Les Pierres dorées et la basilique de Fourvière parmi les sites mis en avant par la Région

Les Pierres dorées et la basilique de Fourvière parmi les sites mis en avant par la Région
La basilique de Fourvière - LyonMag

Laurent Wauquiez a dévoilé ce lundi les 14 sites retenus afin d'être mis en avant.

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes avait demandé aux habitants de désigner ces sites, bâtiments ou lieux qui "représentent l’histoire et l’identité d’Auvergne-Rhône-Alpes et qui ont contribué à bâtir celles de la France". Pas moins de 45 000 votes ont été recensés.

Ainsi, les habitants du Rhône ont désigné les Pierres dorées en Beaujolais. Et ceux de la Métropole de Lyon ont voté massivement pour la basilique de Fourvière.

"Connaître son histoire, c’est faire un premier pas vers la construction d’une identité régionale, idée à laquelle je suis particulièrement attaché", a indiqué Laurent Wauquiez.

Quel futur donc pour ces deux sites, accompagnés notamment du Palais Idéal du Facteur Cheval (Drôme), du Viaduc de Garabit (Cantal) ou encore de la Cathédrale Notre-Dame du Puy (Haute-Loire), fief de Laurent Wauquiez ?

Pas beaucoup d'annonces de faites. La Région a simplement signé un partenariat avec France 3, la chaîne s'engageant à réaliser pour chacun des 14 sites un programme d'1m30 diffusé lors des 12/13 et 19/20 entre janvier et juin. Mais le samedi ou le dimanche...

Les 14 sites retenus :

Ain : Monastère de Brou
Allier : Vichy, ville de thermalisme
Ardèche : Caverne du Pont d'Arc
Cantal : Viaduc de Garabit
Drôme : Palais Idéal du Facteur Cheval
Isère : Monastère de la Grande-Chartreuse
Loire : Parc-Musée de la Mine
Haute-Loire : Cathédrale Notre-Dame du Puy
Puy-de-Dôme : Domaine royal de Randan
Rhône : Pierres dorées en Beaujolais
Savoie : Abbaye de Hautecombe
Haute-Savoie : Palais de l'Isle
Métropole de Lyon : Notre-Dame de Fourvière

Avec un "coup de coeur des habitants de la Région" pour le village médiéval de Pérouges dans l'Ain.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
saufque... le 19/12/2017 à 19:23
Alf a écrit le 19/12/2017 à 10h20

"..faire un premier pas vers la construction d’une identité régionale.."

A l'heure de l'Europe et de la mondialisation se tourner vers le régionalisme est à minima stupide mais surtout très électoraliste... n'est ce pas Mr veau quiet

'A l'heure de l'Europe et de la mondialisation'
On y est pas tout à fait, et si tant est qu'on y soit, nous y sommes dans des conditions analogues à celles qui ont précédé une certaine Allemagne. Le Royaume Uni y est bien, aussi, dans votre truc. Donc, les régions, pourquoi pas !

Signaler Répondre

avatar
Ouste le 19/12/2017 à 16:46

Nions nos racines, notre identité, notre culture, mais commémorons, sans cesse, sans relâche, la responsabilité de certains dans certains faits historiques.
Non aux amalgames, sauf s'ils permettent de culpabiliser une nation entière par la faute de quelques uns...

Signaler Répondre

avatar
Hum le 19/12/2017 à 15:38
A méditer a écrit le 19/12/2017 à 13h15

Tout comme ceux qui pensent pouvoir construire l'avenir en ne regardant que le passé.

D'ailleurs regardez comme le passé est toujours judicieusement choisi en occultant volontairement toutes les traces et séquelles peu glorieuseset pourtant très nombreuses.

Jolie contradiction dans vos propos...

Ok, ne regardons que notre passé peu glorieux, ça nous aidera sûrement à avancer !
On le voit aujourd'hui, c'est une force extraordinaire...

Signaler Répondre

avatar
A méditer le 19/12/2017 à 13:15
Faux a écrit le 19/12/2017 à 11h58

Ceux qui pensent pouvoir construire l'avenir en oubliant leur passé ne font que bâtir sur du sable...

Tout comme ceux qui pensent pouvoir construire l'avenir en ne regardant que le passé.

D'ailleurs regardez comme le passé est toujours judicieusement choisi en occultant volontairement toutes les traces et séquelles peu glorieuseset pourtant très nombreuses.

Signaler Répondre

avatar
Faux le 19/12/2017 à 11:58
Régressif! a écrit le 19/12/2017 à 08h19

Certains se projettent dans l'avenir quand d'autres préfèrent le passé!
Qu'est-ce qui est mieux pour nos enfants?

Ceux qui pensent pouvoir construire l'avenir en oubliant leur passé ne font que bâtir sur du sable...

Signaler Répondre

avatar
Alf le 19/12/2017 à 10:20

"..faire un premier pas vers la construction d’une identité régionale.."

A l'heure de l'Europe et de la mondialisation se tourner vers le régionalisme est à minima stupide mais surtout très électoraliste... n'est ce pas Mr veau quiet

Signaler Répondre

avatar
Malaise le 19/12/2017 à 08:38

Comment promouvoir touristiquement des lieux qu on n arrive pas a securiser?
Rappelons nous du vol ignoble du tresor de fourviere cette annee ( ca en est ou?)...entre autre!

Signaler Répondre

avatar
Régressif! le 19/12/2017 à 08:19

Certains se projettent dans l'avenir quand d'autres préfèrent le passé!
Qu'est-ce qui est mieux pour nos enfants?

Signaler Répondre

avatar
foutaise le 19/12/2017 à 08:05

Une identité régionale? Les habitants de l’Ain trouvent que les auvergnats sont des attardés et vice versa...

Signaler Répondre

avatar
bernard le 18/12/2017 à 22:17

j'avais choisi l'hotel de ville .....

Signaler Répondre

avatar
St Michel le 18/12/2017 à 18:07
Jeansais a écrit le 18/12/2017 à 17h52

Et encore il manque la Part-Dieu..!!!

Pas mal :)

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 18/12/2017 à 17:52
St Michel a écrit le 18/12/2017 à 17h30

Ciel... 5 lieux de culte catholique... la Libre "Pensée" va s'étrangler !

Et encore il manque la Part-Dieu..!!!

Signaler Répondre

avatar
Bonne chance à toi quand même le 18/12/2017 à 17:43
St Michel a écrit le 18/12/2017 à 17h30

Ciel... 5 lieux de culte catholique... la Libre "Pensée" va s'étrangler !

Tiens un amateur de la pensée limité

Signaler Répondre

avatar
Mouloud le 18/12/2017 à 17:39

Les lyonnais sont vraiment cathos!!!

Signaler Répondre

avatar
St Michel le 18/12/2017 à 17:30

Ciel... 5 lieux de culte catholique... la Libre "Pensée" va s'étrangler !

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 18/12/2017 à 17:00

Dommage moi j’avais voté pour l’échangeur de Perrache...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.