Affaire Preynat : le cardinal Barbarin convoqué au tribunal ce mardi

Affaire Preynat : le cardinal Barbarin convoqué au tribunal ce mardi
Le cardinal Barbarin - LyonMag

Une audience de consignation est prévue ce mardi, à 14h, devant la 6e chambre du tribunal correctionnel de Lyon, dans le cadre de l’affaire Preynat.

Pour ne pas avoir dénoncé à la justice les agressions pédophiles au sein du diocèse, sont citées à comparaitre le cardinal Barbarin et six autres personnes, dont l’ex-directeur de cabinet du cardinal, Pierre Durieux, la chargée de la cellule d’écoute des victimes de prêtres du diocèse de Lyon, Régine Maire ou encore Luis Ladaria Ferrer, le secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi au Vatican.

Aucun des mis en cause ne devrait être présent lors de cette audience, qui doit fixer la somme dont les plaignants devront s’acquitter si la justice juge leur procédure abusive.

Car l’affaire avait été classée sans suite par le parquet, mais dix victimes du père Preynat ont choisi de mener un nouveau recours. Ces dernières reprochent notamment au cardinal Barbarin de ne pas avoir dénoncé les agissements du père Preynat dès lors qu’il fut informé des faits, et de l’avoir maintenu en fonction, au contact d’enfants, jusqu’en 2015. Un délit passible de trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Le père Preynat, lui, a été mis en examen en 2016, pour des faits de pédophilie sur des scouts de la région lyonnaise, commis jusqu’en 1991.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
XRoussi1 le 19/09/2017 à 16:53
lol a écrit le 19/09/2017 à 15h26

Drôle : Laurent : mon père j'ai pêché, j'ai volé l'argent de mes concitoyens ... mais c'était légal !! Père B and Bar . C'est rien, j'ai fait bien pire... Ouf la morale est sauf!!

Là, vous nous faîtes Loller !
Merci pour vôtre humour, nous le partageons comme un festin.

Signaler Répondre

avatar
Klement69 le 19/09/2017 à 16:49
lol a écrit le 19/09/2017 à 15h26

Drôle : Laurent : mon père j'ai pêché, j'ai volé l'argent de mes concitoyens ... mais c'était légal !! Père B and Bar . C'est rien, j'ai fait bien pire... Ouf la morale est sauf!!

Mdrrrrrr ! MégaLol !
Par contre, on dit 'la morale est sauve'.

Signaler Répondre

avatar
lol le 19/09/2017 à 15:26

Drôle : Laurent : mon père j'ai pêché, j'ai volé l'argent de mes concitoyens ... mais c'était légal !! Père B and Bar . C'est rien, j'ai fait bien pire... Ouf la morale est sauf!!

Signaler Répondre

avatar
Sophie. le 19/09/2017 à 13:03

Dommage qu'il comparesse libre.

Signaler Répondre

avatar
post politique le 19/09/2017 à 11:50

En France, la justice reconnaît le secret de la confession en tant que "secret professionnel", à l'instar du secret médical, par exemple, et punit sa violation, sauf lorsqu'il s'agit de révéler des maltraitances et atteintes sexuelles visant des mineurs. Dans ce cas-là, le prêtre, le médecin, se retrouvent à nouveau soumis à l'obligation de tout citoyen d'alerter la justice.
Par ailleurs, dans un état laïque, la loi religieuse ou canonique n'est pas au-dessus de la loi de la République.
Il ne s'agit pas ici de condamner quiconque mais tout simplement et gravement de se soumettre à la Justice, garante de nos lois.

Signaler Répondre

avatar
vérité le 19/09/2017 à 10:14

peut être un début de vérité dans cette histoire sordide

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.