Législatives : Kotarac (FI) laisse les candidats qualifiés tenter de convaincre ses électeurs

Législatives : Kotarac (FI) laisse les candidats qualifiés tenter de convaincre ses électeurs
Andrea Kotarac - LyonMag

Si Lyon a plutôt réussi à la France Insoumise à l’occasion du premier tour des élections législatives avec deux candidats qualifiés, le reste du Rhône s’est montré moins clément.

Dans les 7e et 13e circonscriptions, Andrea Kotarac et Roland Pacaud sont arrivés respectivement 3e et 4e. Dans un communiqué commun, les deux insoumis expliquent ne pas vouloir donner de consigne de vote face à des seconds tours opposant la République en Marche aux Républicains.
"En revanche, les candidats qualifiés sont libres d’aller convaincre nos électeurs. S’ils souhaitent les convaincre, ils pourront garantir clairement à nos électeurs, notamment, le refus de voter les ordonnances à Emmanuel Macron qui vont détruire nos acquis sociaux et le code du travail ou encore éviter la hausse de la CSG qui va pénaliser nos Anciens et nos retraités", écrivent-ils.

Une invitation que n’a pas manqué de saisir Alexandre Vincendet. Le candidat LR qualifié dans la 7e circonscription a regretté de ne pas avoir fait face à Andrea Kotarac au second tour et s’est dit être le mieux placé pour récupérer le vote des électeurs de la France Insoumise.

"J’invite (…) ses électeurs à bien lire ma profession de foi ainsi que celle de ma concurrente: il se trouve que c'est exactement ce que je propose. Comme quoi, parfois, la politique est plus affaire de bon sens que de sectarisme. La défense des classes moyennes et populaires n'est pas le monopole de la gauche. Localement, j'ai prouvé que je pouvais le faire", clame le maire de Rillieux-la-Pape, opposé dans la 7e circo à Anissa Khedher (LREM).

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.