Rhône : condamné à de la prison pour ne pas avoir respecté son assignation à résidence

Rhône : condamné à de la prison pour ne pas avoir respecté son assignation à résidence
Photo d'illustration - LyonMag

Le Caladois, âgé de 32 ans, n’avait pas respecté son assignation à résidence.

Cet habitant de Villefranche, assigné à résidence dans le cadre de l’Etat d’urgence, il devait aller pointe au commissariat de la ville tous les matins et tous les soirs. Mais ce mercredi matin, à 6h30, la police a eu beau attendre l’individu, l’homme n’est jamais arrivé.

Ce père de famille né en Turquie était en fait à son travail, sur un chantier de Genas. Le procureur de la République a donc décidé d’envoyer des hommes de la BAC pour interpeller l’homme.

Il a ensuite été envoyé directement devant le tribunal correctionnel pour une comparution immédiate. L’homme a exprimé ses regrets et s’est justifié sur son absence en expliquant que son métier de maçon était fatigant et qu’il a du mal à se lever.

Le tribunal a finalement condamné l’homme à 6 mois de prison dont 4 avec sursis ainsi qu’une amende de 600 euros.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mizou le 02/03/2017 à 16:01

Povre ptit bonhomme....toujours fatigué, toujours une bonne excuse, menteur comme un arracheur de dents...
Des chances pour la France quoi....

Signaler Répondre

avatar
Caladois le 02/03/2017 à 15:47

Bienvenue à Villefranche, bienvenue au Caladistan!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.