Le député du Rhône Cyrille Isaac-Sibille trop gâté par les laboratoires ?

Le député du Rhône Cyrille Isaac-Sibille trop gâté par les laboratoires ?
Cyrille Isaac-Sibille - LyonMag

Elu sous l'étiquette LREM en juin dernier, Cyrille Isaac-Sibille mettait fin à de longues années de disette électorale.

L'ancien président du MoDem du Rhône, habitué des scores à une unité, remportait la 12e circonscription du Rhône grâce à l'élan d'Emmanuel Macron après la présidentielle.

Depuis, Cyrille Isaac-Sibille prend son nouveau rôle à coeur. Le parlementaire centriste se classait 235e sur 572 dans le classement des députés les plus travailleurs et les plus fainéants établi par Capital.fr fin décembre.
Toutefois, l'ORL de profession avait davantage fait tiquer les journalistes sur sa déclaration de patrimoine que sur ses prises de position à l'Assemblée. Plus que son salaire net de 101 000 euros déclaré en 2015 et 2016, c'était sa propension au boursicotage qui le différenciait de ses collègues députés du Rhône.

Médiacités publie d'ailleurs ce mardi une enquête sur les liens étroits entre Cyrille Isaac-Sibille et les laboratoires. Parmi les sociétés dans lesquelles il détient des parts, on retrouve notamment Sanofi : 92 parts pour un montant de 7785 euros.
Nos confrères font habilement remarquer qu'en prenant position pour le passage de trois à onze vaccins obligatoires, Cyrille Isaac-Sibille fait les affaires de Sanofi. Qui lui rend bien en augmentant sa valeur en bourse et donc le poids de ses actions.

Outre cette suspicion de conflits d'intérêts, Médiacités rappelle que le député, avant d'être parlementaire, avait touché des cadeaux de la part des laboratoires. Entre 2012 et 2016, Cyrille Isaac-Sibille aurait bénéficié de repas, hébergements et inscriptions à des colloques pour un montant total de 3565 euros. Pas la mer à boire pour un homme qui touchait environ 9000 euros par mois grâce à ses revenus d'ORL. Mais ces liens établis avec le lobby pharmaceutique posent question pour un homme qui représente aujourd'hui la République à l'Assemblée.

Cyrille Isaac-Sibille n'a pas souhaité commenter ces informations, ni révéler s'il avait encore des liens avec les laboratoires depuis son élection comme député du Rhône.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
martaindemartin le 19/05/2018 à 11:36
fric a écrit le 06/02/2018 à 13h43

ces labos ont beaucoup "d'amis"

oui et j'ai moi même plein "d'amis" () qui tombe ou qui glisse pour cause de maladie dite (environ 1 tout les 3 mois) et puis qui prennent ces médicaments contre leur volonté donc à vie.et d'ailleurs grace au une boite de médicaments "injectable" coute environ 370 euros par mois à la cpam mais il est vrai que changer les couleurs des paquets de cigarettes et bien plus bénéfique que de passer des publicités anti-tabac grace au revenu des actions en bourse

l'état est un enfant gaté; une intelligence artificiel, un monstre puissant travesti en robot invisible qui se sent tout puissant et infaillible.

Signaler Répondre

avatar
ridee le 07/02/2018 à 14:43

Article inutile, pour lui 3 500 euros de cadeaux c’est rien ... il doit dépenser ce montant au restaurant en vacances...

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 07/02/2018 à 11:09

il a raison faut ramasser quand LA MOISSON DONNE!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Hum le 06/02/2018 à 14:03
m.develay a écrit le 06/02/2018 à 13h24

est-il illicite de boursicoter ? est-il illicite de gagner 9000 € net par mois quand on est médecin ORL ? Est-il répréhensible de se classer 235è/572 dans un classement des députés les plus travailleurs ?

Il est des journalistes qui confinent par l'usage abusif ou erroné qu'ils font du vocabulaire à développer un populisme, ferment de toutes les délations abjectes.

L'auteur de cet article s'en approche s'il n'y prend garde

C'est dommage, vous omettez dans votre liste le point le plus important, qui est pourtant abordé plusieurs fois dans cet article (mais j'imagine qu'en tant que salarié de La Ripoublique En Marche vous n'avez pas de temps à perdre en lisant complètement les articles qu'on vous demande de commenter):
les soupçons de conflit d'intérêt.

Signaler Répondre

avatar
fric le 06/02/2018 à 13:43

ces labos ont beaucoup "d'amis"

Signaler Répondre

avatar
La France de l'égalitarisme le 06/02/2018 à 13:32
m.develay a écrit le 06/02/2018 à 13h24

est-il illicite de boursicoter ? est-il illicite de gagner 9000 € net par mois quand on est médecin ORL ? Est-il répréhensible de se classer 235è/572 dans un classement des députés les plus travailleurs ?

Il est des journalistes qui confinent par l'usage abusif ou erroné qu'ils font du vocabulaire à développer un populisme, ferment de toutes les délations abjectes.

L'auteur de cet article s'en approche s'il n'y prend garde

vous oubliez que nous sommes en France pour l'égalitarisme idéalisé:on jalouse jusqu'à suspecter ceux qui réussissent ou le voisin qui a un niveau de vie supérieur à soi!!

Signaler Répondre

avatar
m.develay le 06/02/2018 à 13:24

est-il illicite de boursicoter ? est-il illicite de gagner 9000 € net par mois quand on est médecin ORL ? Est-il répréhensible de se classer 235è/572 dans un classement des députés les plus travailleurs ?

Il est des journalistes qui confinent par l'usage abusif ou erroné qu'ils font du vocabulaire à développer un populisme, ferment de toutes les délations abjectes.

L'auteur de cet article s'en approche s'il n'y prend garde

Signaler Répondre

avatar
LREM le 06/02/2018 à 11:54

Comment ? Un député LREM impliqué dans des magouilles ?
La Ripoublique En Marche, c'est un gage de qualité !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 06/02/2018 à 11:05

Les nouveaux élus de la majorité venant de la société civile se retrouvent souvent en conflits d'intérêts du fait de leurs anciennes activités.
Ceci a été dénoncé par des journalistes mais a peu trouvé d'écho dans la population.
Qui, dans les gens qui nous gouvernent, tirent avantage de la suppression de l'ISF ?
Aider les riches c'est un bon avenir assuré.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 06/02/2018 à 11:01

Il se fait " tirer l'oreille " pour expliquer ses liens avec les labos pharmaceutiques....?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.