Transformation du musée Guimet en Atelier de la danse : Trois candidats sont retenus

Transformation du musée Guimet en Atelier de la danse : Trois candidats sont retenus
Le musée Guimet - DR

La reconversion du Musée Guimet en Atelier de la danse avance pierre par pierre.

Trois candidats viennent d'être retenus pour se charger de cette réhabilitation en mai 2018.

Cette lourde opération de restauration dure déjà depuis juillet 2015. Plusieurs études ont été lancées afin de mieux connaître le bâtiment de 9000 m2, qui accueillera donc un pôle sur la danse et le service d'archéologie de la Ville de Lyon.

Une étude patrimoniale a été lancée avec l'Architecte des Bâtiments de France afin d'examiner les possibilités d'évolution du bâtiment. Ensuite un programme d'architecture et d'ingénierie de l'opération a été conçu en collaboration avec la Maison de la Danse et le Service d'archéologie municipal.

Au final, le budget prévisionnel a été estimé à 26 millions d'euros toutes dépenses confondues.

L'objectif final est d'héberger des spectacles au sein de ce site pour la Biennale de la Danse 2020.

Le maître d'œuvre sera choisi d'ici mai 2018 entre ces trois groupes : Le premier est composé de Snohetta comme architecte mandataire, François Chatillon en tant qu'architecte du patrimoine et Ducks Scéno à la scénographie. Le deuxième groupe est formé par Pierre Hebbelinck en architecte mandataire et du patrimoine, et Changement à vue comme scénographe. Le dernier groupe est construit par l'architecte mandataire Clément Vergely, l'agence Avec en architecte du patrimoine et Scenevolution à la scénographie.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Aristote69 le 24/02/2018 à 11:26

Je ne vois pas l'utilité d'un "atelier (défense de rire) de la danse". Cela va coûter encore des millions au contribuable. Il faut arrêter la gabegie, consistant à nourrir des bouches inutiles et des parasites.

Signaler Répondre

avatar
Me Capello le 23/02/2018 à 12:15

"Cette lourde opération de restauration dure déjà depuis juillet 2015."
Non : c'est le dossier qui est en cours depuis 2015 : les travaux, eux, n'ont pas commencé.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.