Le réacteur numéro 5 de la centrale nucléaire du Bugey a redémarré

Le réacteur numéro 5 de la centrale nucléaire du Bugey a redémarré
La centrale nucléaire du Bugey - LyonMag

Arrêté depuis près de deux pour d'important travaux, le réacteur numéro 5 de la centrale nucléaire du Bugey, dans l'Ain, a été relancé ce dimanche.

Il était à l'arrêt depuis le 27 août 2015. Mais ce dimanche, le réacteur numéro 5 de la centrale nucléaire du Bugey a repris du service. Il avait été mis à l'arrêt pour réparer son enceinte de confinement, qui avait révélé un taux élevé de fuite lors d'une visite de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en 2011.

Ce dimanche, cette unité de production a donc repris du service, ce qui porte à quatre le nombre de réacteurs actifs sur le site du Bugey. Un autre étant en cours de démantèlement.

Toutefois, le réacteur ne devrait retrouver sa pleine puissance (880 MW) qu'à partir du 30 juillet, indique RTE. Sa remise en marche se fait donc de manière progressive d'ici là.

Pour rappel, le 19 juin dernier, un incendie s'était déclaré sur la toiture de cette tranche numéro 5. Dix jours plus tard, c'était au tour du réacteur numéro 2 de connaitre un incident, avec un dysfonctionnement d'une vanne qui avait conduit l'ASN à activer son centre d'urgence.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 30/07/2017 à 10:53
Réaliste a écrit le 25/07/2017 à 08h45

On parle de production de masse. Pas d'alimenter les besoins énergétique de 3 écolos dans le Périgord...

Une production de masse, pour alimenter quoi ? Vos radiateurs électriques alors qu'on pourrait être déjà aux normes passives, mais que les lobbys du bâtiments et des producteurs d'énergie ne veulent pas en entendre parler parce que cela ferait fondre leur chiffre d'affaires ?

Signaler Répondre

avatar
Réaliste le 25/07/2017 à 08:45
Post monétaire a écrit le 24/07/2017 à 16h45

Non non, pas besoin de nucléaire pour alimenter l'ordi :

http://www.enercoop.fr

Il n'y a que les rétrogrades pro nucléaire pour faire des déchets de 30 000 ans ingérables, mis sur le dos des générations à venir, parce qu'ils auront voulu se chauffer à l'électrique...
:o)

On parle de production de masse. Pas d'alimenter les besoins énergétique de 3 écolos dans le Périgord...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/07/2017 à 16:45
Réaliste a écrit le 24/07/2017 à 16h25

C'est toujours les mêmes rétrogrades qui viennent pleurer dés que l'on parle de nucléaire...

Il faut bien ça pour alimenter l'ordinateur qui leur permet de s'en plaindre !

Non non, pas besoin de nucléaire pour alimenter l'ordi :

http://www.enercoop.fr

Il n'y a que les rétrogrades pro nucléaire pour faire des déchets de 30 000 ans ingérables, mis sur le dos des générations à venir, parce qu'ils auront voulu se chauffer à l'électrique...
:o)

Signaler Répondre

avatar
Réaliste le 24/07/2017 à 16:25

C'est toujours les mêmes rétrogrades qui viennent pleurer dés que l'on parle de nucléaire...

Il faut bien ça pour alimenter l'ordinateur qui leur permet de s'en plaindre !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/07/2017 à 16:15

" tout va très bien, madame la marquise, tout va très bien, tout va très bien ! "
:o)

les pastilles d'iodes sont accessibles où à Lyon ? et dans les communes autour de Lyon ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.