Lyon : interpellé avec de grosses quantités de drogue en tout genre, il avoue les faits

Lyon : interpellé avec de grosses quantités de drogue en tout genre, il avoue les faits

Il était 01h40 lundi, à la gare de Lyon Part-Dieu, lorsqu’un jeune homme âgé de 16 ans, avec en sa possession des stupéfiants, est interpellé par les policiers.

Originaire de Paray-Le-Monial (71), l’individu a été arrêté avec 25 grammes de cocaïne, 115 cachets d’ecstasy, un buvard de LSD, 2 grammes d’herbe de cannabis, 1 gramme de résine de cannabis et plus de 500 euros sur lui.


L’adolescent avait très vite avoué que tous ces stupéfiants lui appartenaient et qu’il avait l’intention de les vendre lors de festivals. Il sera présenté au parquet de Mâcon.

Tags :

drogues

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Benoui2 le 27/04/2017 à 22:32
poussière a écrit le 27/04/2017 à 19h31

Vous avez encore raison , mais a coté de la plaque! Persistez dans votre absurdité, sans sortir de vos préjugés, vous ne lisez pas les textes et vous vous cantonnez seulement à remettre en cause mes propos

Je vous synthetise l article, puisque vous avez du mal:
- mineur de 16 ans
- originaire du 71
- interpellé a 1.40 du matin en gare de part dieur
- en possession d une grosse quantite de stupefiant

... Je ne sais pas de quelle certitude vous parlez.... Si ce n est celle qui me fait dire qu un mineur est sous la responsabilite de ses parents.... Et que des parents qui laissent leur enfant tard dans la nuit a plusieurs kilometres de chez eux pour se procurrer des stups.... Ca n est pas tres serieux...
Vous ne pensez pas!?

Signaler Répondre

avatar
poussière le 27/04/2017 à 19:31
Benoui2 a écrit le 27/04/2017 à 17h56

??????
vous n avouez pas que vous avez écrit une bêtise... c est tout!

c est vous qui opposé dans votre message les villes et les campagnes

c est vous qui déresponsabilisé les parents

je vous laisse a vos commentaires flous et inappropriés


bien a vous

Vous avez encore raison , mais a coté de la plaque! Persistez dans votre absurdité, sans sortir de vos préjugés, vous ne lisez pas les textes et vous vous cantonnez seulement à remettre en cause mes propos

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 27/04/2017 à 17:56
poussière a écrit le 27/04/2017 à 17h30

installez vous bien dans vos propos, vous avez raison , les spécialistes sont des rigolos comme la justice selon vous alors ....brut de fonderie, avec votre incapacité à sortir de vos emblématiques préjugés, je vous laisse pleurer les faits divers et ancrer votre détermination démagogique et négative pour vous élever à coté de la réalité!

??????
vous n avouez pas que vous avez écrit une bêtise... c est tout!

c est vous qui opposé dans votre message les villes et les campagnes

c est vous qui déresponsabilisé les parents

je vous laisse a vos commentaires flous et inappropriés


bien a vous

Signaler Répondre

avatar
poussière le 27/04/2017 à 17:30
Benoui2 a écrit le 27/04/2017 à 16h00

je ne vois pas en quoi ça a voir avec ce que je dis... mais bon...
si c est pour parler du niveau social... pas de problème, relisez mes commentaires sur les dealer riches d'un lycée usé de Lyon
opposé urbain et "campagnard"... je n ai jamais fait cela, c est vous qui partez tout seul dans cette direction

je suis désolé de vous dire, que t en qu un individus n'est pas majeur, il est sous la responsabilité de ses parents... qu il habite en plein milieu d un grand centre urbaine, de la campagne ou de Mars!!

être parent c est aussi une responsabilité.. et beaucoup semble l oublier!
(et plus largement pour tous les cours de métier qui se réclament de la jeunesse: prof, éducateur, moniteur, ...)

le piège de la fumette dont vous parlez... c est une blague, non? ça se voit quand un gamin fume, non? ... ma mère m a démasqué un jour... je n ai plus jamais recommencé!... et ne me parlez pas des autres drogues, tout aussi visible... avec des pupilles dilatées, le nez qui saignent, les dents qui serrent, les réactions cutanées étranges....

quand on a la prétention d élever un enfant par amour, on se préoccupe de lui, on l observe, on dialogue.... on ne fait pas mine de découvrir ses dérives une fois les événements découvert par d autres!

installez vous bien dans vos propos, vous avez raison , les spécialistes sont des rigolos comme la justice selon vous alors ....brut de fonderie, avec votre incapacité à sortir de vos emblématiques préjugés, je vous laisse pleurer les faits divers et ancrer votre détermination démagogique et négative pour vous élever à coté de la réalité!

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 27/04/2017 à 16:00
poussière a écrit le 27/04/2017 à 15h14

Oui, vous êtes un peu obnubilé par votre milieu urbain , sachez que dans un petit village a 60 km de Lyon , il y a 6/7 ans une opération antidrogue a démantelé un réseau de vente ...a la surprise générale des habitants et des familles 76 jeunes du village de tout niveau social étaient arrêtes pour utilisation et revente de produits illicites . Personne n avait repéré ce phénomène! si ce n'est quelques cas individuels...alors la responsabilité des parents n'interdira jamais que tel acte survienne! quant aux dealers ,ils s autorisaient 150km pour écouler leur marchandise et tenir sous la terreur ces jeunes qui ne pouvaient pas rembourser sans revendre .un cercle infernal déjoué par les services anti drogue et qui a assaini depuis une génération de jeunes pris involontairement au départ au piège de la fumette...

je ne vois pas en quoi ça a voir avec ce que je dis... mais bon...
si c est pour parler du niveau social... pas de problème, relisez mes commentaires sur les dealer riches d'un lycée usé de Lyon
opposé urbain et "campagnard"... je n ai jamais fait cela, c est vous qui partez tout seul dans cette direction

je suis désolé de vous dire, que t en qu un individus n'est pas majeur, il est sous la responsabilité de ses parents... qu il habite en plein milieu d un grand centre urbaine, de la campagne ou de Mars!!

être parent c est aussi une responsabilité.. et beaucoup semble l oublier!
(et plus largement pour tous les cours de métier qui se réclament de la jeunesse: prof, éducateur, moniteur, ...)

le piège de la fumette dont vous parlez... c est une blague, non? ça se voit quand un gamin fume, non? ... ma mère m a démasqué un jour... je n ai plus jamais recommencé!... et ne me parlez pas des autres drogues, tout aussi visible... avec des pupilles dilatées, le nez qui saignent, les dents qui serrent, les réactions cutanées étranges....

quand on a la prétention d élever un enfant par amour, on se préoccupe de lui, on l observe, on dialogue.... on ne fait pas mine de découvrir ses dérives une fois les événements découvert par d autres!

Signaler Répondre

avatar
poussière le 27/04/2017 à 15:14
Benoui2 a écrit le 27/04/2017 à 14h42

ni vous, ni moi ne connaissons le contexte de la toxicomanie ou non de cet ado.

Par contre, le bon sens veut que
si les parents s intéressaient un peu a leurs enfants, peut être qu ils se rendraient compte des dérives de leurs gamins!
a 16ans, il est encore mineur, donc sous la responsabilité de ses parents.. majeurs!
le 71 ce n est pas la porte a coté!

Oui, vous êtes un peu obnubilé par votre milieu urbain , sachez que dans un petit village a 60 km de Lyon , il y a 6/7 ans une opération antidrogue a démantelé un réseau de vente ...a la surprise générale des habitants et des familles 76 jeunes du village de tout niveau social étaient arrêtes pour utilisation et revente de produits illicites . Personne n avait repéré ce phénomène! si ce n'est quelques cas individuels...alors la responsabilité des parents n'interdira jamais que tel acte survienne! quant aux dealers ,ils s autorisaient 150km pour écouler leur marchandise et tenir sous la terreur ces jeunes qui ne pouvaient pas rembourser sans revendre .un cercle infernal déjoué par les services anti drogue et qui a assaini depuis une génération de jeunes pris involontairement au départ au piège de la fumette...

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 27/04/2017 à 14:42
poussière a écrit le 27/04/2017 à 11h45

les parents!! certainement pas au courant, à 16 ans , il a certainement été pris au piège de la revente pour consommer et ce cercle devient infernal !! sachant que si il n assume pas la revente , cela peut devenir dangereux pour lui..avec cette arrestation,.une filière risque d'être mise à jour

ni vous, ni moi ne connaissons le contexte de la toxicomanie ou non de cet ado.

Par contre, le bon sens veut que
si les parents s intéressaient un peu a leurs enfants, peut être qu ils se rendraient compte des dérives de leurs gamins!
a 16ans, il est encore mineur, donc sous la responsabilité de ses parents.. majeurs!
le 71 ce n est pas la porte a coté!

Signaler Répondre

avatar
poussière le 27/04/2017 à 11:45
Benoui2 a écrit le 27/04/2017 à 09h51

et les parents?

les parents!! certainement pas au courant, à 16 ans , il a certainement été pris au piège de la revente pour consommer et ce cercle devient infernal !! sachant que si il n assume pas la revente , cela peut devenir dangereux pour lui..avec cette arrestation,.une filière risque d'être mise à jour

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 27/04/2017 à 09:51

et les parents?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 26/04/2017 à 19:49
L'argent sale ne connaît pas la crise. a écrit le 26/04/2017 à 17h50

De l'argent sale blanchis par les banques qui leur font un pont d'or . Mais ,cà c'est un monde .

Pas besoin des "vilaines banques" pour blanchir de l'argent sale.
Un simple magasin peut suffire.
Vive le commerce ! :o)

Signaler Répondre

avatar
L'argent sale ne connaît pas la crise. le 26/04/2017 à 17:50

De l'argent sale blanchis par les banques qui leur font un pont d'or . Mais ,cà c'est un monde .

Signaler Répondre

avatar
Macronrine le 26/04/2017 à 16:46

il serait interessant de savoir si cette interpelation est purement fortuite (coup de bol) ou si les forces de l'ordre avaient des infos pour etre au bon endroit au bon moment. Car cela voudrait dire qu'il y a une vraie efficacité de ces conditions.

Signaler Répondre

avatar
normal le 26/04/2017 à 15:13

Que on lui coupe un doigt il va vite dire qui est son fournisseur

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.