Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Georges Képénékian - LyonMag

Qui est docteur Képénékian, mister Képé, le nouveau maire de Lyon ?

Georges Képénékian - LyonMag

Quand il est devenu 1er adjoint de Gérard Collomb en 2014 après la victoire aux municipales, Georges Képénékian ne se voyait pas devenir maire de Lyon un jour.

A l'époque, personne n'imaginait Gérard Collomb devenir ministre, son cumul des mandats était également protégé par le statut de la Métropole qu'il avait façonné. A part un souci de santé du maire qui aurait conduit à un intérim de Képé, son surnom, puis à l'avènement en avance de David Kimelfeld, rien ne prédestinait l'ancien chirurgien-urologue de Saint-Joseph Saint-Luc à enfiler l'écharpe de premier magistrat lyonnais.

 

Et pourtant, ce lundi, Georges Képénékian, 68 ans, va devenir le 35e maire de Lyon. Il a été choisi par Gérard Collomb en personne pour lui succéder jusqu'en 2020. Et même si c'est lui proposera à l'issue de sa probable élection une liste d'adjoints, ces derniers ont été soufflés (imposés) par l'ancien édile omniprésent.

 

C'est d'ailleurs pour ce caractère docile que Gérard Collomb a préféré faire confiance à Georges Képénékian et David Kimelfeld. Et qu'il s'est "débarrassé" de Nathalie Perrin-Gilbert, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Braillard, ses anciens protégés trop ambitieux.

Car le nouveau maire de Lyon ne sera pas le vrai patron. Quoi qu'il en dise. D'ailleurs, il se garde bien de le dire.

De quoi nourrir les critiques de l'opposition qui n'oublieront pas de voir la main de Collomb derrière les actions de Képénékian.

 

Mais réduire Képé à un rôle de simple marionnette serait malhonnête. Cultivé et très impliqué dans la culture depuis de nombreuses années, il maîtrise ses dossiers, s'investit et n'hésite pas à trancher dans le vif comme dans les cas Guignol et musée des Tissus. Il a également, de par ses origines, un attachement vif pour la culture et la mémoire arménienne.

 

Georges Képénékian est un homme aux multiples visages. Certains vous dresseront le portrait d'un homme affable, à l'humour développé, volontiers tactile et adepte du tutoiement. D'autres, dont de nombreux élus de la majorité, le craignent, le considèrent comme un être lunatique voire lunaire, capable de pousser des gueulantes et de s'éclipser dans la seconde qui suit.

 

Ça vous rappelle quelqu'un ?



Tags : Kepenekian | maire |

Commentaires 7

Déposé le 22/07/2017 à 16h23  
Par jhon6901 Citer

je ne savais pas que c’était le grand orient qui dirigeait la vie de la cité lyonnaise , car je pensais à tord que les sectes ne devaient pas se présenter en politique ! comment considérer les francs maçons en dehors d'une secte ; dangereuse ou pas, nous ne le savons... ! là aussi il y aurait bien besoin d'une réforme des meurs politiques ! à moins que la franc maçonnerie ne soit pas considérée comme secte .

Déposé le 19/07/2017 à 22h18  
Par Complotiste Citer

Lyon Mag oublie de dire que le nouveau maire est membre du Grand Orient de France depuis des decennies et a meme ete a la tete de la loge lyonnaise...

Pigé Déposé le 17/07/2017 à 20h43  
Par Pigé Citer

La révolution reste à faire.

Déposé le 17/07/2017 à 17h28   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par il doit avoir du flair gege Citer

Alf vous connaissez ?

Post monétaire Déposé le 17/07/2017 à 15h34  
Par Post monétaire Citer

C'est signé qui cet article ? :)

Déposé le 17/07/2017 à 15h25  
Par Ledann Citer

Eh bien.... vivement les prochaines élections que l'on puisse choisir et changer un peu.....

Déposé le 17/07/2017 à 10h28  
Par Gégé obs Citer

Gégénékian...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.