondeurs !

Signaler Répondre

avatar
FAN CLUB le 30/01/2017 à 15:13
Fan de Post Monétaire a écrit le 30/01/2017 à 13h49

Face à la droite extrême fillloniste et les 4 gauches toutes aussi irresponsables les unes que les autres (Le Ps d'Hamon, le Fn de Le Pen et Phillipot, la France Insoumise de Melenchon ou En marche de Macron) Am est une alternative crédible. Voter Post Monétaire c'est faire une quenelle aussi bien aux candidats des patrons qu'au candidats des impôts.

C'est plus qu'une alternative, c'est un véritable nouvelle civilisation qui s'érige (cimentée qu'elle est par le Survisme) ! o:)

Signaler Répondre

avatar
ouinouin le 30/01/2017 à 15:01
sagesse a écrit le 30/01/2017 à 12h51

Les électeurs etant uniquement socialistes aucune projection pour le scrutin des présidentielles n'es possible ! Aux primaires ils ont voté entre eux mais la droite restera majoritaire en France !!

oui et la suite?

Signaler Répondre

avatar
rafkoz le 30/01/2017 à 14:41
Ils nous prennent pour des "billes"! a écrit le 30/01/2017 à 10h40

Qui peut croire, sauf les "naïfs" qu'il y a eu deux millions de votants hier? ...comme par hasard le chiffre espéré pour parler de victoire... juste la moitié de celui de la Droite mais suffisant pour pouvoir parler de "dynamique" et de "légitimité" face à MACRON et MELENCHON!

J'y crois aux 2 millions de votants, et je ne suis pas naïf, ni même particulièrement un soutien du PS. C'est bien d'essayer de lire entre les lignes mais il convient de savoir rester humble sur des certitudes infondées

Signaler Répondre

avatar
Fan de Post Monétaire le 30/01/2017 à 13:49

Face à la droite extrême fillloniste et les 4 gauches toutes aussi irresponsables les unes que les autres (Le Ps d'Hamon, le Fn de Le Pen et Phillipot, la France Insoumise de Melenchon ou En marche de Macron) Am est une alternative crédible. Voter Post Monétaire c'est faire une quenelle aussi bien aux candidats des patrons qu'au candidats des impôts.

Signaler Répondre

avatar
sagesse le 30/01/2017 à 12:51

Les électeurs etant uniquement socialistes aucune projection pour le scrutin des présidentielles n'es possible ! Aux primaires ils ont voté entre eux mais la droite restera majoritaire en France !!

Signaler Répondre

avatar
Bernard le 30/01/2017 à 11:48
Qui veut encore du soutien de NVB? a écrit le 30/01/2017 à 10h37

Décidémment dès que Najat BELKACEM soutient quelqu'un...il se fait écraser!

Normal, le candidat des Frères Musulmans face au candidat des ABCD de l'Egalité ça ne pouvait que finir comme ça...

Que va faire BELKACEM? Rallier MACRON ou rester fidèle à VALLS en vue de 2027?

Sur ce point , Hamon devrait vous plaire Mickaël, puisque vous gratifiez régulièrement les congrès des frères musulmans de l'UOIF de la présence des dirigeants de la manip fourre tous.

Signaler Répondre

avatar
Ils nous prennent pour des "billes"! le 30/01/2017 à 10:40

Qui peut croire, sauf les "naïfs" qu'il y a eu deux millions de votants hier? ...comme par hasard le chiffre espéré pour parler de victoire... juste la moitié de celui de la Droite mais suffisant pour pouvoir parler de "dynamique" et de "légitimité" face à MACRON et MELENCHON!

Signaler Répondre

avatar
Qui veut encore du soutien de NVB? le 30/01/2017 à 10:37

Décidémment dès que Najat BELKACEM soutient quelqu'un...il se fait écraser!

Normal, le candidat des Frères Musulmans face au candidat des ABCD de l'Egalité ça ne pouvait que finir comme ça...

Que va faire BELKACEM? Rallier MACRON ou rester fidèle à VALLS en vue de 2027?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.