Au terme d'une course-poursuite, un chauffard chute dans une piscine

Au terme d'une course-poursuite, un chauffard chute dans une piscine
Photo - LyonMag

A l’origine, Nassim Mezouar tentait échapper à un contrôle de police après une soirée arrosée.

La scène s’est déroulée dans la nuit du 6 au 7 décembre dernier. Ivre et sans permis de conduire, le jeune homme de 22 ans aperçoit un contrôle de police, à l’angle de deux rues à Meyzieu. Voulant y échapper, il adopte alors une attitude peu discrète : il grille le feu rouge et accélère. Immédiatement poursuivis par la police, Nassim Mezouar a enchaîné les infractions, allant même jusqu’à essayer de percuter le véhicule de police avec des coups de volant. Le chauffard a du arrêter sa course folle après avoir percuté une voiture en stationnement : il continue à pied, pénètre dans le jardin d’une villa et tombe dans l'eau d'une piscine.

Le surlendemain, l’accusé comparaissait devant le tribunal pour demander un délai afin de présenter sa défense. Ce vendredi, il a reconnu quasiment l’ensemble des faits qui lui étaient reprochés. Le jeune homme a écopé d’une peine de huit mois de prison ferme.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
heureuseemnt le 13/05/2018 à 00:24

Heureusement qu il ne s est pas noyé , surtout pour les propriétaires qui auraient été responsables !! Après lui c est pas notre souci !

Signaler Répondre

avatar
lateteatoto le 11/05/2018 à 14:04
Lyon693 a écrit le 11/05/2018 à 03h10

Parler sans savoir... c'est ce que tout les commentaires du dessus démontre ! Mêlez vous de l'éducation de vos enfants et de vos derrières plutôt que de cracher sur un gamin de 22 ans ! La "loi" comme vous dites, vous l'appliquez que quand sa vous arrange hein bandes d'ignorants !!

Que faut-il savoir de plus ?
22 ans, on peut penser qu'il a l'age de raison ! Pas de permis, probablement ne savait-il pas qu'il en fallait un pour conduire et du coup, il n'a jamais appris qu'il ne faut pas boire non plus quand on conduit, puisqu'il n'a pas passé le permis ...

Et la voiture, était-elle à lui ou l'avait-il emprunté pour éviter d'être en retard à son travail ?

C'est ces vilains de la maréchaussé qui l'ont poursuivi, et qui l'on manifestement presque amené à se noyer, sans compter évidemment que le propriétaire de la piscine n'avait pas suffisamment protégé sa piscine. Je pense que ça mérite bien de faire une petite manif pour le défendre et remettre les choses dans l'ordre, non !

Signaler Répondre

avatar
Madame Irma le 11/05/2018 à 12:47

Comment ? Il conduisait sans permis : oh là, très efficace la lutte du 1er Ministre et de M. Barbe contre l'insécurité routière.

Signaler Répondre

avatar
mdr le 11/05/2018 à 12:34

Suis MDR ! Le pauvre petit chouchou .. au fait il savait nager ???

Signaler Répondre

avatar
Lyon693 le 11/05/2018 à 03:10

Parler sans savoir... c'est ce que tout les commentaires du dessus démontre ! Mêlez vous de l'éducation de vos enfants et de vos derrières plutôt que de cracher sur un gamin de 22 ans ! La "loi" comme vous dites, vous l'appliquez que quand sa vous arrange hein bandes d'ignorants !!

Signaler Répondre

avatar
CouragePoliciers le 08/01/2018 à 16:34

Ces individus ne reculent devant rien, c'est des fous furieux qui mettent autrui en danger,
ouf cette fois ci il n'y a pas eu de blessés,
la piscine a bien servi et est ce que la bière qu'il avait bu a fait de la mousse en surface, la réalité dépasse les scénarios de film.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 08/01/2018 à 15:02

Vous avez lu comme moi, on donne le prénom et le nom de ce monsieur...
Ho les brandisseurs de pancartes et les dérouleurs de banderoles saisissez les associations subventionnées afin qu'elles encombrent les tribunaux.

Signaler Répondre

avatar
lyyyoonn le 07/01/2018 à 11:15

Oulalala j’espère que le propriétaire de la maison avait une barrière, une alarme ou un volet roulant fermé à sa piscine sinon ça va encore se retourner contre cette personne !! Tout est possible de nos jour avec la protection des délinquants par notre magnifique justice...

Signaler Répondre

avatar
n importe quoi le 07/01/2018 à 10:52

8 mois ferme après avoir mis en danger la police et accidenter une voiture que dit le code pénal ????

Signaler Répondre

avatar
8 mois ! le 07/01/2018 à 10:31

C'est bien il a reconnu "quasiment" tous les faits !... Enfin, dans 3 mois, il sera de nouveau au volant (sans permis et sans assurance) ...

Signaler Répondre

avatar
alcool interdit le 06/01/2018 à 23:02

Mais je ne comprends pas , ces gens là ne boivent pas d alcool normalement !! Tous des hypocrites.

Signaler Répondre

avatar
C'est fou le 06/01/2018 à 14:19

8 mois fermes. Il bénéficiera donc d'un aménagement de peine. Ca vaut le coup de multiplier les infractions et de tenter de blesser des forces de l'ordre en heurtant leurs véhicules pour échapper à un contrôle.
Merci encore une fois à la justice pour votre complicité.

Signaler Répondre

avatar
chance pour la France..... le 06/01/2018 à 11:54

Il ne doit pas être solvable, les dommages seront donc réglés par les différents propriétaires.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.