Les Sources Occultes: de l’ère !

Les Sources Occultes: de l’ère !
Romain Blachier - DR

Il faut se le dire, Lyon est une ville de Culture certes, mais une culture à développement séparé, en ghettos qui ne se parlent pas, se méprisent ou s'ignorent.

Et entre postures esthétiques, petits intérêts, clans fermés, relation d'intérêts et phénomènes de cour, il n’est pas toujours facile de distinguer le vrai du faux et l’on se trouve souvent cantonné à une case, à des frontières mentales et relationnelles et à une endogamie intellectuelle fatiguante.

C’est tout l’inverse qui nous est promis par la websérie lyonnaise et le long métrage Les Sources Occultes  dont les premiers épisodes sortent ce jeudi soir. Il s’agit d’une oeuvre fantastique et poétique chargée de noirceur qui aura pour décor la Demeure du Chaos. Sur une idée des fantasques Laurent Courau et Thierry Erhmann, également auteurs du scénario, on peut voir un grand nombre d’acteurs culturels de notre ville prêter leur trait et leur concours au sein cette interruption subite de la réalité en progression constante, dans un futur qui se déroulerait aux portes des enfers.

L’autre aspect exceptionnel pour notre création à part ce mélange d’acteurs divers qui ne se cotoient pas souvent, c’est la taille du projet. Si beaucoup de films sont tournés dans notre région grâce au dispositif Rhône-Alpes cinéma dont peut se réjouir à juste titre Florence Verney-Carron, rares sont les projets aussi denses produits par l’écosystème local que les Sources Occultes. On parle d’une quinzaine d’épisodes pour la série en plus du long format ce qui est quelque chose de fortement colossal. Bref la création lyonnaise va être boostée avec cette oeuvre fidèle à ses créateurs : sombre et chargée d’esprit, ouverte à un monde qui vient. Un monde obscur où l’on croisera de la réalité virtuelle, d’étranges cultes et des monstres bigarrés. On s’y précipitera ! Tout comme dans un genre fort différent mais également prometteur et local on participera à l’élaboration de Dans La Peau de Martin réalisé par Nicolas Nova et Hatcap productions, autre websérie appétissante placée sous le signe du choix des spectateurs qui sort elle aussi en cette aube du mois de février.

Puisse ces initiatives qui font respirer et qui créent des ponts et abattent des murs amener de l’air à notre Métropole.

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site

Romain Blachier

Tags :

blachier

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Don le 13/02/2018 à 15:28
Enfermé dans le studio a écrit le 10/02/2018 à 14h53

il y en a, dans cette bonne ville de Villeurbanne.
"Studio 24" je crois.

Il n' y a plus grand chose à Lyon , des bar à bobos, de la culture élitiste , du sport payant .. bref un bonne jolie ville néo bourgeoise à touriste ...

Signaler Répondre

avatar
Enfermé dans le studio le 10/02/2018 à 14:53
Objectif Lune a écrit le 10/02/2018 à 14h14

Comment se fait-il qu'une ville telle que Lyon qui a inventé le cinéma n'ait aucun studio?

il y en a, dans cette bonne ville de Villeurbanne.
"Studio 24" je crois.

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 10/02/2018 à 14:14

Comment se fait-il qu'une ville telle que Lyon qui a inventé le cinéma n'ait aucun studio?

Signaler Répondre

avatar
Bien vu le 07/02/2018 à 15:12
Vu a écrit le 01/02/2018 à 11h00

J'ai vu le teaser sur le lien...
Aucune créativité, des morts vivants déjà vu mille fois, des plans courts pour renforcer l'idée d'action alors qu'il n'y a rien... le sens des paroles ? Du vide.
Franchement, je vous invite à regarder, car c'est affligeant.
Mais l'image est "léchée", belle lumière.
C'est tout. Peut-être bien le reflet du monde actuel où toute intelligence doit être écrasée, comme dans toute dictature.

L'autre lien est vide. Donc parler du vide, il n'y a que Monsieur Blachier pour le faire aussi bien.

Si, il y a un passage de son article qui est juste : le début, qui explique que le monde de la culture n'est qu'un monde de plus peuplé de gens refermés sur eux-mêmes, de chapelles, de magouilles de subventions pour les copains, etc.
Et ça, on se demande s'il le sait depuis qu'il est parmi l'équipe municipale qui accorde des subventions, ou si c'est depuis qu'il a repris la Plateforme sur les quais et qui attend de faire plouf ou d'être embarqué par la crue actuelle.

Excellent analyse, loin de la lèche de Monsieur Blachier.

Ayant regardé les deux épisodes disponibles de "les sources occultes", je ne peux que confirmer : vide, clichés, aucune créativité.

Comment ça se fait que LyonMag continue d'ouvrir ses pages à Monsieur Blachier ?
C'est leur caution "en marche" pour rééquilibrer d'autres discours ?

Signaler Répondre

avatar
FOAD le 07/02/2018 à 14:53
romainblachier a écrit le 01/02/2018 à 18h40

Je réponds aux 3 commentaires (apparement laissé par le même individu sous 3 pseudos courageux)

1 tout cela est fait avec des moyens privés
2 pour Dans La Peau de Martin sentez vous liibre de vous renseigner en plus de mon lien
3 Pour la Demeure du Chaos et les Sources Occultes allez plus loin que les zombies et regardez les épisodes qui sortent ce jour
4 Et purée quelle acrimonie, ça doit pas être drôle tous les jours !

bonne journée

en effet c'est pas drôle tout les jours !

Signaler Répondre

avatar
George O. le 05/02/2018 à 18:26
romainblachier a écrit le 01/02/2018 à 18h40

Je réponds aux 3 commentaires (apparement laissé par le même individu sous 3 pseudos courageux)

1 tout cela est fait avec des moyens privés
2 pour Dans La Peau de Martin sentez vous liibre de vous renseigner en plus de mon lien
3 Pour la Demeure du Chaos et les Sources Occultes allez plus loin que les zombies et regardez les épisodes qui sortent ce jour
4 Et purée quelle acrimonie, ça doit pas être drôle tous les jours !

bonne journée

Vu l'état du pays, dû aux différents hommes et femmes politiques incompétents et allant systématiquement contre la volonté du peuple, il y a de quoi être plein d'acrimonie.

Signaler Répondre

avatar
Vu le 02/02/2018 à 16:00
CNC a écrit le 02/02/2018 à 13h30

Pour conclure une discussion assez peu intéressante, je me félicite de tous les projets alternatifs, culturels ou autres !

C'est précisément ce qui manque de soutien, aujourd'hui. Toutes ces personnes qui « font », qui agissent, au lieu de critiquer bien au chaud derrière l'anonymat de leurs claviers d'ordinateurs.

Et même si je ne peux apprécier tout ce qui se fait et existe, j'applaudis les personnes qui se bougent, plutôt que de geindre dans l'ombre !

Et vive ces foutus zombies !

Et vive les foutus zombies derrière leur clavier.

Signaler Répondre

avatar
Fan de Balde Runner le 02/02/2018 à 15:26

Comment juger une série et un film seulement partir d'un Teaser ? C'es ridicule... Perso j'attends ce soir pour juger sur pièce...

Signaler Répondre

avatar
CNC le 02/02/2018 à 13:30

Pour conclure une discussion assez peu intéressante, je me félicite de tous les projets alternatifs, culturels ou autres !

C'est précisément ce qui manque de soutien, aujourd'hui. Toutes ces personnes qui « font », qui agissent, au lieu de critiquer bien au chaud derrière l'anonymat de leurs claviers d'ordinateurs.

Et même si je ne peux apprécier tout ce qui se fait et existe, j'applaudis les personnes qui se bougent, plutôt que de geindre dans l'ombre !

Et vive ces foutus zombies !

Signaler Répondre

avatar
Rebelle_avec_Cause le 02/02/2018 à 13:25

La dictature est douce... Mort de rire ! À force de raconter n'importe quoi, on va vraiment se retrouver sous une chape de plomb, un de ces jours.

Signaler Répondre

avatar
Vu - Pratique le 02/02/2018 à 12:22

Alors comme ça ma réponse n'a pas été validée ? Pourtant il n'y avait aucune insulte, juste des arguments sur "la création".
Quand on parle de dictature... Elle est douce et personne ne s'en aperçoit.

Signaler Répondre

avatar
rienn le 02/02/2018 à 11:26
Jeansais a écrit le 02/02/2018 à 11h02

j'ai rien compris au texte ...???

commentaire que vous appliquez partout sur tous les textes

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 02/02/2018 à 11:02

j'ai rien compris au texte ...???

Signaler Répondre

avatar
FOAD le 02/02/2018 à 08:28

Parlez de productions artistiques et non de culture , le peu de culture restante est accaparée et transformée en produit commercial , la culture est gratuite , spontanée , incontrôlable...elle disparait doucement avec la mondialisation

Signaler Répondre

avatar
CNC le 01/02/2018 à 20:47

À l'attention de Vu... Parler de dictature en France, face à des initiatives artistiques qui semblent émaner de petites structures et a fortiori autoproduites ou financées par du crowdfunding, ça ne serait pas un peu absurde ?

Attaquez-vous aux médias de masse avec des arguments valables, ça aura plus de panache. Les anti-systèmes ne sont décidément plus ce qu'ils étaient.

De plus, j'apprécie les morts-vivants pour ma part. Ce qui m'évite au passage de devenir misanthrope.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 01/02/2018 à 18:40

Je réponds aux 3 commentaires (apparement laissé par le même individu sous 3 pseudos courageux)

1 tout cela est fait avec des moyens privés
2 pour Dans La Peau de Martin sentez vous liibre de vous renseigner en plus de mon lien
3 Pour la Demeure du Chaos et les Sources Occultes allez plus loin que les zombies et regardez les épisodes qui sortent ce jour
4 Et purée quelle acrimonie, ça doit pas être drôle tous les jours !

bonne journée

Signaler Répondre

avatar
wanted le 01/02/2018 à 13:04

Y a t'il une récompense si on retrouve l'individu en photo ? Mais il est peut être dangereux ?

Signaler Répondre

avatar
FOAD le 01/02/2018 à 11:39

la culture vient du peuple , de la vie et pas dans des castes subventionnées , sinon cette production ne me touche pas ( Aaahh les gouts et les couleurs) bonne continuation aux créateurs.

Signaler Répondre

avatar
Vu le 01/02/2018 à 11:00

J'ai vu le teaser sur le lien...
Aucune créativité, des morts vivants déjà vu mille fois, des plans courts pour renforcer l'idée d'action alors qu'il n'y a rien... le sens des paroles ? Du vide.
Franchement, je vous invite à regarder, car c'est affligeant.
Mais l'image est "léchée", belle lumière.
C'est tout. Peut-être bien le reflet du monde actuel où toute intelligence doit être écrasée, comme dans toute dictature.

L'autre lien est vide. Donc parler du vide, il n'y a que Monsieur Blachier pour le faire aussi bien.

Si, il y a un passage de son article qui est juste : le début, qui explique que le monde de la culture n'est qu'un monde de plus peuplé de gens refermés sur eux-mêmes, de chapelles, de magouilles de subventions pour les copains, etc.
Et ça, on se demande s'il le sait depuis qu'il est parmi l'équipe municipale qui accorde des subventions, ou si c'est depuis qu'il a repris la Plateforme sur les quais et qui attend de faire plouf ou d'être embarqué par la crue actuelle.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.