Un ancien cordonnier de Villeurbanne jugé en Turquie pour l'attentat du Nouvel An à Istanbul

Un ancien cordonnier de Villeurbanne jugé en Turquie pour l'attentat du Nouvel An à Istanbul
Illustration - LyonMag

Ce lundi s'est ouvert en Turquie le procès dans le cadre de l'attentat du Nouvel An en 2016 à Istanbul. Parmi la cinquantaine d'accusés présents dans le box, l'un des prévenus est un ancien habitant de Villeurbanne.

Âgé de 22 ans, "Abdurrauf Sert est considéré comme le coorganisateur de l'attaque contre la discothèque Reina" en 2016, rapporte nos confrères d'Aujourd'hui en France. Ancien cordonnier du centre-ville de Villeurbanne, ce Franco-Turc aurait hébergé l'Ouzbek auteur de l'attaque à la Kalachnikov lors de sa traque.

"Je suis allé le voir en prison. Il était démoralisé. Il m'a dit qu'il était innocent", a confié l'accusé à son père. Ce dernier, qui vit en France depuis une quarantaine d'années, reste cependant lucide. Si son fils est coupable, il se "réjouirai[t] qu'il soit jugé", assure-t-il. Mais il reste malgré tout optimiste, espérant que les juges entendront les protestations d'Abdurrauf.

La presse turque dépeint quant à elle un profil pas forcément radicalisé. Le jeune homme aurait repris en 2015 la cordonnerie familiale avant de partir vivre en Turquie. Là, il aurait trouvé un emploi stable dans un garage automobile d'Antalya. Son père, assure par ailleurs qu'Abdurrauf "faisait la prière de temps en temps" et qu'il ne lui connaissait aucune "fréquentation dangereuse". Il aurait même signalé aux autorités françaises le souhait de sa sœur de se rendre en Syrie.

Le procès, qui s'est ouvert ce lundi en Turquie devra donc faire la lumière sur le rôle supposé d'Abdurrauf Sert dans cet attentat qui avait couté la vie à 39 personnes et fait 79 blessés. Aux côtés du jeune Franco-Turc, une Franco-Sénégalaise comparait également ainsi qu'une cinquantaine d'autres accusés.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Saint Pri pri le 24/12/2017 à 07:06

Avant de jouer au con dans certains pays...regardé Midnight Express ....vous verrez qu'on rigole pas là-bas...

Signaler Répondre

avatar
ERDOGAN en prison! le 13/12/2017 à 11:41
Nostromo a écrit le 13/12/2017 à 07h02

Là c'est sûr qu'en Turquie, ils vont beaucoup moins rigoler qu'en France avec notre justice caramélisée
20 ans dans un cachot à bouffer la pire des daubes, ça leur donnera à réfléchir

Pourtant je ne comprends pas...ERDOGAN était bien l'allié de l'Etat Islamique!... Qui condamne les discothèques...!

Ce procès est pour la galerie...puisque les aasssassins sont des islamistes comme ERDOGAN!

Signaler Répondre

avatar
des "Franco-..." pas "francos"! le 13/12/2017 à 11:38

Marre des Franco-quelque chose surtout quand ils sont islamistes!

Il est urgent de rétablir le droit du sang et en finir avec les naturalisations pour ceux qui haïssent la France, son peuple, son histoire, sa culture, sa langue, ses racines...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 13/12/2017 à 07:02

Là c'est sûr qu'en Turquie, ils vont beaucoup moins rigoler qu'en France avec notre justice caramélisée
20 ans dans un cachot à bouffer la pire des daubes, ça leur donnera à réfléchir

Signaler Répondre

avatar
Bon débarras. le 12/12/2017 à 17:23

Excellent,en Turquie il n’ont pas de centres de deradicalisation bisounours comme en France. Il pourra faire la différence avec un tribunal français ,la bas il ne font pas de cadeaux aux barbares assassins.

Signaler Répondre

avatar
Yusha le 12/12/2017 à 15:16

une seule solution , la remigration generalisee et restauration du catholicisme d'etat non-republicain

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.