Fermeture de La Sarra : la droite lyonnaise monte au créneau

Fermeture de La Sarra : la droite lyonnaise monte au créneau
Gérard Collomb lors de la visite d'une résidence pour personnes âgées - LyonMag

En apprenant que la résidence pour seniors de La Sarra dans le 5e arrondissement de Lyon allait fermer, les Républicains se sont étranglés.

Stéphane Guilland, patron des Républicains au conseil municipal, a écrit à Françoise Rivoire, adjointe chargée des Personnes Agées pour lui signifier que cette destruction programmée de La Sarra pour ériger à la place un EHPAD n'était pas prévue dans les promesses de campagne de Gérard Collomb et de son maire du 5e arrondissement, Thomas Rudigoz.

"Compte tenu de ces évolutions successives dans votre politique à l'égard des personnes âgées, nous vous demandons de nous communiquer votre programme précis en matière d'EHPA et d'EHPAD et l'ensemble des mesures d'accompagnement que vous prévoyez s'il devait y avoir de nouvelles fermetures ou transferts d'établissement", écrit Stéphane Guilland.

Un dossier repris également par Anne Lorne, candidate LR dans la 1ère circonscription du Rhône pour les élections législatives 2017. "Il est fondamental que les personnes âgées non dépendantes puissent continuer à vivre dans notre arrondissement avec leurs habitudes, leur environnement et leurs voisins. Ces personnes âgées sont désemparées et sont en colère du peu de considération que la mairie de Lyon fait de leur cas", s'insurge la conseillère régionale.

13 commentaires
Laisser un commentaire


avatar
Groupe LR-EPL le 22/02/2017 à 16:23
lauremelodye a écrit le 22/02/2017 à 13h16

Bel effet d'opportunisme de la droite, qui n'a guère mobilisé lorsque cette décision a été évoquée au conseil municipal pour approbation, un Maire n'étant pas non plus un dictateur ayant plein pouvoirs

Désolé de vous contredire mais cette décision n'a jamais fait l'objet d'une délibération en conseil municipal.
Difficile de voter contre quelque chose qui n'existe pas.
C'est ainsi qu'en juillet 2015 lors des fermetures des résidences Viricel (6e) et Nérard (9e), c'est au détour d'une délibération relative à des subventions pour des associations intervenant dans le domaine des personnes âgées que nous avions pu évoquer ce problème (http://ensemblepourlyon.fr/fermeture-des-maisons-de-retraite/).

Signaler Répondre

avatar
lauremelodye le 22/02/2017 à 13:16

Bel effet d'opportunisme de la droite, qui n'a guère mobilisé lorsque cette décision a été évoquée au conseil municipal pour approbation, un Maire n'étant pas non plus un dictateur ayant plein pouvoirs

Signaler Répondre

avatar
oui c'est vrai le 22/02/2017 à 11:22
INADMISSIBLE a écrit le 22/02/2017 à 10h29

C'est tellement plus valorisant pour le COLON baron d'aller (la seule fois) au SENAT pour voter des lois en faveur de ses copains, plutôt que de s'occuper du réel social de sa ville,

ou d'aller se balader avec famille comme chaque année en asie ou loin ailleurs sur le dos des contribuables pour soi disant aller vendre ses feux d'artifice

cet homme n'a aucun sens de l'intérêt général, il soumet sous sbires à le suivre en disant, c'est où tu fais ce que je te dis (comme l'adhésion à Macron) ou bien tu n'existes plus et tu n'as plus de ronds points pour ta ville

magnifiquement bien décrit ce que vivent les lyonnais, qui sont rendus inconscients par la fumée d'intox du baron

Signaler Répondre

avatar
Iscyros le 22/02/2017 à 10:57
ly38 a écrit le 22/02/2017 à 10h46

Quand on néglige ses proches, au diable les discours ou les justifications.

Au diable les réflexions automatiques... Quand on aspire à aider les autres on ne peut pas négliger ses proches tout comme on ne peut pas opposer les différentes aides qu'on est en mesure d'apporter aux autres. C'est d'une exigence et d'une importance telle que la question ne devrait même pas se poser !

Signaler Répondre

avatar
ly38 le 22/02/2017 à 10:46
Iscyros a écrit le 22/02/2017 à 10h20

Quand on aspire à aider les autres pour de vrai, on est prêt à le faire sans distinction et sans arrière pensée d'intérêt personnel ou collectif. Si on est pas prêt à aider les clandestins-migrants on ne sera pas nonplus prêt à aider les personnes agées.

Au contraire, la négligence des personnes âgées est imputable au même égocentrisme et au même individualisme qui voudrait chasser les migrants. Le vieillissement comme la mort sont volontairement cachés et éloigné du quotidien car ils demandent de faire face à des réalités qu'on veut fuir, par le divertissement, la recherche des plaisirs, la prospérité, la sublimation du moi, l'illusion d'une vie facile.

Or, on n'emporte rien de plus dans la tombe qu'on soit jeune, vieux, migrant, pauvre ou riche, pas même des frontières !

Tout ce dont nous avons besoin pour évoluer humainement demande d'abord de sacrifier ce moi étroit qui se sent sans arrêt menacé, capricieux, insatisfait de ce qu'il a pour donner lieu à des comportements nouveaux.

Quand on néglige ses proches, au diable les discours ou les justifications.

Signaler Répondre

avatar
J.Lastur le 22/02/2017 à 10:44
Iscyros a écrit le 22/02/2017 à 10h20

Quand on aspire à aider les autres pour de vrai, on est prêt à le faire sans distinction et sans arrière pensée d'intérêt personnel ou collectif. Si on est pas prêt à aider les clandestins-migrants on ne sera pas nonplus prêt à aider les personnes agées.

Au contraire, la négligence des personnes âgées est imputable au même égocentrisme et au même individualisme qui voudrait chasser les migrants. Le vieillissement comme la mort sont volontairement cachés et éloigné du quotidien car ils demandent de faire face à des réalités qu'on veut fuir, par le divertissement, la recherche des plaisirs, la prospérité, la sublimation du moi, l'illusion d'une vie facile.

Or, on n'emporte rien de plus dans la tombe qu'on soit jeune, vieux, migrant, pauvre ou riche, pas même des frontières !

Tout ce dont nous avons besoin pour évoluer humainement demande d'abord de sacrifier ce moi étroit qui se sent sans arrêt menacé, capricieux, insatisfait de ce qu'il a pour donner lieu à des comportements nouveaux.

Bravo, entièrement d'accord.

Signaler Répondre

avatar
INADMISSIBLE le 22/02/2017 à 10:29

C'est tellement plus valorisant pour le COLON baron d'aller (la seule fois) au SENAT pour voter des lois en faveur de ses copains, plutôt que de s'occuper du réel social de sa ville,

ou d'aller se balader avec famille comme chaque année en asie ou loin ailleurs sur le dos des contribuables pour soi disant aller vendre ses feux d'artifice

cet homme n'a aucun sens de l'intérêt général, il soumet sous sbires à le suivre en disant, c'est où tu fais ce que je te dis (comme l'adhésion à Macron) ou bien tu n'existes plus et tu n'as plus de ronds points pour ta ville

Signaler Répondre

avatar
Iscyros le 22/02/2017 à 10:20
ly38 a écrit le 22/02/2017 à 09h09

Aller visiter les EHPA et EHPAD et vous comprendrez que bien des français jugent inacceptable qu'on néglige à ce point nos vieux et qu'on se mobilise autant pour les clandestins-migrants...
Les assoss de bien-pensants font beaucoup de mal. Comment ces gens là traitent leurs anciens, leur famille... ?

Quand on aspire à aider les autres pour de vrai, on est prêt à le faire sans distinction et sans arrière pensée d'intérêt personnel ou collectif. Si on est pas prêt à aider les clandestins-migrants on ne sera pas nonplus prêt à aider les personnes agées.

Au contraire, la négligence des personnes âgées est imputable au même égocentrisme et au même individualisme qui voudrait chasser les migrants. Le vieillissement comme la mort sont volontairement cachés et éloigné du quotidien car ils demandent de faire face à des réalités qu'on veut fuir, par le divertissement, la recherche des plaisirs, la prospérité, la sublimation du moi, l'illusion d'une vie facile.

Or, on n'emporte rien de plus dans la tombe qu'on soit jeune, vieux, migrant, pauvre ou riche, pas même des frontières !

Tout ce dont nous avons besoin pour évoluer humainement demande d'abord de sacrifier ce moi étroit qui se sent sans arrêt menacé, capricieux, insatisfait de ce qu'il a pour donner lieu à des comportements nouveaux.

Signaler Répondre

avatar
al le 22/02/2017 à 09:19

oui j'en vien de visite ma maman ce n'est pas exagerer d'appeller ca le "mourroir"

Signaler Répondre

avatar
Stéphanie de Lyon8 le 22/02/2017 à 09:16

entre Lorne et Guilland, Gégé est tranquille jusqu'en 2040 au moins

Signaler Répondre

avatar
ly38 le 22/02/2017 à 09:09

Aller visiter les EHPA et EHPAD et vous comprendrez que bien des français jugent inacceptable qu'on néglige à ce point nos vieux et qu'on se mobilise autant pour les clandestins-migrants...
Les assoss de bien-pensants font beaucoup de mal. Comment ces gens là traitent leurs anciens, leur famille... ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.