Lyon : déferlement de violence contre les employés d’un hôtel

Lyon : déferlement de violence contre les employés d’un hôtel
Photo d'illustration - LyonMag

L’affaire a débuté ce lundi, vers 13h, dans un hôtel de la rue Vendôme, dans le 6e arrondissement de Lyon.

Un couple a rendu sa chambre dans un mauvais état, une heure après l’horaire convenu. Selon Le Progrès, la tête murale avait notamment été arrachée et une odeur de cigarette était présente dans la pièce. Un employé avait demandé au duo de quitter les lieux, mais la situation avait totalement basculé.

En plus de menaces de mort, des coups de barre de fer et des coups de pied ont été assenés contre les employés et la vitrine de l’hôtel. Le réceptionniste a notamment obtenu 10 jours d’ITT. L’homme âgé de 23 ans et sa compagne âgée de 19 ans n’avaient ensuite pas hésité à aller chercher des pavés sur un chantier pour les jeter sur des vitres de l’établissement.

Finalement interpellé par la police, le duo était jugé ce mercredi pour dégradation et violence ayant entraîné une incapacité totale de travail avec usage d’une arme.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le gaulois est de retour le 26/10/2017 à 17:53

No Life arrête de fumer la moquette

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois le 26/10/2017 à 17:52

Au bled on peut fumer ds les chambre alors

Signaler Répondre

avatar
No life le 26/10/2017 à 15:53
Duralex a écrit le 26/10/2017 à 15h32

Allez, 6 mois à l'ombre... en payant vos nuits.
Ca vous apprendra le respect du bien d'autrui.

Alors comme ça vous êtes procureur sur Second Life ?
il est toujours temps de reprendre les études, fac de droit, licence, concours de juge..(dans le monde réel)
Sinon, moi je suis chef de guerre Klingon sur internet, et je fais régner la terreur chez les voyous, et puis je suis aussi un mage hyper balaise sur World of Warcraft..

Signaler Répondre

avatar
Duralex le 26/10/2017 à 15:32

Allez, 6 mois à l'ombre... en payant vos nuits.
Ca vous apprendra le respect du bien d'autrui.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.