Michel Mercier (Modem) épinglé pour avoir employé l'une de ses filles en tant qu'assistante parlementaire

Michel Mercier (Modem) épinglé pour avoir employé l'une de ses filles en tant qu'assistante parlementaire
Michel Mercier - LyonMag

Selon le Canard Enchaîné, le sénateur centriste du Rhône Michel Mercier, sur le point de rentrer au Conseil constitutionnel, aurait eu recours à des emplois familiaux.

C'est une révélation qui pourrait bien déranger l'ancien Garde des Sceaux. Sur le point de venir remplacer Nicole Belloubet au Conseil constitutionnel, Michel Mercier aurait employé ses filles en tant qu'assistantes parlementaires. Rien d'illégale (pour le moment) sur le principe, mais c'est quand l'un des postes est supposé fictif que les ennuis commencent.

D'après l'édition du Canard Enchaîne à paraitre ce mercredi, Michel Mercier aurait employé ses filles Véronique entre 2003 et 2012 et Delphine entre 2012 et 2014. Et c'est sur l'emploi de la seconde que ça coince. L'hebdomadaire satirique avance que Delphine, supposément employée par son père, habitait Londres à ce moment alors que la demande de contrat, consultée par Le Canard, fait mention de Paris comme ville de résidence. Autre détail intriguant, le CV de la fille de Michel Mercier indique qu'elle occupait un poste de responsable de collections d'ethnographie à l'University College de Londres. Une situation qui rend effectivement compliquée la fonction d'assistante parlementaire.

Selon les informations que Le Canard s'est procurées, Delphine Mercier était par ailleurs loin d'avoir un profil d'assistante parlementaire, étant considérée comme une "spécialiste reconnue des répliques textiles de Thomas Becket conservées en France et en Belgique". Une situation plus que troublante et qui remet sur le devant de la scène la question des emplois fictifs. D'autant que le salaire versé à Delphine Mercier pour sa mission d'assistante parlementaire, lui, était bien réel. La fille du sénateur rhodanien aurait touché 2 000 euros bruts mensuels pour le poste.

Contacté par Le Canard Enchaîné, Michel Mercier a tenté de se justifier. Il a assuré à nos confrères que sa fille Delphine le conseillait "dans [ses] fonctions à la commission de la Culture qu'[il] venait d'intégrer." Sauf que l'hebdomadaire est en mesure de détruire cette défense. Michel Mercier n'aurait en effet été membre de ladite commission que de 2008 à 2009, soit trois ans avant la prise de fonction de sa fille. L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a alors revu sa copie, affirmant que sa fille avait été embauchée pour travailler sur les dossiers culturels locaux et non plus à la commission parlementaire.

Quant à elle, Delphine Mercier a assuré avoir occupé le poste, avançant qu'elle n'était à Londres que de manière épisodique. Selon cette dernière, la réalité de son emploi ne fait évidemment aucun doute.

En plein débat sur la moralisation de la vie publique, cette révélation en est assurément une qui fait tache. La candidature de Michel Mercier pour rejoindre les "sages" de la République doit par ailleurs être étudiée ce mercredi par la commission des Lois.

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
macron le 03/08/2017 à 17:56

Je vais devoir le reMercier ce Merdier ...

Signaler Répondre

avatar
Didine le 03/08/2017 à 17:37

On prends les memes et on recommence. TOUS ses politiques me font gerber comme des millions de compatriotes. Nous sommes les abstentionnistes et comme tout est joué d'avance avec un système verrouillé nous nous fouttont du sort de ce pays de fous . La faillite frappe à la porte,attendez vous à l'accueillir bientôt. La consommation c'est finit.

Signaler Répondre

avatar
une machonnerie pas bien franche le 03/08/2017 à 17:05
rigolo a écrit le 03/08/2017 à 15h48

pourquoi continuer a rabâcher cela, les emplois étaient autorisés jusqu’à présent , seul l'emploi fictif est interdit .repassez tous les parlementaires des trente dernières années, ils seront tous épinglés...

pourquoi minorer les faits ^pour lesquels vous manifestez une certaine complaisance (presque coupable)

Que la haute conscience de ce monsieur ne l'ai pas guidé sur plus de clairvoyance dans la normalité des choses, est le premier sujet,
le deuxième est que ces emplois étaient réellement fictifs, et qu'il est le seul à dire le contraire pour l'instant - Le connaissant il a dû faire tout ce qu'il faut pour faire taper rapidos des documents fictifs tentant de prouver l'injustifiable ...

Moi je respecte les gens dès qu'ils démontrent être respectables, et pas du tout ce genre de profiteurs ... à vie sur le dos de ses concitoyens

Pourquoi pour le cas FILLON, c'était fissa une enquête préliminaire dès le lendemain de la publication sur le canard, et là même révélation et le lendemain on le propulse à la haute instance de justice de l'Etat

Je pense que certains contribuables ne vont pas rester immobiles, même si le parquet ne bouge pas de lui même --- mais ce franc maçon est protégé, vous l'aurez compris

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 03/08/2017 à 17:03
rigolo a écrit le 03/08/2017 à 15h48

pourquoi continuer a rabâcher cela, les emplois étaient autorisés jusqu’à présent , seul l'emploi fictif est interdit .repassez tous les parlementaires des trente dernières années, ils seront tous épinglés...

Ben wouiii, donc laissons faire et ayons encore et toujours des gens qui ont fait ce genre d'actions à la tête des institutions ! :o)


Allez, vivement la démocratie directe réelle.

Signaler Répondre

avatar
rigolo le 03/08/2017 à 15:48
mdrr a écrit le 03/08/2017 à 09h53

encre un élu modèle

pourquoi continuer a rabâcher cela, les emplois étaient autorisés jusqu’à présent , seul l'emploi fictif est interdit .repassez tous les parlementaires des trente dernières années, ils seront tous épinglés...

Signaler Répondre

avatar
mdrr le 03/08/2017 à 09:53

encre un élu modèle

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 03/08/2017 à 09:44
lol a écrit le 02/08/2017 à 18h21

Ça me fait bien relire tous ces commentaires ... Comme si vous feriez ps la même chose à leur niveau ... Arrêtez !!! Soyez honnêtes !!!

Bien sûr !
Et c'est donc pour cela qu'il faut le rendre illégal et passible de peines assez lourdes pour être dissuasives.
Honnête et pragmatique non ?

Signaler Répondre

avatar
Rectif le 03/08/2017 à 09:05
Ozy Diaw a écrit le 02/08/2017 à 16h53

Vous votez et vous vous plaignez.
Arrêter de voter et ce système ne sera plus légitime.

Mercier n a pas ete elue par la plebe!!!!! Ca se passe entre amis de l "elite"

Signaler Répondre

avatar
dur le 02/08/2017 à 21:35

et une démission !!!!

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 02/08/2017 à 18:53

Tout est fictif chez Mercier y compris ses convictions

Signaler Répondre

avatar
démission le 02/08/2017 à 18:41

Allez Michel,comme les copains, il va falloir rédiger la lettre de démission!!!

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 02/08/2017 à 18:24

Mercier est un incompétent qui a vécu toute sa vie sur le dos des Français se servant avant de servir.

Signaler Répondre

avatar
lol le 02/08/2017 à 18:21

Ça me fait bien relire tous ces commentaires ... Comme si vous feriez ps la même chose à leur niveau ... Arrêtez !!! Soyez honnêtes !!!

Signaler Répondre

avatar
Ozy Diaw le 02/08/2017 à 16:53

Vous votez et vous vous plaignez.
Arrêter de voter et ce système ne sera plus légitime.

Signaler Répondre

avatar
ELSART le 02/08/2017 à 16:20
en voila un qui défend son privilège, c'estindécent ! a écrit le 02/08/2017 à 14h14

Les proches des politiques ont tout à fait le droit de travailler, mais n'ont pas le droit d'être payé pour ne pas travailler ... ou travailler et en plus s'engraisser par la magie des anges sur le dos de leurs concitoyens pour des faux emplois, et ce, organisé par le parlementaire en toute impunité alos qu'il jouissait jusqu'à présent de tas d'avantages exorbitants, comme de se payer des vacances dans l'enveloppe - jamais justifiée jusque là - de l'IRFM indemnité forfaitaire de 6000 euros par mois et non fiscalisée même si non dépensée

Dans tous les cas vous trouverez toujours quelque chose, honnête ou pas !!! Elle est belle la mentalité française !
Toujours regarder chez le voisin !

Signaler Répondre


avatar
circulez! le 02/08/2017 à 15:20

Après avoir cassé la machine centriste à Lyon et dans le Rhône, et s'être prosterné par veulerie aux pieds de Collomb puis de Macron il se permet de lancer au peuple servile un: "circulez, il n'y a rien à voir! ".
Oui, il n'y a rien à voir mais "la République est en marche "

Signaler Répondre

avatar
escroquerie en bande organisée le 02/08/2017 à 14:53

c'est de l'escroquerie démontrée
et en plus, on lui confie d'avoir à juger ses concitoyens à la cour suprême ?

Ses mentors sont donc de la même trempe ?

Signaler Répondre

avatar
Bye le 02/08/2017 à 14:19

Mercier est à la morale, l'honnêteté et l'honneur ce que Franck Ribery est à la philosophie. "Un pour tous, tout pour lui !". Les lyonnais le savent depuis (bien trop) longtemps, les français commencent malheureusement à le découvrir. Macron gagnerait à ne plus avoir ce genre de personne autour de lui.

Signaler Répondre

avatar
en voila un qui défend son privilège, c'estindécent ! le 02/08/2017 à 14:14
ELSART a écrit le 02/08/2017 à 10h56

Les proches de politiques devraient avoir l'interdiction de travailler à vous lire... Lamentable

Les proches des politiques ont tout à fait le droit de travailler, mais n'ont pas le droit d'être payé pour ne pas travailler ... ou travailler et en plus s'engraisser par la magie des anges sur le dos de leurs concitoyens pour des faux emplois, et ce, organisé par le parlementaire en toute impunité alos qu'il jouissait jusqu'à présent de tas d'avantages exorbitants, comme de se payer des vacances dans l'enveloppe - jamais justifiée jusque là - de l'IRFM indemnité forfaitaire de 6000 euros par mois et non fiscalisée même si non dépensée

Signaler Répondre

avatar
DESGUEUX le 02/08/2017 à 13:41

Quand on pense à la galère pour un citoyen lambda pour trouver un quelconque stage pour ses gosses....

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 02/08/2017 à 11:30

Un ripoux comme les autres... Il entre donc au Conseil constitutionnel.

Signaler Répondre

avatar
ELSART le 02/08/2017 à 10:56

Les proches de politiques devraient avoir l'interdiction de travailler à vous lire... Lamentable

Signaler Répondre

avatar
tous pourris le 02/08/2017 à 10:41

Mr Mercier UDI !!! copain de Mr Passi PCF ???lui même pote de Mr Colomb EM Quel bande

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/08/2017 à 10:20
MerciMercier a écrit le 02/08/2017 à 09h34

Sans parler de toutes les casseroles qu'il laisse derrière lui dans le Rhône:
- Musée des Confluences
- RhoneExpress
- Actions CNR
etc

Il faudrait également que le canard s'occupe d'un rapport de la cours des comptes, qui parlait d'une gravière à Anse...
Ce serait rigolo :o)

Signaler Répondre


avatar
MerciMercier le 02/08/2017 à 09:34

Sans parler de toutes les casseroles qu'il laisse derrière lui dans le Rhône:
- Musée des Confluences
- RhoneExpress
- Actions CNR
etc

Signaler Répondre

avatar
Hs le 02/08/2017 à 09:14

C est pas vrai Michel est irréprochable toutefois on a jamais su pourquoi sa voiture avait pris feu à Thisy

Signaler Répondre

avatar
Alban le 02/08/2017 à 09:11

Depuis le temps, je me demandais quand les journalistes lyonnais allaient évoquer ces élus rhodaniens qui ont employé et/ou emploient fictivement des proches.
1 sur 9, c'est déjà un bon début.
Allez courage les journalistes !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.