Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Grenoble : le schizophrène mis en examen

Le parquet de Grenoble a mis en examen, jeudi, pour "homicide volontaire" l’homme atteint de schizophrénie, Jean-Pierre Guillaud, qui a poignardé un étudiant le 12 novembre dernier, entraînant sa mort. Une expertise avait en effet conclu que son “état mental était compatible avec son audition et avec son éventuelle mise en examen". 

L'homme de 56 ans qui a avoué les faits a ensuite été placé en détention provisoire à l'hôpital psychiatrique de Saint-Egrève où toute sortie lui est désormais interdite. C'est en effet alors qu'il était hospitalisé dans cet établissement qu'il a échappé à la vigilance du personnel soignant pour aller tuer Luc Meunier. Il avait été interné en 2006 suite à une agression similaire, mais aussi en 1995. Deux délits pour lesquels il avait été déclaré pénalement irresponsable.

Nicolas Sarkoy a immédiatement demandé des sanctions. Et notamment une enquête de l'inspection générale des affaires sociales. Ce qui a abouti à la suspension du directeur. Une mesure qui a déclenché une polémique puisque que les syndicats de psychiatres considèrent que ce  fonctionnaire fait office de bouc-émissaire pour éviter d'évoquer le vrai problème : le manque de moyens des hôpitaux pour prendre en charge ce type de patients.



Tags : grenoble | meurtre | schizophrène |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.