Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Doriane Corsale, entourée des maires de Mions et Saint-Priest - LyonMag

Législatives : Doriane Corsale (LR) lance sa campagne à Saint-Priest

Doriane Corsale, entourée des maires de Mions et Saint-Priest - LyonMag

Elle est décidée à garder les 11 pages du discours qu’elle vient de prononcer devant la salle de militants et sympathisants LR réunis à l’Espace Mosaïque.

"Vous comprenez : c’est mon premier discours", lance Doriane Corsale. De l’avis général des personnes qui l’entourent et la félicitent, c’est un bon discours.

 

Prenant la parole ce mercredi soir après Gilles Gascon, maire de Saint-Priest et Philippe Meunier, député LR de la 13e circonscription, Doriane Corsale a longuement insisté sur les résultats obtenus à Saint-Priest, ville emportée par la droite en 2014 à la surprise générale, peut-être même à la sienne.

 

Comment reproduire pour les législatives dans la 14e circo les conditions de la victoire aux municipales 2014 ? "J’ai voulu lancer ma campagne à l’Espace Mosaïque car ton dernier meeting, cher Gilles, avait eu lieu ici et qu’on peut dire que ça t’avait porté chance". Insistant sur son lien personnel avec le territoire de la circonscription, "cette terre m’a vu naître, elle m’a vu grandir… elle m’a vu travailler", Doriane Corsale veut placer sa campagne sous le signe du courage. Celui qui permettrait de lier parole et résultat, "parce que je veux une société plus juste, je continuerai à l’ouvrir et si on me dit de la fermer et bien je l’ouvrirai encore plus".

 

Devenue, au fil des démissions de ses collègues, 1ère adjointe aux affaires sociales et à la politique de la ville san-priote, Doriane Corsale est aussi une pragmatique, qui reconnaît l’importance des quartiers prioritaires de la politique de la ville (à Saint Priest il y en a 3) et vantant le travail au service des plus démunis : "J’ai fait du social professionnellement en tant que DRH avant d’en faire de la politique, je sais de quoi je parle". Tout en reconnaissant qu’elle n’était pas favorite : "j’aime cette campagne car personne ne nous attend", elle n’oublie pas de dire du mal de Yves Blein – l’actuel député PS de la 14e circo - "c’est un vrai socialiste : pour lui l’efficacité de l’Education Nationale se mesure au nombre d’enseignants".

 

Mais elle se réjouit surtout de la ferveur qui entoure son début de campagne. Laurence Fautra - maire de Décines - est déchainée : "vous pouvez écrire que Doriane, c’est la politique du cœur. Il n’y a pas assez de femme en politique. Pourtant un peu de douceur dans ce monde de brutes ne fait pas de mal. Nous les femmes nous avons su renoncer au fantasme de la toute-puissance".

Philippe Meunier - plus mesuré - venu en plus que voisin (la réforme de 2010 a pris un morceau de la ville de Saint Priest qui était dans sa circonscription pour le mettre dans  la 14e) souligne lui aussi le succès de ce premier meeting : "Je n’ai pas vu souvent une pareille assistance  et une pareille ferveur. Les gens ont envie de changement, et ils sont heureux d’être ensemble pour se le dire".

 

Quelle suite à ce début ? Mustapha Ghouila, militant de longue date et président de l’association Ville et banlieue, est très optimiste. "Mon réseau est à Venissieux. On va se défoncer pour la candidature de Doriane. On fera du porte à porte, le dimanche on fera le marché du centre-ville…".

Dès cette semaine ? "On va peut-être attendre encore un peu".

 

@lemediapol



Tags : legislatives 2017 | corsale |

Commentaires 1

Déposé le 16/02/2017 à 17h11  
Par visiteur Citer

"c’est un vrai socialiste : pour lui l’efficacité de l’Education Nationale se mesure au nombre d’enseignants"

C'est vrai que de diminuer le nombre d'enseignants signe les vrais élus de droite.

Et c'est vrai que de former les pauvres n'a jamais été une priorité de la droite.

A force d'enfoncer des portes ouvertes, on va bien rigoler dans cette campagne...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.