Incidents lors de Bastia-OL : des peines allant jusqu’à 4 mois de prison ferme prononcées par la justice

Incidents lors de Bastia-OL : des peines allant jusqu’à 4 mois de prison ferme prononcées par la justice
Anthony Lopes, pris à partie lors de la rencontre Bastia-OL - DR

Des peines allant jusqu’à 4 mois de prison ferme ont été prononcées mardi soir par le tribunal correctionnel de Bastia.

16 personnes étaient jugées pour envahissement de terrain, avec ou sans violences survenu le 16 avril dernier lors de la rencontre Bastia – Lyon.
Anthony Agostini, directeur des services généraux du SC Bastia, qui s’était embrouillé avec Anthony Lopes, a lui été condamné à une amende de 750 euros.
Des peines allant jusqu’à quatre mois de prison ferme, 1 000 euros d’amende et 2 ans d’interdiction de stade ont été prononcées à l’encontre des 15 autres individus.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.