Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La petite Fiona était âgée de 5 ans - DR

Affaire Fiona : Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf jugés en appel dès ce lundi

La petite Fiona était âgée de 5 ans - DR

Le procès en appel de la mère et du beau-père de la fillette, dont le corps n’a jamais été retrouvé, s’ouvre ce lundi devant les assises de Haute-Loire au Puy-en-Velay.

Ils sont accusés de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. En première instance, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf avaient respectivement écopé de 5 et 20 ans de prison.

 

La mère de Fiona avait été acquittée des faits criminels et condamnée pour des délits, notamment non-assistance à personne en danger et modification d’une scène de crime. La décision avait provoqué la colère des personnes présentes sur place à Riom au moment du premier procès.

 

Il s’agira une nouvelle fois de connaître la vérité sur cette affaire remontant à mai 2013. Cécile Bourgeon avait signalé à la police la disparition de Fiona, sa fille de 5 ans, dans un parc de Clermont-Ferrand. En septembre, le couple avait finalement avoué avoir accidentellement tué la fillette.

 

Incarcérée à la maison d’arrêt de Lyon-Corbas, Cécile Bourgeon a été jugée en état de comparaître par une expertise médicale suite à sa tentative de suicide cet été.

 

Le procès doit durer quinze jours ; le verdict est attendu le vendredi 20 octobre. Le couple risque jusqu’à 30 ans d’emprisonnement.



Tags : fiona | Cécile Bourgeon | Berkane Makhlouf | procès | appel |

Commentaires 7

Déposé le 14/10/2017 à 10h18  
Par Le grand bond en avant Citer

CQFD. a écrit le 13/10/2017 à 19h05

Ah les légendes urbaines qui croient que la prison c'est le club meb.

Quand à priver les détenus de tout si cela permettait de les faire avouer et mieux de les remettre dans le droit chemin ça se saurait depuis longtemps.

Remarque comme tu utilises le conditionnel pour dire que telle méthode ne servirait à rien.

Le fait est que son incarcération actuelle ne la fait pas parler. C'est ça qui ne marche pas.

Quant au club med, c'est juste toi qui en parle, avec beaucoup de mauvaise foi.

Déposé le 13/10/2017 à 19h05  
Par CQFD. Citer

Le grand bond en avant a écrit le 13/10/2017 à 18h40

Conditions d'incarcération trop bonnes, trop de confort.

Donnez lui des épinards matin midi et soir, murez sa fenêtre, pas de télé, pas de téléphone, pas de magazine, pas de contact avec ses voisines, extinction des lumieres a 20h. Elle finira par parler.

Ah les légendes urbaines qui croient que la prison c'est le club meb.

Quand à priver les détenus de tout si cela permettait de les faire avouer et mieux de les remettre dans le droit chemin ça se saurait depuis longtemps.

Déposé le 13/10/2017 à 18h40  
Par Le grand bond en avant Citer

Conditions d'incarcération trop bonnes, trop de confort.

Donnez lui des épinards matin midi et soir, murez sa fenêtre, pas de télé, pas de téléphone, pas de magazine, pas de contact avec ses voisines, extinction des lumieres a 20h. Elle finira par parler.

Déposé le 10/10/2017 à 10h43  
Par Closer Citer

Quand le Qi de poule de la mère rejoint la cruauté du père...

Déposé le 10/10/2017 à 10h20  
Par Roberto Citer

Quand je lis ce type d'article, je deviens pro peine de mort...

C'est peut-être bien la seule solution.

Notre justice est trop laxiste.

Déposé le 09/10/2017 à 17h43   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par anti Citer

La laisser en prison et lui ligaturer les trompes pour être sur qu elle ne fasse plus de mal à un enfant !

Déposé le 09/10/2017 à 14h38  
Par sakura Citer

Pour ma part sa libération ne devrait être effective que si elle dit ou le corps de sa fille, afin que cette petite puce est une sépulture digne et que sa famille puisse en faire le deuil si tant est qu on puisse le faire.
Ensuite, si elle décidait de faire un autre enfant, il faudra le lui retirer de suite.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.